Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu d'air frais pour un Noé [PV Camille]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Mer 15 Fév - 18:34

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !


Il ne me restait plus beaucoup de jours de repos, les Noés n'avaient pas de congés, mais je sentais que j'allais devoir reprendre le travail qui serait surement plus dur que d'habitude. C'était un peu comme le calme avant la tempête... J'étais persuadé que les combats à venir seraient bien plus difficile, fatigants et dangereux que jusqu'à maintenant. Je ressentais le besoin de retourner à Londres, lieu où je m'étais éveillé en tant que Noé. Depuis ce fameux jour de neige, le jour où j'ai retrouvé ma famille, j'ai pu passé beaucoup de temps avec les Noés, mais aussi avec les exorcistes... Cependant, je n'avais pas l'impression que le Comte se sentait bien, j'étais inquiet pour lui, enfin les autres devaient ressentir la même chose...

Quoiqu'il en soit, il fallait que j'aille me promener à Londres, il fallait que je me repose, que je sois prêt à intervenir à tous moments. Je voulais et je devais être présent pour ma famille, mais surtout pour Adam. Je songeais alors aux Akumas, me demandant ce qu'ils pouvaient ressentir vis à vis de leur créateur. Aïe ! Ma tête me faisait mal... Encore l'une de ces satanées migraines... Etait-ce dû à toutes ces questions que je me posais ? Ou était-ce à cause de la peur que j'éprouvais à l'idée qu'il me faudrait un jour faire face au quatorzième ? Je n'en avais aucune idée et je ne voulais pas le savoir...

Je me trouvais désormais en plein milieu de la capitale d'Angleterre. Il y avait beaucoup de mon et je me trouvais en plein milieu d'une foule de personnes impressionnante... Je regardais le ciel sombre. Je préférais la pénombre à la lumière du soleil... L'air frais me faisais du bien. J'avais l'impression de revivre, même si ma tête me faisait souffrir à cause des bruits environnants. Je ressentis soudain la présence d'un Akuma, curieux je me décidais à aller voir ce qu'il faisait...

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Ven 17 Fév - 14:34


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »
Il ne savait pas vraiment ce qui l’avait poussait à venir ici, dans cette ville. Il ne se souvenait pas en avoir entendu parler dans les nombreuses lettres qu’il avait reçu. Mais beaucoup d’Akuma lui en avait parlé, ils lui avait dit que c’était une ville… amusante. Alors peut-être qu’il la trouverait aussi, qui pouvait savoir. Enfin, pour le moment il ne voyait pas grand-chose d’intéressant et s’occupait donc comme il pouvait, c’est-à-dire : marcher en fixant le sol dans le but de ne pas toucher les lignes délimitant chaque pavé. C’était… une occupation comme une autre. Surtout combiné au fait qu’il faisait tout pour éviter de toucher ou frôler la moindre personne. Il y avait décidément trop d’humains -et donc trop de bruit- à son goût. Pour autant, il n’avait pas encore envie de salir la jolie veste toute neuve qu’on venait de lui donner alors, il ne tuerait personne pour le moment. De toute manière, il ne considéré pas le meurtre de masse comme une activité productive. Et comme il n’en avait pas reçu l’ordre, il n’avait pas de raison pour se prendre la tête avec ça.

Évitant une petite fille qui courrait dans tout les sens et qui finit par tomber juste à côté de lui, il lui lança un regard blasé, la soulevant par sa capuche pour la remettre sur ses pieds. Elle allait pleurer, se calmant bien vite à la vue du regard noir que Camille lui lançait.

Si tu hurle encore une fois, je t’arrache la langue et te la fait manger. D’accord… 

Tout cela avec une intonation mortellement neutre et dont la question -qui n’en était même pas une- était difficilement discernable. Il faut dire qu’il faisait pas vraiment d’effort pour que l’on distingue les questions du reste de la phrase. Mais cela avait eu tout de même le mérite d’être clair, la petite fille se contenta de l’observer avec les yeux écarquillés et bordaient de larmes, les lèvres étroitement scellé.

Ah ! Merci madame d’avoir rattraper notre fille ! Hélène, arrête de courir dans tous les sens !

Il nota un temps d’arrêt, observant le père de la fillette qui venait d’arriver sans réelle expression. Une fille… les humains étaient vraiment des idiots, ils ne savait même pas faire la différence entre un homme et une femme… Comment une espèce aussi stupide pouvait-elle se reproduire de la sorte ? Franchement, ça le dépassait.
Il remarqua avec un temps de retard que la personne qu’il cherchait était humaine mais oublia cette pensée bien vite. Il la cherchait, un point c’était tout alors, peu importait ce qu’elle pouvait bien être. Lui aussi avait d’ailleurs était humain à un moment donné. Il effleura les deux grelot accroché dans ses cheveux, reprenant sa route avec les même règles de jeux. Il n’aimait pas s’en souvenir, de cette période. C’était trop fatiguant de ce souvenir de toute façon et… inutile. Puisqu’il ne savait pas où était cette personne dans ses souvenirs.

Il prêta une bref attention à un clown étrange qui accaparé le centre de la rue et s’éloigna avant… de se mettre subitement à faire le poirier et à marcher sur les mains… sans toucher les lignes des pavés. Heureusement que ses longs cheveux étaient retenue enroulé dans sont écharpes, sinon ils auraient nettoyés le sol au passage. Il avancé gaiement… du moins avec une expression aussi inexpressif qu’un mort, ses clochettes tintant joyeusement à chaque fois qu’il avancé une main pour avancer. Il s’arrêta peu après, restant sur les main tout en contemplant les chaussures de la personne qui s’était arrêté près de lui.

Noah-sama…

Il réfléchis un moment, se demandant ce qu’il convenait de dire dans ses circonstances. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu un Noah. Quoique, s’il se souvenait bien, le seul Noah qu’il avait vu n’était autre que le Comte lui-même en réalité. Il était toujours resté loin des autres.

Vous êtes venu ici pour marcher sur les mains vous aussi… ?

Il avait fait un effort pour que son intonation soit un peu plus poli et… expressive. Cela ressemblait presque à une question. C’était un supérieur alors, il soigné sa prononciation… même s’il avait oubliait qu’il était encore en train de faire le poirier et parlait aux chaussures du Noah en question. Et aussi qu’il n’avait pas vraiment fais attention que sa question n’était absolument pas de rigueur et pouvait être mal interprété. Pourtant, il ne se moquait pas, il était vraiment curieux de savoir dans un sens. Que pouvait-on bien faire dans une rues aussi pleines de personnes et de bruits si ce n’était : faire le poirier et marcher sur les mains ? Il se le demandait bien…
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Ven 17 Fév - 16:53

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !



... Hum... Décidément, le Comte acceptait vraiment n'importe qui à ses côtés... Enfin je n'étais certainement pas la personne la mieux placée pour dire a, mais fallait bien avouer qu'il y avait plus bizarre que moi, genre cette machine du Comte qui faisait le poirier devant moi. Et puis, pourquoi il fallait toujours que ce soit moi qui tombe sur les spécimens les plus étranges ? D'abord l'héritier de Bookman sensible, suicidaire et insupportable, puis le kendoka hyper violent et maintenant, un Akuma qui s'amusait à marcher sur les mains... Je ne savais vraiment pas quoi dire... J'étais maudit ou quoi ?! En tous cas, j'avais vraiment pas de chance, d'abord les exorcistes insupportable puis les Akumas extrêmement bizarre... Et puis, pourquoi me demandait-il si j'étais venu pour marcher sur les mains ? Il était vraiment stupide ou il le faisait exprès ?! En plus, impossible de savoir s'il était sincère ou s'il s'agissait d'une blague en le regardant, enfin je ne pensais pas qu'il se moquait de moi ou alors il était suicidaire...

- Navré, mais marcher sur les mains n'est pas mon activité favorite... Je préfère largement dormir ou embêter les autres Noés... Sinon, que fais-tu dans cette position ?


Je me rapprochais puis je m'accroupis afin de me mettre à peu près au même niveau que la machine du Comte. D'ailleurs, cette chose était un homme ou une femme ? Cet Akuma avait beau avoir pris sa forme humaine, je n'arrivais pas à déterminer son sexe ou du moins je n'en étais pas sûr... Un homme peut-être ? Je fixais donc cette chose me demandant si j'avais visé juste ou pas, je n'avais pas vraiment envie de lui demander à voix haute... Je me grattais la tête, puis soufflais. Enfin bon, passons... Ce n'est pas comme si connaitre la nature de cette machine allait m'être utile ou quoique ce soit d'autre. Vu que je l'avais croisé, autant passer du temps avec. Mais je n'avais pas vraiment l'habitude de passer du temps avec les créations du premier Apôtre, du coup, je me demandais ce qu'il se passait dans la tête de mon interlocuteur et surtout quelle genre d'activité pourrait lui plaire.

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Ven 17 Fév - 17:33


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Donc, marcher sur les mains n’était pas son activité favorite… Il pencha légèrement la tête sur le côté gauche, montrant ainsi son étonnement, même si son visage ne trahissait rien. S’il n’était pas venu pour faire ça… alors que pourquoi était-il ici ? On pouvait faire autre chose que ça dans cette ville ? Pourtant, le clown avait bien fait le poirier lui aussi pour passer le temps… même s’il devait l’avouer, ce n’était pas vraiment amusant comme jeu. Mais cela lui faisait passer le temps à lui aussi.

Le Noah s’accroupit, et il leva légèrement les yeux vers lui. Voilà, il faisait des efforts pour le regarder totalement. Bon, c’était tout de même étrange de le voir dans cette position pour tout dire et en plus, il commençait à avoir mal à la tête de la garder en bas de la sorte et en plus, il avait les joues toute rouge.

Je passe le temps…

Il remis sa tête droite dans un petit tintement de clochette, se demandant vaguement s’il devait retourner sur ses pieds ou non. S’il le faisait, il allait s’ennuyer… non ? Mais le Noah avait peut-être une idée de passer le temps sans avoir la tête en bas, puisqu’il n’aimait pas marcher sur les mains.

…Que peut-on faire alors… … ? Ce n’est pas amusant de toute façon…

Il décida donc de retourner sur ses pieds dans une espèce de demi-roue, gardant les bras en l’air un moment avant de les rabaisser, remettant son écharpe et ses cheveux en place comme si rien d’étrange ne venait de se passer. Pour lui, tout était pratiquement normal… sauf que quand c’était normal, il arrivait à trouver cela étrange parfois… comme là…

Pourquoi vous êtes accroupis… Noah-sama… … ?

Le fait est que c’était pour mieux lui parler pendant qu’il avait la tête en bas ne lui traversa pas l’esprit, il venait déjà d’oublier qu’il avait marché plusieurs minutes en faisant le poirier. Après-tout, comme il ne s’était pas amusé et n’avait pas trouvé cela intéressant, il l’avait oublié. Pas qu’il ait une mauvaise mémoire mais… Il était particulièrement inattentif quand cela ne l’intéressé pas.
Il s’accroupit donc, comme avait fait le Noah, se demandant vaguement si cela pouvait être intéressant comme passe-temps… mais ne trouvait pas cela bien plus constructif que de marcher sur les mains. Et puis, autour d’eux, il y avait toujours autant de bruit.
Comme si de rien n’était, il s’était mis à caresser distraitement les cheveux du Noah.

Très doux… Commenta-t-il très naturellement.

Quand il parlait avec une personne, il ne pouvait pas s’empêcher bien longtemps de le toucher. Il savait que ce n’était pas forcément une bonne idée mais… c’était plus fort que lui. S’il le faisait pas, il ne parvenait pas à se concentrer sur la personne et cela énervait son interlocuteur. Bien que, être touché, énervé aussi souvent son interlocuteur… Dans les deux cas, quoi que faisait l’Akuma, son interlocuteur finissait toujours par être énervé de toute façon.

Ici… Il y a quoi comme passe-temps intéressant… … … … ?

Il avait presque oublié de noter l’intonation de la question. C’était fatiguant d’avoir une intonation correcte. Il se souvenait pourtant vaguement qu’il parlait tout à fait normalement quand il était en vie. Pas qu’il ne soit pas vraiment en vie maintenant… c’est juste qu’il était une machine à présent. C’était… pas vraiment plus amusant. Il s’ennuyait juste beaucoup plus en réalité. Mais ça, c’était peut-être parce qu’il ne prenait pas vraiment le temps de rester avec les humains assez longtemps sans vouloir les tuer à cause du bruit qu’ils faisaient.

“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Ven 17 Fév - 22:35

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




Il passe le temps ? Décidément je n'étais pas prêt de comprendre les Akumas... Cette machine était bien trop étrange pour moi... Je rêvais où cette époque était celle des types bizarres ? Peut importe où je me trouvais, je tombais toujours sur quelqu'un que je détestais ou un type étrange, à l'exception de ma chère famille. Bon, j'avouais quand même que certains Noés étaient... Spéciaux... C'était le terme approprié pour les personnes ayant des personnalités comme Bondom, Joyd ou Desires. Niveau pouvoir, ce devait être celui de Fiddler le plus étrange, franchement je n'aurais jamais souhaité à qui que ce soit de se frotter à ses parasites...

Cet Akuma me sortit de mes pensées en me questionnant, me demandant comment il pouvait passer le temps... Super ! Je devais maintenant occuper ce type, au moins cela me permettrait d'apprendre à comprendre les pensées des Akumas ou du moins le fonctionnement de ce qui devrait être leur cerveau... Soudain, j'aperçu Gamako sortir de mon turban. Tiens, je venais d'avoir une idée ! Je m'apprêtais à prendre la parole quand la machine du Comte m'interrompit pour me poser une question des plus stupide. Il avait déjà oublié qu'une minute auparavant il faisait le poirier ?

- C'est en rapport avec mon idée pour passer le temps...

Je souriais, j'étais vraiment fier de moi, de mon imagination... J'allais tester l'Akuma, voir à quel point il était stupide en lui proposant un jeu des plus ridicule... Je devais remercier ma grenouille, ce fut elle qui m'avait inspiré... Avant même de m'en rendre compte, la machine du Comte s'était mise à me caresser les cheveux... Il se moquait de moi ?! Non, je ne devais pas m'énerver... Il fallait que je reste calme... J'attrapai Gamako que je positionnai devant son visage.

- Essaie de l'imiter c'est amusant. La démarche des grenouilles est très intéressante. Au fait, son nom est Gamako !


© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Mer 22 Fév - 14:41


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Donc… il était accroupis pour passer le temps… Il le regarda attentivement tout en ayant glissé la main dans les cheveux de son interlocuteur. Les Noah étaient vraiment étrange… Par contre, ils avaient les cheveux doux semblait-il.
Il n’eut même pas un seul mouvement de recule alors qu’on lui mettait une chose non identifié et… verte sous le nez. Gamako donc… pourquoi pas…

Il récupéra sa main, fixant la grenouille sans bouger d’un air très… neutre. En réalité, il était toujours très dur de savoir à quoi pouvait bien penser Camille en regardant son visage tant il était inexpressif la plupart du temps. En tout cas, la grenouille sous son nez ne semblait pas plus expressif que lui, même quand elle poussa un léger croassement.

C’est… très vert.

Et ça, c’était le commentaire très instructif de Camille sur la situation. En même temps, il trouvait sa réponse parfaitement clair sur le sujet. Ce qui était certainement uniquement son cas…
Il se redressa, faisant tinter ses clochettes doucement avant de fixer le Noah. Bon… et maintenant… il était sensé faire quoi lui ? Il pouvait partir ? Hum… il doutait que cela fasse très poli s’il faisait ça mais en même temps, il n’avait pas vraiment envie de rester dans une ruelle avec autant de bruit. Il commençait vraiment à avoir la migraine et, s’il perdait patience, il allait vraiment avoir envie de tuer tout ces gens bruyant. Pourquoi les humains se déplaçaient-ils toujours en troupeau tout en faisant autant de bruit ? Même lui ne faisait pas autant de bruit quand il était humain… et Sushun encore moins. Bon, tout cela ne réglait pas son histoire. Il était sensé dire quelque chose non ? Réfléchissons…

...Non merci…

Bon, ça lui semblait correcte et poli ça… c’était bien comme ça non ? Hum… Il pouvait peut-être partir maintenant… Étrangement, la réponse lui semblait être non. Il ne pouvait plus faire que ce qui lui plaisait maintenant, il n’était plus humain après tout. Ce n’était pas comme si cette condition le dérangeait vraiment, du moment qu’il pouvait retrouver cette personne, mais du coup, il ne savait pas comment réagir. Les relations humaines n’avaient jamais était son truc et cela ne semblait pas être près de changer.
Maintenant qu’il y pensait…

Vous êtes décoiffé, Noah-sama…

Mais peut-être était-ce parce que la grenouille avait élu domicile dans les cheveux du Noah que ça donnait cet air. D’ailleurs, ça ne devait pas être gluant de garder une grenouille avec soit ? Elle ne manquait pas d’eau ? Pourquoi était-elle aussi verte ? Et puis… c’était une grenouille ou un crapaud d’abord ?
Il réajusta son écharpe, la montant jusqu’en haut de son nez tout en libérant quelques mèches de cheveux qui descendirent souplement sur son torse en lui arrivant à la taille. Il devrait sûrement songer à les couper…

C’est pratique…

Oui c’était une question… et non, cela n’avait aucun rapport avec la grenouille -ou crapaud, il hésitait encore- la véritable question était : Es-ce que c’est pratique d’avoir les cheveux court. Comprenne qui pouvait, cela ne l’empêchait pas de fixer son « maître » dans l’attente d’une réponse à sa question.
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Mer 22 Fév - 19:58

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




Le commentaire de l'Akuma me surprit, je ne comprenait pas pourquoi il disait quelque chose d'une telle évidence... Peut-être qu'il n'aimait pas les grenouilles... Ou du moins ce qui est vert... Et son " non merci" me conforta dans cette idée... Je me sentais un peu idiot... J'avais l'impression d'être un gosse insupportable qu'un adulte venait de gronder, être refroidi par les paroles d'un Akuma était vexant. Je pris Gamako et le caressai avant de l'installer sur mon épaule gauche, fixant la machine du Comte. Il avait le don de plomber l'ambiance....

Et le voilà qui parlait maintenant de mes cheveux... C'était un fétichiste des cheveux ou quoi ?! Ne le comprenant absolument pas, je pris l'initiative d'utiliser mon œil démoniaque, cela me permettrait ainsi d'éviter de passer pour un crétin. Je commençais à regretter d'avoir lu dans ses pensées... Il était stupide ou il le faisait exprès ? Quoiqu'il en soit, je me décidais à lui apporter des réponses sans vraiment comprendre pourquoi, il me faisait peut-être pitié....

- Oui, c'est Gamako qui m'a décoiffé et je veille à ce qu'il ne manque pas d'eau. Il est vert de nature et il s'agit bel et il s'agit bel et bien d'une grenouille.


J'espérais que l'Akuma serait satisfait de mes réponses que j'espérai claires et précises. Au pire, il pourrait toujours m'en poser d'autres.... Enfin penser à d'autres questions puisque je ne m'étais pas dérangé pour écouter ses pensées... Ce type n'était vraiment pas net... Etait-il capable de montrer la moindre expression ou au moins de changer son intonation ? Si je ne possédais pas l'oeil démoniaque, je n'aurais jamais pu le comprendre...

- Hum, ça dépend des personnes... Certains préfèrent les avoir longs et d'autres courts...


Dans ces moments-là, j'étais fier de posséder la mémoire de la sagesse, de la connaissance, cela aurait été quelqu'un d'autre face à lui, il n'aurait probablement pas compris. Enfin bon, résultat, ce type était le plus étrange que j'avais croisé jusqu'à ce jour... Il avait attisé ma curiosité et je comptais bien l'observer toute la journée pour essayer de le comprendre, un peu comme on regarde les bêtes de foires.

- Tu serais intéressé à l'idée d'aller boire un verre dans un bar plutôt calme ?

Le bruit commençait à me donner la migraine, mais j'avais vraiment envie d'observer cet être bizarre, ce spécimen rare...

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Ven 24 Fév - 14:47


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Il avait cligné des yeux à la réponse du Noah à propos de la grenouille. Il était ravi d’avoir eut une réponse aussi clair que précise à ses interrogations. Par contre, il se souvenait pas d’avoir posé une question à se propos… Du moins, pas à voix haute, de ce fait cela rendait la réponse encore plus intéressante. Toutefois, il s’arrêta pas sur cette curiosité pour le moment, fixant vaguement ses cheveux bien trop long puis ceux de son « maître ». Peut-être devrait-il se couper les cheveux lui aussi… voulant un avis sur la question, il la posa donc au Noah qui lui faisait face de manière plutôt… aléatoire.
Encore une fois, le Noah lui répondit précisément et il cligna une nouvelle fois des yeux. C’était rare -pour ne dire que ça n’arrivait jamais- qu’il obtienne aussi facilement et précisément des réponses à ses questions ce qui déjà, en soit, était vraiment plaisant. Mais en plus, le Noah ne semblait pas s’être énervé ou avoir perdu patience en lui répondant. Il ne connaissait pas vraiment les Noah mais, il aimait bien ce maître là.

Tu serais intéressé à l'idée d'aller boire un verre dans un bar plutôt calme ?

Avec cette simple invitation, le Noah avait gagné tout son respect et admiration, ainsi que des petite étoiles dans les yeux de Camille. Bon, techniquement, cela se traduisait physiquement par un léger écarquillement d’yeux d’un millimètre et demi et un léger silence où Camille fixa le Noah pendant une longue minute sans rien dire. Mais, il était vraiment heureux de la proposition de partir vers un endroit calme. Et puis, il pourrait peut-être avoir un chocolat chaud à la cannelle dans le bar alors, cela le mettait d’assez bonne humeur… bien que cela n’était pas franchement visible d’un simple coup d’œil.

Avec plaisir, Noah-sama.

Tiens, il avait fait une phrase correcte avec une intonation totalement acceptable. Et voilà, qui disait qu’il était totalement inexpressif, lui aussi pouvait montrer pleinement ses sentiments ! Avec un peu d’imagination de la part de l’interlocuteur, certes…
Enfin, c’était bien beau mais il espérait que le Noah n’espérait pas qu’il le conduise quelque part car non seulement l’orientation n’était pas son fort mais en plus, il ne connaissait absolument pas la ville. Bien que la connaître ne lui aurait pas vraiment servit à grand-chose…

Attendant que son maître prenne les commandes afin d’atterrir au bon endroit, il se mit à fixer… le mur derrière le Noah de manière totalement… neutre, jouant distraitement avec la clochette dans ses cheveux. Le mur était vraiment… d’un blanc particulièrement agaçant, avec les lumières de la ville qui ricochaient dessus et faisait mal aux yeux.
Encore une fois, un enfant qui avait échappé à la surveillance de ses parents manquant de lui rentrer dedans et il recula souplement d’un pas, évitant ainsi l’incommodité ambulante et le laissant s’aplatir au sol entre le Noah et lui. Il aurait pu ne pas s’en préoccuper, mais il savait que les enfants étaient encore plus bruyant que les humains alors, il le souleva pas la cheville de manière totalement naturelle avant de le lever suffisamment haut pour pouvoir le regarder dans les yeux.

Si tu ne veux pas savoir de quelle couleur sont tes intestins, silence.

Avec un regard noir, ça avait toujours son petit effet pour choquer suffisamment les petits pour les faire taire. Il donna l’enfant à l’envers à un passant scandalisé et observa le Noah, attendant qui lui dise par où aller.
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Ven 24 Fév - 18:11

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




Je continuais à lire des les pensées de l'Akuma... Cette chose était des plus étrange... Je ne comprenais pas vraiment ce qui le rendait si heureux... En tous cas, je comprenais parfaitement que personne ne se montre capable de le comprendre avec précision mise à part moi, si je n'avais pas eu mon œil démoniaque, je n'aurais jamais pu comprendre ses paroles... Il avait accepté mon invitation, chose qui me mit vraiment de bonne humeur. Il s'agissait d'un spécimen rare après tout, et que j'allais pouvoir observer de près chose en plus de ça... Un chocolat chaud à la cannelle ? Ce devait être vraiment bon, j'adorais les chocolats chauds, c'était si bon... Un mauvais sens de l'orientation ? Hum... Je n'avais pas vraiment ce genre de problème grâce à ma mémoire qui était vraiment pratique hors combat. Je pouvais me battre avec, mais j'étais bien loin d'obtenir les mêmes résultats que Tyki ou les Jasdavid. Je m'apprêtai à dire à l'Akuma de me suivre lorsqu'un gamin manqua de lui rentrer dedans, je me contentais d'observer la scène... La machine du Comte se montra assez clair envers l'enfant, le menaçant... Je continuais à observer cet Akuma, je n'avais pas envie de me mêler de ça et puis, il faisait ce qu'il voulait... Je ne me serait même pas opposé à un massacre si l'androgyne avait voulu en faire un...

Une fois cette affaire réglée, je regardais l'être inexpressif droit dans les yeux avant de lui sourire, prenant une intonation qui se voulait chaleureuse.

- Suis-moi... Je vais te conduire dans un coin sympas... Il y a du chocolat chaud à la cannelle dans le bar où je compte t'emmener.

En plus d'avoir une excellente mémoire grâce à mon souvenir de Noé, je vivais dans cette ville avant de me réveiller, ce corps se souvient parfaitement des rues de Londres... Je commençais à marcher, lançant un regard derrière moi pour vérifier que l'Akuma me suive. Je tournai dans une petite rue, puis je me mis à traverser les quartiers pauvres aux habitations délabrées et deux trois rues peu fréquentées... Je m'arrêtai quelques instants au lieu où je m'étais éveillé pour rejoindre ma famille, le clan Noé, puis je continuai mon chemin tournant dans une ruelle des plus sombres qui débouchait sur une petite place bien sympathique et peu fréquentée. Je me retournai ensuite et pointai du doigt un bar.

- C'est ici... J'espère que ça te convient.

Je ne pris même pas le temps d'écouter la réponse de cet Akuma, de ce Camille... Je passai à côté d'une fontaine où je déposais Gamako pour qu'il puisse s'y détendre regardant quelques instants l'eau en repensant à cet idiot de Lavi, puis je partis en direction du bar. Je choisis de m'installer à une table située à l'intérieur, proche d'une fenêtre, afin de me permettre de respirer un peu d'air frais.

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Ven 24 Fév - 21:51


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Il hocha légèrement la tête, suivant de bonne grâce son « maître ». Il prit la décision de bien regarder la route afin de pouvoir retrouver l’endroit plus tard mais… la résolution ne durant pas plus d’une demi-minute alors que son regard se perdait déjà dans le vide intersidéral de ses pensées totalement vides, ses yeux papillonnant de-ci et là. Il ne pouvait vraiment pas se concentrer plus de cinq minutes sur quelques choses même avec des efforts ou alors, il fallait vraiment que la chose en question l’intéresse, ce qui arrivait rarement. Au moins, il n’avait pas perdu la trace de son maître même en ne faisant pas attention où il mettait les pieds, ce qui était déjà pas mal.
Son regard se posa devant lui et donc, sur la chevelure blanche du Noah, dérivant vers son épaule et donc la grenouille trop verte. Même si le trop était purement relatif et subjectif. Pas qu’il n’aimait pas cette couleur mais… il y avait quelque chose dans le vert qui le rendait perplexe. Allait savoir quoi, même lui ne le savait pas. C’était sûrement là, l’une de ses nombreuses questions existentielle.

Il hocha une nouvelle fois la tête silencieusement alors qu’on lui montrait le bar. Aux moins, les environs étaient particulièrement désert et donc, silencieux ce qui était hautement appréciable. Et aussi, il n’y avait pas de marmaille humaine.
Il observant le Noah poser la grenouille au bord de la fontaine, un peu perplexe avant de le rejoindre à la porte du bar, s’arrangeant pour faire le contour de la fameuse fontaine -et donc de la grenouille- en restant le plus loin possible tout en fixant Gamako du regard. Elle était… toujours aussi verte n’es-ce pas ? Oui, toujours et cela le rendait tout autant perplexe bien que cela ne s’affichait pas sur son visage.

Il le suivit docilement à l’intérieur avant de s’asseoir en tailleur sur la chaise en face de son maître avant de fermer les yeux et de s’appuyer contre le dossier de la chaise… avec un peu trop d’entrain, tombant ainsi de manière peu gracieuse sur le dos. Ce qui ne l’empêcha pas de ce redresser comme si de rien n’était avant de se rasseoir sur la chaise… en tailleur… sans s’appuyer sur le dossier cette fois, ignorant les regards et les rires qu’il avait provoqué.
Le serveur arriva enfin et il commanda son chocolat avec cannelle, fixant de manière intense le serveur tout au long de la commande… ne le lâchant toujours pas du regard quand il alla derrière le comptoir pour tout préparer. Il n’y avait aucune animosité… ni aucun sentiment dans son regard mais pourtant, cela n’en restait pas moins troublant d’être fixer ainsi… sauf que Camille ne le remarquait pas et que même s’il l’avait fait, il n’en aurait rien eu à faire. Finalement, il croisant ses bras sur la table avant d’y poser sa tête dessus… tout en continuant de fixer le serveur préparer leur commande. Cela pouvait semblait enfantin ou impolie… Mais peu importait.

Contrairement aux apparences, il n’avait pas du tout oublié la présence du Noah. Il se disait simplement que si son maître avait une remarque à lui faire, il lui ferait et que, tant qu’il ne disait rien, il n’avait pas besoin d’y prêter plus d’attention que nécessaire. Fixer les gens était impoli voyons, et c’était parce qu’il avait un certain savoir vivre qu’il ne fixait pas le Noah… par contre, fixer les humains était totalement normal dans la mesure où ils étaient bruyant et… non, le terme d’humains suffisait à lui même pour justifier que ce qui n’était pas normal pour certaines personnes l’était pour eux.
Il était tellement pratique d’oublier qu’il avait était humain lui aussi avant sa mort… puis son retour en Akuma. Il avait pris… philosophiquement ? Il avait apprécié avoir une chance de pouvoir respecter la promesse qu’il avait faite et dont sa mort l’avait privé. Il avait accepté d’être un Akuma. Enfin, pour le moment il s’en foutait, ce qui comptait était que son chocolat chaud à la canelle arrive…
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Dim 5 Mar - 14:15

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




Je regardai l'akuma s'appuyer sur sa chaise puis tomber, je dus me retenir de pouffer... Je le regardai ensuite se relever comme si de rien n'était... Ce type était incroyable ! Et maintenant, il se mettait à fixer le serveur... Qu'est-ce qu'il y avait avec ce serveur ? Sa tête ne lui revenait pas ? Il ne travaillait pas assez vite à son goût ? Ou peut-être que c'était moi le problème ? Cet akuma me perturbait au plus haut point... Je le fixai lisant une nouvelle fois dans ses pensées...

- Tu sais, je trouve ça vexant que tu ne me regarde pas...

Je levai la tête vers le plafond, réfléchissant à ce que j'allais bien pouvoir faire... Je tournai ensuite la tête en direction du serveur qui apportait notre commande, je saisis alors mon thé, commençant à le déguster tout en fixant l'akuma. Pourquoi il fallait que je tombe sur un type bizarre et silencieux... J'étais le seul à trouver l'atmosphère pesante ? J'étais mal à l'aise... Il fallait que je brise la glace...

- Quand tu étais humain.... Tu menais quel genre de vie ?

Mauvaise idée d'aborder ce sujet, les akumas y étaient souvent sensibles, mais c'était tout ce qui me passait par la tête... J'eus soudain une idée de génie ! Ou pas... Mon idée était de parler de moi, ce qui risquai d'être un sujet ennuyeux... Ce qui ne m'empêchais pas de reprendre la parole en souriant.

- Moi, avant de me réveiller j'étais un clochard... C'est de là que je connais Gamako. J'ai mis trente-cinq ans à me réincarner, tu te rends compte ? C'est énorme !

Très mauvaise idée... Je n'avais plus qu'à espérer que l'androgyne ne soit pas curieux... Je n'avais vraiment pas envie que la conversation débouche sur cet homme des plus méprisable... Un autre changement de sujet m'aurait arrangé... Mais lequel ? Parler d'un autre Noé peut-être ?

- Est-ce que tu as déjà croisé un autre Noé ?

Ce sujet m'apparaissait être sans risque de blesser quelqu'un... Enfin ça pourrait blesser un autre Noé, mais les absents ont toujours tord, alors il n'y avait aucun problème. En même temps, je ne savais pas vraiment sur quel pied danser avec cet akuma inexpressif et illogique...

Je pris une gorgée de thé, regardant par la fenêtre si je pouvais voir Gamako qui devait être en train de se baigner dans la fontaine...

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Dim 5 Mar - 17:07


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Il fixait le serveur, attendant sa commande avec une certaine impatience quand la voix du Noah parvint à ses oreilles, lui signalant qu’il était vexant qu’il regarde ailleurs. C’est donc docilement qu’il tourna son regard vers lui, se redressant sur sa chaise pour être plus poli et se mettant à observer le Noah. Il se demandait vaguement si ce n’était pas tout aussi vexant d’être dévisagé de la sorte… mais puisque son maître le lui avait demandé, c’est que cela ne devait pas être le cas. D’ailleurs, il venait de remarquer -avec un train de retard- que son maître avait un œil sur le front… C’était intéressant. Pouvait-il voir avec cet œil ? A quoi pouvait-il bien servir ?
Finalement, il n’avait toujours pas dit un mot jusqu’à ce que le serveur arrive avec leur commande et il récupéra son chocolat chaud, appréciant la douce chaleur qui se dégageait sur ses mains. Même s’il était content d’avoir sa boisson, cela ne s’était pas vu sur son visage… et il n’avait toujours rien dit, même pas esquissé le moindre mouvement envers le serveur pour le remercier, tout à son chocolat chaud. D’ailleurs, son regard était plongé sur le liquide sombre de sa tasse.

Quand tu étais humain.... Tu menais quel genre de vie ?

Il leva son regard vers son maître, écarquillant très légèrement les yeux face à la question et trahissant ainsi sa surprise. Il fallait avouer qu’il ne s’attendait vraiment pas à ce genre de question… Es-ce que c’était si important, comment il vivait quand il était humain ? Cela aurait-il une conséquence sur ce qu’il faisait maintenant s’il répondait à son maître ?
Tout a ses pensées, il n’avait pas eut le temps de répondre alors que son reprenait déjà la parole, comme s’il avait craint quelque chose. Aussi, son visage était redevenu neutre, écoutant attentivement. Il pencha légèrement la tête sur le côté toutefois, faisant tinter légèrement ses clochettes.

Trente-cinq ans… c’est long…

Lui n’avait pas été obligé d’attendre aussi longtemps pour revenir alors, il avait un peu de mal à imaginer ce que cela faisait d’avoir dû attendre autant de temps. Dans un sens, il se disait qu’il préférait cela, il avait déjà bien assez de mal à retrouver sa sœur avec si peu de temps passé en étant mort alors il ne voulait pas savoir ce que cela aurait donné avec encore plus de temps…
Mais d’ailleurs, pourquoi son maître avait dû se réincarner ? Les Noah ne mourraient pas si facilement… non ?

Encore une fois, son maître repris la parole avant qu’il n’est le temps de parler et il en profitant pour boire une gorgée de chocolat chaud, appréciant le goût légèrement sucré mêlé à celui de la cannelle. Il fallait vraiment qu’il se souvienne de cet endroit, leur chocolat chaud était vraiment bon.
Il releva les yeux vers le Noah, réfléchissant une bonne minute avant de parler. Pas étonnant qu’il n’est pas le temps de répondre aux questions dans la mesure où il mettait souvent bien trop de temps à répondre.

Non… seulement le Comte…

Après tout, il évitait les Noah dans la mesure où il y avait beaucoup trop d’Akuma dans les environs et donc, de bruit. Et puis, il était bien trop occupé à chercher sa petite sœur pour aller faire connaissance avec ses maîtres. S’ils avaient vraiment besoin de lui, ils l’appelleraient alors il n’avait pas vraiment besoin de s’en soucier.

Je m’occupais de mon frère…

Il montra son propre corps avant de reprendre sa tasse entre ses deux mains, prenant une nouvelle gorgée de chocolat. Cela ne le dérangeait pas d’y penser… Pour lui, c’était comme deux vies différentes, il faisait cela simplement pour ne pas voir l’absurdité de la chose. Le fait de tuer des humains alors qu’il avait été lui aussi… Alors, il se disait simplement qu’il était un Akuma et c’était tout. Même si c’était son passé humain qui guider son besoin de chercher sa sœur… et qui faisait qu’il avait ce caractère. Inconsciemment, ce caractère étaient simplement pour ne pas penser au carnage qu’il avait fait depuis qu’il était de nouveau en « vie ».

Comment ils sont… les autres Noah…

Il fallait dire qu’il était un peu curieux de savoir comment était la famille de son maître maintenant qu’il l’avait vu. C’était un gentil maître qui lui avait proposer de boire un chocolat chaud…
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Lun 6 Mar - 17:29

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




Oui. Il avait raison... Trente-cinq ans c'était long... Très long... J'avais d'ailleurs été déboussolé à mon réveil, bien que je faisais tout pour le cacher... J'avais perdu une partie de mes repère, il fallait dire que trente-cinq ans d'absence, ça pesait... De plus, ma famille n'était plus vraiment la même, à qui la faute ? On se le demande ! Enfin, j'avais fini par m'y habituer et, à vrai dire, j'aimais particulièrement cette génération de Noé...

J'observais l'Akuma, tout en remuant la cuillère qui se trouvait dans ma tasse, sentant au passage la bonne odeur qui s'élevait au-dessus du thé. Hum... Le Comte, hein... Je me demandais comment il pouvait bien se comporter face aux Akumas... Ceux-ci étaient peut-être ses créations, mais il ne devait pas se comporter avec ses machines de la même façon qu'envers nous autres, Noés, non ? D'ailleurs, j'étais intéressé à l'idée de connaître le point de vue des Akumas sur le Comte... Je comptais garder cette interrogation pour plus tard, écoutant ce que l'androgyne avait à me dire...

Mon interlocuteur me montra son corps en même temps qu'il parla de son frère, en guise de réponse à ma première question... Je me demandais ce qu'il pouvait bien ressentir... D'ailleurs, avait-il des émotions ? Songeait-il souvent à son ancienne vie ? Enfin... Cela ne me regardait pas vraiment, mais cela pouvait être un moyen de combler le vide de la conversation... Ce qui était plutôt difficile étant donné que cet être qui me faisait face apparaissait peu bavard...

Quoiqu'il en soit, je fus surpris de la question qu'il me posa... Non... LE simple fait qu'il me pose une question était surprenant... Je ne m'attendais vraiment pas à ça, d'ailleurs la surprise devait se lire sur mon visage... J'étais peut-être le Noé de la sagesse et de la connaissance, mais bizarrement on me prenait souvent par surprise... Je pris une gorgée de thé pour me calmer et me donner un peu de temps afin de réfléchir à la réponse que j'allais pouvoir offrir à l'Akuma... Ma famille... Les autres Noés... Il y avait tellement de choses à dire que je ne savais pas trop par quoi commencer. Et puis, nous étions tous si différents... Le mieux me semblait de parler de ceux que je connaissais un minimum, tel que mon oncle, Road ou Sheryl... Je pouvais peut-être aussi lui parler vite fait de certains Noés que j'avais pu voir dans la mémoire des autres.

- Et bien, comme je me suis réincarné il y a peu de temps, je ne les connais pas tous ou du moins pas très bien... Je peux cependant te parler de Tyki Mikk, Jasdavid, Lulubell, Sheryl et Road. Le premier est le Noé du Plaisir, c'est mon oncle, j'aime bien l'embêter, c'est quelqu'un d'amusant qui souhaite mener une double vie. Les Jasdavid sont les Noés du liens, ils apparaissent un peu turbulents et bruyants, mais ils ne sont pas  méchants. Lulubell est une fille plutôt calme, beaucoup trop sérieuse et ennuyeuse à mon goût. Sheryl, c'est mon père adoptif, le Noé du Désir, il est vraiment effrayant quand il est en colère et il ne faut surtout pas toucher à sa petite Road ou à son frère... Cette dernière est la Noé du Rêve, on est assez proche, elle n'en a pas l'air mais c'est la plus vieille de la famille...

Je n'étais pas sûr que ma réponse soit satisfaisante, mais si cela ne lui suffisait pas, l'Akuma n'avait qu'à me poser une nouvelle question ou au moins me préciser quel type de réponse il attendait de moi... Je pris une nouvelle gorgée de thé, puis je tournai la tête en direction de Gamako qui s'était positionné sur la fontaine et regardait dans notre direction, je lui souris avant de regarder l'androgyne.

- Que penses-tu du Comte ?

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Mar 7 Mar - 11:57


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Le Noah semblait surpris par sa question et il se demanda vaguement s’il avait fait une bêtise en la posant. Cette réflexion ne l’occupa pas plus d’une seconde cela dit, estimant que s’il avait commis une erreur, son maître le lui dirait ou ne prendrait pas la peine de lui répondre alors, il ne se formalisa pas de la réaction du Noah, portant sa tasse à ses lèvre afin de boire un peu plus du chocolat brûlant. Quand il l’a retrouverait, il devrait emmener sa sœur ici, il était certain qu’elle apprécierait.
Finalement, quand son maître reprit la parole, ce fut pour répondre à sa question et il le fixa du regard, montrant ainsi tout son intérêt et aussi son écoute à la question. De la façon dont le Noah parlait de ceux qui composait le reste des Noah, on aurait dit un enfant. Il aurait parlait avec joie et de grands gestes qu’il n’en aurait pas été surpris mais en tout cas, il semblait être attaché à eux. D’ailleurs, il avait noté que son maître avait plus parlé d’eux en définissant leur lien avec eux au lieu de le faire de manière objective. Il avait aussi parlé de famille… Alors, pour une fois depuis longtemps, ses lèvres s’étirèrent en un vrai sourire, un sourire visible. C’était vraiment important, la famille…

Son sourire ne fut pas visible longtemps toutefois car il le cacha rapidement dans sa tasse en prenant une autre gorgée du liquide, suivant le regard du Noah vers l’extérieur… et donc vers la grenouille verte qui jouait sur la fontaine. Son maître semblait bien l’aimer, cette grenouille… Mais si elle l’avait accompagné avant qu’il ne se réveille, c’était peut-être… il se coupa net dans ses pensées, observant soudainement le Noah avec un froncement de sourcil tout en gardant la tasse près de ses lèvres. Il avait dit, avant qu’il ne se réveille… cela ne l’avait pas interpellé sur le coup mais… le maître Noah avait-il… été humain lui aussi avant ?
Machinalement, il porta la main à se grelot, le faisant tinter doucement alors qu’il fixait toujours le Noah. Les Noah n’était pas des machines… mais il avait du mal à les voir semblable aux humains. Parce qu’un humain ne tuais pas un autre humain. Ses doigts se crispèrent sur sa tasse. Un humain qui tuait un autre humain n’en était plus un lui-même.

La question du Noah le fit sursauté et sortir de manière plutôt brutal de ses pensées et il soupira, enroulant une nouvelle fois ses deux mains autour de sa tasse et observant le visage de son maître de manière neutre pour se concentrer sur la question. Que pensait-il du Comte ? Il était plutôt franc et manquait de tact alors, quand il répondit, se fut sans se soucier de la réaction que pouvait avoir son interlocuteur. Comme s’il avait oublié que celui-ci pouvait ordonner son auto-destruction s’il le mettait en colère.

Rien.

Et il bu une nouvelle gorgée.
Après tout, que pouvait-il bien penser d’un Noah qu’il ne voyait que rarement ? Certes, c’était « grâce » à lui qu’il était revenu à la vie et comme il pouvait tenir sa promesse grâce à ça, il lui en était un peu… reconnaissant ? Mais cette reconnaissance était partagé avec Sushun qui l’avait appelé alors, il s’était dit que ce n’était pas important de le signaler à son maître. Ensuite, les rares fois où il avait vu le Comte, c’était pour recevoir une mission… et le Comte ne lui prêtait pas grande attention dans ces moments-là… et lui s’en fichait d’avoir son attention ou non. Il était une arme, un objet qui ne pouvait qu’obéir aux ordres alors, il trouvait ça… normal en quelque sorte. Cela lui importait peu surtout, du moment qu’il pouvait tenir la promesse qu’il avait faite à sa sœur et à Sushun. De ce fait, il ne pensait rien du Comte. Ni en mal, ni en bien. Il suivait ses ordres parce qu’il le devait et c’était tout. Mais du coup, il ne comprenait pas vraiment la portée de cette question et sa précédente révélation l’avait un peu… ébranlé.

Pourquoi…

Pourquoi lui avait-il demandé cela ? Il savait que ce n’était pas parce que son avis, l’avis d’un Akuma, comptait. Ou peut-être que justement, son maître voulait son avis en tant que machine du Comte comme lui-même avait été curieux de savoir comment était les autres Noah…
Il se concentra sur sa tasse, se demandant qu’elle était la réponse à cette question et s’il avait deviné juste.

“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Jeu 9 Mar - 18:55

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




Hein ? Je rêvais ou cet Akuma venait de sourire ? Non.... J'en étais sûr, il avait souri... Il fallait avouer qu'il n'était pas très expressif et que ce soudain sourire m'avait pris par surprise. Ce n'était pas mal, au contraire cela me faisais du bien de voir que je parlais à un être qui était doté de sentiments. Au début, j'avais plus l'impression de parler à un mur qu'autre chose, mais je me sentais mieux maintenant qu'il avait souri. D'ailleurs... Il avait souri à quoi ? J'avais dit quelque chose de mal ? Ou peut-être quelque chose qui lui rappelait un souvenir de sa vie humaine ? En tous cas, je n'avais pas vraiment envie d'utiliser mon oeil démoniaque pour le moment à cause de la migraine qui risquait de venir à moi en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Je fini mon thé et rappelai le serveur pour lui en demander un second, me tournant par la suite vers l'Akuma pour écouter sa réponse quant à ce qu'il pensait du Comte. Rien... Ce fut la réponse de l'androgyne... Enfin, il ne voyait peut-être pas souvent le Comte, et puis, cela m'aurait étonné que notre Prince traite les Akumas comme les Noés. Cette réponse était donc tout à fait acceptable, du moins, je ne voyais aucun mal à ce qu'il dise ça...

Mon thé arriva, je m'en saisis donc pour en boire une gorgée... J'avais cependant oublié qu'il était chaud et je m'étais brûlé la langue... Résultat, je fis une grimace et me mis à tirer la langue, espérant qu'elle me fasse moins mal, puis je courrai en direction d'un robinet pour boire de l'eau. Je revins m'asseoir face à l'Akuma, comme si de rien n'était, pour répondre à sa question sur un ton calme et posé.

- Je me demandais simplement si le Comte se comportait différemment avec les Akumas... Parce que, en ce qui me concerne, je le trouve très gentil et drôle. Je pris une voix enfantine et me mis à sourire en me balançant sur ma chaise. Sans compter son ventre tout moelleux ! Je repris vite un visage sérieux et une voix grave. Quoiqu'il en soit, je n'aime pas quand il est triste ou qu'il se sent mal.

Je cessai de me balancer et pris une gorgée de thé, recommençant à sourire normalement. Je posais ensuite les coudes sur la table pour reposer mon menton sur mes mains, fixant l'androgyne.

- Et toi ? Est-ce qu'il y a quelqu'un à qui tu tiens ?

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Dim 12 Mar - 18:13


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Gentil et drôle… le Comte Millénaire ? Il réfléchis un moment, prenant une autre gorgée. Peut-être… C’est vrai qu’il avait une tête intéressante… et un sourire étrange aussi. Il tricotait beaucoup à chaque fois qu’il le voyait. Es-ce que tricoter signifiait qu’on était gentil ? Hum… en tout cas, le maître devant lui semblait vraiment l’aimer s’il en jugeait à son attitude. Il ressemblait encore plus à un enfant. Un ventre tout moelleux… Il posa une main sur son ventre plat, son autre main tenant toujours la tasse au niveau de ses lèvres. Comment un ventre pouvait-être moelleux ? Es-ce que cela signifiait qu’il était doux également ? L’apparence du Comte flotta dans sa mémoire. Ah, il était vraiment curieux de savoir quelle sensation cela donnait si on le touchait maintenant…
Un nouveau sourire fleurit sur ses lèvres caché par sa tasse, même si ses yeux étaient triste. Quand on tenait à quelqu’un, c’est vrai que l’on aimait pas cela. On voulait toujours faire en sorte qu’ils ne soient pas triste et qu’ils se sentent bien… Il fini sa tasse et quand il la reposa dans un petit bruit sur la table, le sourire triste mais tendre qu’il avait ne l’avait toujours pas quitté. Il aurait aimé s’occuper mieux de Sushun… il aurait aimé pouvoir mieux s’occuper de sa sœur aussi…

Il fixa à son tour le Noah devant lui, son visage redevenant neutre. Il ne s’était pas attendu à cette question même s’il aurait sûrement dû la voir venir. Il réfléchis un moment, peut-être que son maître allait se moquer de lui. Après-tout, il était une arme alors il ne devait sûrement pas tenir à quelqu’un, peut-être même que cela était étrange. Mais au fond, cela ne changerait rien à sa réponse et à ses sentiments alors, quand il reprit la parole pour répondre à la question, ce fut avec un regard et une voit sérieuse qui contrastait vraiment avec son ton monotone habituelle.

Oui et je la retrouverais, même si je dois être un peu plus maudit pour cela.

Il était un Akuma et n’en éprouvait aucun remords alors, il était certainement déjà maudit pour cela. Il se fichait de devoir tuer et obéir au Comte ou aux Noah si cela lui permettait de retrouver sa sœur et tenir sa promesse. C’était égoïste… mais cela ne l’importait que peu.
Il sourit légèrement mais tendrement, son regard perdu devant lui. Il n’y avait que peu de chose qui le faisait réagir mais sa petite sœur en faisait partie, cela ne faisait aucun doute.

Je suis content d’être revenu pour pouvoir tenir la promesse que je lui ai faite… et celle que j’ai faite à Sushun également… Rajouta-t-il plus doucement.

Il détourna son regard pour fixer la fenêtre, observant l’extérieur avec attention alors qu’il reprenait son « calme », son visage ne montrant plus aucune expression ou intérêt quelconque, même sa voix était redevenu monotone et plate.

Êtes-vous content d’être revenu… Noah-sama…

Le tact et le respect de la vie privée et de son maître en freinant sa curiosité n’était vraiment pas dans les qualité de Camille qui, encore une fois, ne c’était pas soucié un seul instant de ce que sa question pouvait provoquer comme réaction chez son interlocuteur.
Maintenant qu’il regardait de nouveau son maître du moment, quelque chose lui revenait en mémoire… c’était très important alors, il fallait qui le dise.

Vous ressemblez à du chocolat chaud…


Mais si le Noah devant lui était du chocolat chaud, sa grenouille serait-elle la cannelle ? Pourtant, la cannelle n’était pas verte, c’était certain…
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Jeu 16 Mar - 18:00

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




J'observais les réactions de l'Akuma, attendant impatiemment la réponse à la question que je lui avais posé... Comme je m'en doutais, il était toujours lié à sa vie humaine par le biais de quelqu'un qu'il avait laissé derrière lui après sa mort, cependant il semblait vraiment tenir à cette personne, les sentiments qu'il éprouvait à son encontre semblaient vraiment forts... Je n'imaginais pas que les machines du Comte pouvaient se montrer aussi sensible... Enfin cela ne changeait pas grand chose étant donné que je comptais bien continuer à me débarrasser des Akumas trop faibles ou trop bruyants...

Sa question me surpris et pas qu'un peu... Je ne savais pas vraiment quoi lui répondre... J'étais bien entendu heureux de retrouver ma famille et de pouvoir aider le Comte à réaliser ses sombres desseins si l'on pouvait le présenter de cette façon... Cependant, il y avait des fois où je ressentais une fatigue non pas physique, mais psychologique. Le fait de me souvenir de toutes mes vies me pesait parfois et je ressentais alors l'envie de tout oublier... Ma haine envers l'innocence était aussi amplifiée par tous ces souvenirs que j'avais de mes incarnations précédentes... Ma famille, le Comte... Oui, je devais être content d'être revenu malgré ce qu'il m'arrivait de ressentir...

- Oui, je suis content d'être revenu...


Je soufflai après avoir prononcé ces paroles, il m'avait été assez difficile de trouver une réponse à cette question... C'était assez frustrant d'être le Noé de la Sagesse et de la connaissance, mais de n'avoir aucune réponse à des questions personnelles. Je fermais les yeux quelques instants, me massant les tempes pour me relaxer, lorsque je fus interrompu par l'androgyne... Qu'est-ce qu'il venait de dire ? Il m'avait comparé à quoi au juste ? Du... Du chocolat chaud ? En quoi je ressemblais à du chocolat chaud ?!

Je pris une grande inspiration afin de ne pas perdre mon sang-froid, puis je me penchai vers l'Akuma, le regardant avec un visage sérieux mais usant d'une voix enfantine...

- En quoi je ressemble à du chocolat chaud ? Rassure-moi... Tu ne compte pas me boire, ou plutôt me manger ?

Est-ce que le chocolat chaud se faisait respecter ? Non... Le chocolat chaud n'était pas vivant... De ce fait, il était impossible qu'il se fasse respecter... Est-ce que cela signifiait qu'il n'y avait aucune chance pour que je me fasse respecter ? Il m'était impensable de n'avoir aucune autorité, aucune valeur aux yeux des autres... Moi, le Noé de la Sagesse et de la Connaissance, je devais être adulé par les autres...

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Ven 17 Mar - 19:07


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Il observa son maître silencieusement tout en attendant la réponse à sa question, sentant une légère tension. Il repoussa sa tasse désormais vide sur le côté afin de croiser les bras sur la table et d’y reposer sa tête dessus, observant toujours le maître Noah. Il attendait simplement et patiemment, ne coupant pas les pensées de l’autre. Il était probable qu’il n’ait pas de réponse également, mais il s’en fichait. Pas qu’il ne veuille pas de réponse, au contraire, mais il comprenait qu’on ait pas envie de répondre à certaines questions et ne s’en formalisait pas.
Il cligna légèrement des yeux à l’écoute de la réponse, observant les réactions du Noah. Cela avait semblait… difficile pour lui de répondre et il ne comprenait pas vraiment. Savoir si on était heureux ou pas d’être revenu après avoir dû s’absenter, c’était simple… non ? Quoique, quand il avait posé cette question à certains Akuma, il avait été attaqué sans vraiment de ménagement. Au fond, beaucoup étaient triste d’être devenue une machine du Comte et acceptait mal cette nouvelle apparence. Il ne l’aimait pas vraiment non plus, cette apparence de machine qui était fort peu pratique pour ce déplacer à travers ses humains bruyants, mais il s’en fichait surtout beaucoup. Il aimait bien celle de Sushun, même si on le prenait souvent pour une fille. Un humain lui avait fait la cours une fois et après, il avait dû jeter ses vêtements tâchés de sang, c’était un peu fatiguant quand cela arrivait.

En observant son maître comme cela, il finit par lui dire ce qui lui trottait dans la tête depuis un moment déjà, à savoir : le fait que son maître ressemblait à du chocolat chaud. Le plus frappant était bien entendu les couleurs, il avait la peau mat et les cheveux blanc, il aimait beaucoup ce mélange.
Il cligna des yeux face à la question. Lui ? Manger le Noah ? Dans le doute, il se redressa pour regarder derrière lui dans un visage blasé, se demandant qui voulait manger un Noah. C’était vraiment étrange, on ne mangeait pas les gens comme ça… ça se faisait pas. Constatant qu’il n’y avait personne derrière lui et que la remarque ne pouvait que lui être adressé, il fronçant légèrement les sourcils tout en se désignant du doigt.

Moi ? Vous manger ?

Pas qu’il était dur à la comprenette mais cela l’avait réellement surpris. Tellement qu’il en retrouvait ses points d’interrogations et se souvenait de comment ont mettait une intonation dans un phrase.
Il mit une main sur son grelot, jouant avec distraitement tout en fixant le Noah.

Non, je ne compte pas vous manger… Vous êtes juste… chaleureux et doux… et avez les mêmes couleurs…

Il tourna la tête vers la fenêtre, observant un petit moment la grenouille qui semblait prendre du bon temps avec cette fontaine. Il avait bien vite récupéré son ton monotone maintenant que la surprise était passé.

Votre grenouille serait la cannelle…

Même si cette fois-ci, cela n’avait aucun rapport avec les couleurs. Une cannelle métaphorique en quelques sortes par qu’il était sûr que la cannelle n’était pas verte. Mais un chocolat chaud était meilleur avec de la cannelle alors tout prenait son sens… Du moins, dans la tête de Camille ce qui était déjà pas mal, et le plus important pour lui.
Quand il se retourna vers le noah, il avait reprit son air inexpressif et il se leva de sa chaise afin de faire une courbette devant lui. C’est ce qu’on lui avait appris chez Sushun, il fallait se pencher ainsi en avant pour s’excuser. Il ne savait pas vraiment pourquoi il devait s’excuser mais cela lui semblait de rigueur. Le mélange de sérieux et de voix enfantine n’était pas bon pour ses oreilles semblait-il.

Je ne voulais pas vous offenser…

Pour lui, c’était comme un compliment, il aimait vraiment beaucoup le chocolat chaud et le prenait toujours avec soin. Chaque chocolat chaud était un moment très important.
Se fichant des regards qu’il avait bien pû attirer sur eux, il se rassit sur sa chaise sans montrer aucune signe de gêne… ou même d’excuse même si cela n’enlevait rien au caractère sincère de ses excuses. Pour lui… encore fallait-il le comprendre…

Ne se préoccupant pas plus que cela de la situation, il finit par s’asseoir en tailleur sur sa chaise, ramenant vers lui les longues mèches de cheveux qui avaient décidés de rester sur la table et se penchant sur le côté tout en fixant son maître du regard. Il devait faire quoi ? Il ne pouvait pas partir sans l’autorisation… et il ne voulait pas devoir s’excuser de nouveau donc le mieux était encore de ne rien dire… Alors il fixait simplement le Noah tout en attendant patemment.
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Dim 19 Mar - 16:11

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




Je commençais à me rendre compte que la question que j'avais posé était extrêmement stupide, la réponse de l'Akuma renforça cette idée... Il devait certainement me prendre pour un fou ou un imbécile... Peut-être que les exorciste m'avaient contaminé avec leur bêtise, ce qui s'avérerait être une catastrophe... Non... Moi, être touché par l'idiotie des membres de la Congrégation de l'Ombre ? C'était un véritable cauchemar... Je devais ressentir les effets de la fatigue, c'était la seule explication que j'admettais pour avoir sorti des paroles aussi stupides.
Evidemment, l'androgyne me répondit qu'il ne voulait pas me manger et se mit à m'expliquer mes points communs avec le chocolat chaud... Chaleureux et doux... J'allais apprécier tout particulièrement cet Akuma ! Enfin quelqu'un d'autre que le Comte qui voyait mes bons côtés ! Je ne savais pas vraiment ce que Tyki pensait de moi, mais ce que je retenais de nos rencontre c'est qu'il avait pour habitude de se plaindre quand je lisais dans ses pensées, enfin ce n'était pas le seul dans ce cas-là....

Je suivis ensuite le regard de la machine du Comte qui semblait se poser sur Gamako... Gamako ? De la cannelle ? Cet être avait vraiment de l'imagination à revendre, je ne voyais aucun point commun entre mon ami et de la cannelle... Il avait de l'imagination ou aimait vraiment la cannelle... Je finis mon thé, pour ensuite reposer mon regard sur l'Akuma qui s'excusa de m'avoir offensé. Or, il ne m'avait pas offensé... J'avais juste été surpris de sa comparaison, mais maintenant, j'en étais ravi !

- Je ne vois aucun problème à être doux et chaleureux et puis, mon apparence de Noé est parfaite.

Je m'appuyais sur le dossier de ma chaise, fermant les yeux quelques instants afin de me questionner sur ce que j'allais pouvoir faire pour passer le temps. Rentrer à la maison pour embêter les autres Noés ? Me balader un peu plus longtemps ? Rentrer pour me reposer ? Aller voir le Comte ? Je me levai avant de prendre mon temps pour m'étirer, puis je parti payer l'addition avant de retourner voir l'Akuma...

- Si tu veux, je te laisse un peu d'argent pour un autre chocolat chaud... J'ai besoin de prendre l'air, je vais dehors...

J'attendis la réponse de l'androgyne avant de sortir et de prendre une grande inspiration, me passant ensuite une main dans les cheveux. Je rejoignis alors Gamako, le sortant de la fontaine pour le poser sur mon épaule. Je me surpris à bailler... J'avais beau être un Noé, je n'échappais pas à la fatigue... Je levai la tête au ciel, observant les nuages... Il allait surement pleuvoir cette nuit, enfin, la pluie n'était pas forcément une mauvaise chose... Je m'installais tranquillement sur le rebord de la fontaine en songeant à l'endroit où j'allais bien pouvoir passer la nuit...

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Mar 28 Mar - 16:06


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Son maître le rassura, lui disant qu’il n’avait pas était offensé et il retint un soupire de soulagement. Il ne voulait pas être détruit tout de suite. Après, il verrait… mais pour le moment, il préférait éviter même si ce n’était pas évident d’éviter de froisser les autres dans la mesure où il ne mentait jamais. Et quand il ne disait pas la vérité, il gardait le silence… ce qui n’arrangeait pas forcément le caractère de son interlocuteur. Ce que les autres pouvaient-être pénible… et bruyant aussi.
Il observa le Noah se détendre tout en gardant le silence, comme s’il le surveillait. Certes, il ne voyait pas pourquoi il le ferait, mais il lui avait bien dit que cela le mettait mal à l’aise qu’il regarde ailleurs alors qu’il était devant lui alors, il l’observait simplement… sous toute les coutures. Au moins, il le reconnaîtrait facilement la prochaine fois qu’il le verrait. Parce que d’habitude, il ne se souvenait pas des gens… ni des lieux… il était particulièrement distrait quand il se promenait ou qu’il ne s’intéressait pas à la conversation. Ce qui arrivait souvent… d’où le fait qu’il ne s’entendait pas avec les autres Akuma. Il fallait aussi dire que c’était rares qu’ils aient une conversation digne d’intérêt…

Quand son maître se mit de nouveau à bouger, il le fixa avec intérêt, écoutant avec sérieux.

Ce ne sera pas nécessaire… merci beaucoup…

Il ne fallait pas abuser des bonnes choses. Il appréciait vraiment le chocolat chaud, mais il perdrait de sa saveur s’il en buvait trop souvent alors il préférait se réserver rarement ce genre de plaisir ainsi, il était toujours heureux quand il pouvait le faire. Ce n’était pas grand-chose… mais cela lui permettait d’être dans de rares moments, plus humain que machine. Il le fallait bien, sa sœur était humaine elle.
Il observa un moment le Noah et sa grenouille par la fenêtre, restant silencieusement assis sur sa chaise avant de se lever et de sortir sans bruit. Il lui avait offert un chocolat chaud alors, il voulait faire quelque chose pour lui en retour… par contre, il n’avait pas la moindre idée de quoi faire. Les relations sociales avec les autres n’étaient clairement pas son truc, excepté quand il s’agissait de les tuer… Mais ça, c’était tout autre chose.

Il s’approcha doucement de son maître, jouant distraitement avec l’une de ses clochettes qui tinta joyeusement comme pour annoncé son approche. Au moins, ça évité que des personnes ne soit surpris par ses arrivées en douce. Même si entendre un bruit de clochettes dans son dos sans préavis en faisait sursauter plus d’un.

Je peux faire quelque chose pour vous… en échange… ?

Il c’était appliqué à poser sa question tout en fixant le Noah. Il ne voulait pas rester sans rien faire, même si ce n’était pas vraiment une dette dans la mesure où il devra toujours accomplir les ordres de l’autre. Mais ce n’était pas vraiment comme si cela changeait quelque chose pour lui.
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Lun 3 Avr - 17:47

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




L'Akuma n'était vraiment pas discret avec ses clochettes qui se montraient plutôt bruyantes, enfin je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça, chacun ses goûts... Je baissai mon regard vers l'androgyne quand il me demanda s'il pouvait me rendre un service, chose qui m'étonna étant donné que les machines du Comte travaillaient pour nous autres Noés et qu'elles nous rendaient donc de nombreux services, du moins les niveau 3 et 4... Je me mis alors à réfléchir s'il y avait quelque chose qu'il pouvait faire pour moi tout en caressant la tête de ma grenouille, toujours perchée sur mon épaule...

- Dans ce cas, que dirais-tu de faire une sortie en ville avec moi une autre fois ? Ma sœur n'est pas revenue à la maison alors je me sens seul, tu comprends ? Oh ! Je viens d'avoir une idée ! Nous pourrions aller pêcher avec mon oncle, qu'en dis-tu, Camille ?

J'allais pas refuser sa proposition.... Cela aurait été impoli ! Et puis... J'avais surtout envie de me servir de cet être qui semblait imprévisible pour taquiner Tyki Mikk. Enfin, j'avais tout de même laissé le choix à l'Akuma, je n'avais pas vraiment envie qu'il me pose des problèmes... Mais de ce que j'avais vu, il me semblait susceptible d'accepter ne serait-ce que pour pouvoir rencontrer un autre Noé. Il m'avait questionné à propos de ma famille, c'est pourquoi je doutais qu'il refuse de rencontrer Joyd.

Je regardai Gamako, le posant dur mes genoux avant de regarder l'homme qui me faisait face, me demandant si je devais préciser quelle sorte de poissons nous prendrions en chasse... Oui, il valait peut-être mieux qu'il soit au courant... D'ailleurs, ça pouvait lui donner une motivation supplémentaire de venir, s'il était curieux, il accepterait peut-être de tenter l'expérience... Je repris alors la parole d'un ton assez plat.

- Au fait... Tyki est fan de carpes, c'est pourquoi on irait pêcher dans l'étang du Comte...

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Sam 15 Avr - 18:44


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

Il regarda son maître un moment, ses yeux très légèrement écarquillés et trahissant sa surprise. Il lui proposait vraiment de se revoir ? A lui, un Akuma ? Et en plus, de faire une activité avec un membre de sa famille… Il avait de quoi être surpris non ? C’est vrai, il n’était qu’une machine après-tout. De moins, il l’était à présent. Et puis, il lui demandait même son avis… il avait donc le choix de refuser malgré tout ? Il avait plutôt l’habitude des ordres donnaient par le Comte. Pas qu’il était contre, il avait juste à ne pas y penser.
Il passa une nouvelle fois la main au niveau de ses clochettes, les faisant tinter très légèrement. Il n’y avait bien que ce son capable de calmer son agitation bien que celle-ci n’avait pas été visible et son visage redevint complètement inexpressif. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eut à penser pour une autre chose qu’exterminer sans ce faire avoir par l’innocence et les exorcistes. Cela lui faisait étrange en quelque sorte. Mais il n’y penserais pas, c’était ainsi. Il n’y penserais pas.

Quand le maître Noah reprit la parole, il comprit qu’il était resté immobile à l’observer sans répondre depuis la question qui lui avait été posé. Pourtant, il avait continuer d’observer son interlocuteur tout en faisant attention à chacun des gestes qu’il avait, notamment envers sa grenouille mais il n’y avait pas fait vraiment attention non plus.
Tyki… s’il se souvenait bien, c’était le nom d’un autre de la famille Noah. C’était évident qu’il le soit dans la mesure où le maître Noah en était un également et pourtant, cela ne lui avait pas forcément semblait obligatoire quand il lui avait proposé la sortie. Par contre, il y avait bien autre chose qui l’intriguait… Ça se mangeait les carpes ? Ou peut-être que celles-ci se mangeaient car c’était celles de l’étang du Comte ? Mais si c’était celle de l’étang du Comte, avait-il le droit d’aller y pêcher ? Il n’était pas un membre de la famille lui, il était juste une arme au service des Noah. Mais si on le lui avait proposait alors il avait sûrement le droit d’aller avec eux… Ou il voulait faire ça pour le détruire après ? Il se fichait bien d’être détruit… mais pas pour le moment, il voulait retrouver sa petite sœur avant… après, ce ne serait pas grave. Mais pour le moment, il ne voulait pas. Mais il ne voulait pas remettre en cause les parole du maître Noah…

...ça se pêche les carpes…. ?

La question n’avait absolument aucun lien avec ses réelles interrogations, comme d’habitude mais pour lui, cela lui semblait encore une fois être absolument adapté pour avoir la réponse à ses questions. Alors, il espérait que son maître ne soit pas trop offusqué par la question qu’il avait osé poser. Après tout, c’est bien lui qui avait dit qui voulait faire quelque chose en échange du chocolat chaud alors il aurait dû accepter sans poser de question. Il manquait vraiment d’éducation, c’est ce qu’on lui avait souvent dit avant… avant… mais ça, ce n’était plus maintenant alors, il n’y penserait plus non plus, cela n’avait plus aucune importance.

Finalement, il posa ses yeux sur Gamako, observant sa couleur toujours aussi verte. C’était vraiment étrange d’être aussi vert… mais c’était normal pour une grenouille en même temps lui avait-on dit alors, il ne devrait pas se focaliser sur cette couleur aussi verte de cette verdoyante grenouille.
Pensif, il leva une nouvelle fois les yeux vers ceux de son maître, hochant très légèrement la tête. En réalité, le geste était tellement léger qu’il aurait fallu être devin pour capter qu’il hochait la tête pour dire qu’il était d’accord de la proposition de son maître. Mais en même temps, la grenouille le perturbé vraiment, elle était si verte…

Enfin, outre le fait qu’il voulait enquêter sur le vert aussi vert de cette grenouille verte, il était aussi très curieux de savoir comment était l’oncle Noah de son maître Noah. Même si l’oncle Noah de son maître Noah était aussi son maître puisque lui-même un Noah…
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Mer 19 Avr - 17:32

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !



Si j'avais fait une telle proposition à un Akuma, ce n'était pas par pitié, ni parce que je l'appréciais, c'était tout simplement parce que j'avais du temps libre, beaucoup trop de temps libre... Et qui disait temps libre disait activité pour ne pas s'ennuyer. Je ne risquais pas de m'ennuyer avec mon oncle, mais comme le disait le proverbe "plus on est de fous, plus on rit". De plus, je voulais présenter cette curiosité au Noé du plaisir. Un Akuma aussi étrange, cela ne courrait pas les rues !

▬ ...ça se pêche les carpes…. ?

La question de l'Akuma pouvait sembler stupide à première vu, mais ce n'était absolument pas le cas à partir du moment où le poisson visé n'était pas souvent vu dans des assiettes. À vrai dire, je n'avais jamais mangé de carpes et n'aurai jamais pensé aller en pêcher si cela n'avait pas été l'une des activité favorites de mon oncle. Celui-ci était un peu étrange, mais au moins c'était impossible de m'ennuyer avec lui et puis, quel Noé était normal ? Oui, tous les Noés avaient une particularité ou plusieurs les rendant unique, par exemple quel autre être que moi, le grand Wisely, pouvait posséder cinq yeux ?
Quoiqu'il en soit, Tyki Mikk mangeait des carpes crues qui venaient tout juste d'être pêchées, par conséquent, la réponse à la question de Camille était positive... Enfin, le fait qu'une personne dans le monde entier le fasse signifiait-il vraiment que c'était quelque chose de faisable ? Surement....

- On peut effectivement pêcher les carpes ou du moins, celles du Comte et elles se mangent... Tu pourras demander des précisions à Joyd.

L'androgyne me perturbait à fixer Gamako comme ça... Il voulait le manger ? Devenir son ami ? Ou le dévisageait-il dans le but de le mettre mal à l'aise car il ne pouvait pas le supporter ? Ce type était trop bizarre... Lorsque mon oeil démoniaque n'était pas activé, je n'arrivais pas à le comprendre et c'était assez énervant...

- Qu'est-ce qu'il ne va pas avec Gamako ?

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Fuuchouin Kazuki de Get Backers
DC : Lavi et Hayden H. Neil

Messages : 47
Date d'inscription : 14/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Camille
Machine
Mer 19 Avr - 20:35


Un peu d'air frais pour un Noé


Camille

« ...Toute mes condoléances »


Wisely

« Trente-cinq ans ... C'est une longue absence. »

La réponse le détourna de la verdoyante grenouille et il reporta son attention sur son maître qui avait la bonté de lui expliquer que oui, les carpes se pêchaient… du moins, celles du Comte. Voici qui répondait à une partie de ses questions alors, il hocha très légèrement la tête mais encore une fois, le mouvement risquait de passer inaperçu. Donc, il pourrait demander à Joyd des informations plus précises sur les carpes que péchait le maître Tyki… bien… il haussa un sourcil curieux et interrogateur. Mais qui donc était Joyd ? Viendrait-il pécher avec eux lui aussi ? Aimait-il manger des carpes ? Était-ce lui aussi un membre de la famille du maître ? Voici qui était intriguant… A moins que cela ne fusse qu’un surnom et dans ce cas, il se sentirait vaguement stupide de s’être posé autant de questions sur le sujet de cet inconnu. Bien que dans tous les cas, cela restait une donné inconnu pour lui tant qu’il ne rencontrait pas le fameux oncle de son maître… enfin du maître devant lui qui était également son maître sans qu’il ne l’ait encore vu… Mais comme il arrivait parfois qu’il reçoit un ordre en pensée sans voir personne, peut-être avait-il entendu sa voix déjà… en tous cas, il n’avait jamais entendu la voix du maître devant lui avant aujourd’hui, il en était persuadé.

Il recula d’un pas à la question. Quelque chose n’allait pas avec Gamako ? Il reposa ses yeux sur la verdoyante grenouille verte et pencha la tête sur le côté tout en l’examinant… avant de finalement reposer le regard sur le noah devant lui et de comprendre le sens réel de la question à savoir : si lui avait un problème avec Gamako. Et là, une question germa dans son esprit alors qu’il regardait son maître de manière assez intrigué, bien que cela ne se voyait pas des masses -pour ne pas dire pas du tout- sur son visage. Mis à part qu’il avait gardé sa tête un peu penché sur le côté. Mais pourquoi aurait-il un problème avec Gamako ? C’était une grenouille… non ?

… c’est une verdoyante grenouille… d’un vert étonnement vert…

Car au fond, voici qui était la véritable source du « problème » que la grenouille lui posait : elle était verte. Et d’un vert terriblement vert… autrement dit, d’un vert totalement pour une grenouille… mais cela avait le don d’intriguer Camille. Parfois, il ne fallait mieux réellement pas savoir se qui se tramait dans sa tête pour la survit de celle des autres…

Je trouve cela… assez… intriguant…

Son regard passa de nouveau de la grenouille à son propriétaire puis… du propriétaire à la grenouille… pour enfin retomber sur le noah alors qu’il fronçait légèrement les sourcils.

Es-ce que vous le saviez… qu’elle était verte…

Nulle ambiguïté dans la question, il demandait à son maître s’il était au courant que son compagnon était vert… Quand à la porté et l’intelligence de la question… là, il ne fallait vraiment pas chercher à savoir…

Les carpes ne sont pas verte… mais les grenouilles sont verte…

Voici qui était perturbant n’es-ce pas ? Et pourtant, il n’était même pas fatigué… Mais il y avait vraiment des évidences qui intriguait Camille sans que lui-même sache pourquoi et celle-ci en était définitivement une. Et en plus, cela le faisait plus parler que d’habitude, si cela n’était pas formidable ? Par contre, il était fort possible que personne ne comprenne rien à ses réflexions hautement philosophique mais que voulez-vous, on ne pouvait pas tout avoir…
“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Ven 21 Avr - 14:59

PV. Camille

Un peu d'air frais pour un Noé

J'ai bien besoin de me rafraîchir les idées et de reprendre le travail !




▬ … c’est une verdoyante grenouille… d’un vert étonnement vert…


Je reculai d'un pas, me penchant en arrière en me questionnant sur l'état psychologique de l'Akuma... Je me demandais ensuite d'où pouvait venir son problème... Le Comte créait-il des Akuma défectueux ? Comme il s'agissait de machines, ce devait être possible, mais c'était vraiment étrange... Enfin cet être était étrange, trop étrange pour être considéré comme un allié... Ce devait être un espion des exorcistes, un Akuma ayant subit un lavage de cerveau ou un malade mental, en tous cas, il lui manquait une case... Et une grosse !

▬ Je trouve cela… assez… intriguant…

En quoi voir une grenouille verte pouvait être intrigant ?! J'avais eu envie de lui balancer ça en pleine face, mais j'avais réussi à me contrôler avant de péter un câble.... Je me redressai et pris une grande inspiration avant d'essayer de comprendre cette chose face à moi... Pour Camille, de quelle couleur devait être une grenouille ? Non, ce n'était pas le problème... Avait-il déjà vu une grenouille ? Surement... Impossible de cerner ce type... Plus je cherchais à le comprendre et plus cette histoire me fatiguait. Il les pensait de quelle couleur les grenouilles, roses ?

▬ Es-ce que vous le saviez… qu’elle était verte…

... Il se moquait de moi, là... Comment cet idiot pouvait-il me poser une question pareille ? Je vivais avec Gamako, alors comment pouvais-je ignorer qu'il était vert ? Je sentais ma pire ennemie, