Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

Thaïs
Machine
avatar
Akuma
Avatar : Shiroyuki
DC : Yu Kanda

Messages : 13
Date d'inscription : 08/02/2017
Emploi/loisirs : Akuma, Aime lire dans ses temps libre
Humeur : Joyeuse
Machine
Ven 10 Fév - 21:09
Thaïs
Lecture○ Allemande○ Un peu partout
17 ans
Et si on jouait?
SourianteCruelTristeJoueuse RêveuseTaquine
Née un beau jour d’avril, Thaïs ne fut pas la seule à avoir le monde ce jour-là, quelques minutes seulement avant elle venait de naitre aussi un petit garçon, Camille, son frère jumeau. C’est ensemble que les deux grandirent, toujours coller l’un à l’autre, à se donner la main. A l’école, ils s’arrangeaient tout le temps pour être dans la même classe et bien sûr, assit à côté. On ne connaissait pas plus inséparable que ces deux-là. Et lorsque Camille allait bien, Thaïs le ressentait et était joyeuse mais quand il était triste ou malade, qu’il allait mal, elle le ressentait aussi. Peut – être était-ce ce lien que seul les jumeaux avaient entre eux.
Ils étaient nés dans une famille aisée d’Allemagne, avec un père avocat et une mère médecin, ils ne manquaient jamais de rien. Mais ce qui pouvait paraitre pour une famille heureuse de l’extérieure, ne l’était pas forcément à l’intérieur. Peu à peu, les disputes commencèrent entre leurs deux parents. Au départ ce n’était que des disputes courte et sans importance mais les mois avançant, cela devenait de plus en plus fréquent, de plus en plus violent. Les cris étaient bien plus fort,  les deux n’arrivait pas au moins mais le père frappait dans le mur et la mère cassait des choses sous la colère parfois. En temps normal, ils s’ignoraient. Thaïs supportait de moins en moins l’ambiance de la maison et se réfugiait toujours auprès de son frère. Parfois la nuit, elle dormait même avec lui. Les deux étaient des enfants et personne ne trouvait donc cela choquant. Elle avait peur, peur de se retrouver séparer de lui, peur de ne plus le revoir.
Un jour, un nouveau pas fut franchi dans leurs malheurs. Lors d’une dispute encore plus violente, la mère avait fini par gifler le père. Le couple avait fini de se briser, la rupture était devenue inséparable. Ce fut le jour tant redouter par la petite fille. Le jour de la séparation des deux jumeaux. Elle fut obligée de faire sa valise ce jour-là. Leurs parents s’était mis d’accord de se séparer et de chacun garder un enfant avec lui. Thaïs se souvenait encore de ce jour, où elle dû suivre sa mère. Toutes leurs valises étaient déjà dans la voiture depuis un moment et la femme devant celle-ci attendant sa fille. Elle ignorait d’ailleurs aussi complètement son fils tout comme elle ignorait celui qui avait été son compagnon pendant quelques années.

- On se reverra n’est-ce pas ?

Thaïs n’avait jamais autant pleuré que ce jour-là dans les bras de son frère. Et si ce n’était pas lui qui l’y avait conduit pur aider aux séparations et se ferait de toute façon, elle aurait mis plus de temps à monter dans la voiture. Lorsque les chevaux furent lancer, elle était restée retourner regardant son frère jusqu’à ce qu’il soit hors de vue.

Les années passent et Thaïs n’a jamais oublier Camille. Chaque jour elle lui écrivait de longues lettres. Elle attendait toujours impatience  ceux de Camille et les gardaient précieusement. Et cela en cachette de sa mère qui ne voulait plus entendre parler des deux garçons. Thaïs trouvait cela bien extrême mis chaque fois qu’elle essayait d’en parler, cela se tournait en dispute, alors elle finit par ne plus en parler et peu à peu à s’éloigner de sa mère.
Thaïs suivi des études de médecines tout comme elle et voulait ce spécialisé dans la pédiatrie. Toujours cacher derrière ses sourires, elle ne faisait cependant plus vraiment confiance aux adultes et préférait passer ses journées au milieu des enfants. Et surtout les aider à aller mieux et donner des conseils aux parents, aux proches pour que tout aille bien.
Ses études avaient bien commencé en plus, elle aimait ce qu’elle faisait et avait faisait partie des meilleurs de sa promotion. Et c’est durant ces études qu’elle rencontra Alice, une jeune étrangère venue étudier dans la même école. Les deux filles étaient vite devenues inséparable. Deux sœurs. Très vite, Thaïs avait quitté sa mère pour prendre un appartement avec Alice. Et depuis ce jour, sa mère n’eut plus aucune nouvelle d’elle et bien sûr, elle avait donné sa nouvelle adresse à son frère et lui avait parlé de son amie avec qui elle était devenue si proche. Elle promit aussi à Camille de venir le voir aux prochaines vacances maintenant qu’elle était enfin libre. Et depuis cette promesse, elle comptait chaque jour.

Mais alors qu’il restait encore un mois avant leurs futures retrouvailles, Camille ne reçut plus de lettre de sa sœur, rien pendant deux semaines puis un nouveau courrier arriva.

«  Camille, je suis désolé de ne pas t’avoir écrit tout ce temps mais plus rien n’est pareille. Je me sens étrange, je ne sais pas ce qu’il se passe, enfin si mais me croiras – tu seulement. Oh Camille, j’ai besoin de te retrouver, de te retrouver maintenant.  Je suis rentré à la maison, mais tu n’y étais pas, il n’y avait personne. Je ne sais même pas si cette lettre sera ouverte un jour, j’espère que si. Sache que je te recherche. Il me tarde de te revoir enfin. »

Que c’était – il passer ? Cette histoire, je peux vous la compté. Thaïs et Alice venaient de terminer leurs examens de mi semestre, elles voulaient aller fêter ça après des semaines de révision intensive. Mais une nouvelle fois, ce qui avait si bien commencer avait vraiment mal terminé. Il était difficile de faire pire. Ayant un peu trop bu, Alice avait du mal à marcher et Thaïs l’aidait en soupirant et lasser de voir sa colocataire ainsi. Les deux jeunes filles n’avaient pas vue une calèche en traversant la route. Thaïs eu juste le temps de jeter Alice au loin avant de se faire renversé. C’était une rude soirée d’hivers et le sang rouge et chaud faisait contraste avec la neige blanche et froide. De plus en plus de monde venaient autour et le cochet était même descendu pour voir s’il ne pouvait rien faire. On devinait que la victime était de bonne famille vue ses vêtements et ses affaires. Le monde avait aussi été attiré par les cris et les pleurs d’Alice qui s’en voulait énormément.

Puis d’un coup, tout disparu autour d’Alice elle était seule, le ciel devint rouge et un drôle de personnage venait d’apparaitre devant elle avec une sorte de squelette en métal. Il disait pouvoir la lui ramener à la vie et c’est sans hésitation qu’Alice rappela Thaïs.

- Alice pourquoi tu as fait ça ?!

Demandait Thaïs désespérer de ce qu’on l’avait obligé à devenir. Elle fut même obliger de tuer son amie afin de lui prendre son corps.
Voilà comment elle entra au service du comte millénaire Adam.

Le temps passé, elle a tout renfermé en elle et à retrouver ses sourires. Elle recherche toujours son frère cependant, il était et serait toujours le seul à pouvoir combler ce vide en elle.
Adam
//- Comte millénaire- Créateur/Maitre
Description.
Camille
Âge - Akuma - Frère
Description.
NOM Prénom(s)
Âge - Occupation - Relation
Description.
▬ intitulé du lien : description ▬ intitulé du lien : description ▬ intitulé du lien : description
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Akuma Yami, Demi-troll. [FINI]
» Akuma prends le contrôle... (libre)
» Akuma Hitomi {Attente de validation}
» THAÏLANDE ► terminé
» Ce qui se cache derriere l'arresration de R.Karadic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Une nouvelle naissance... :: Relations :: Fiches de liens-
Sauter vers: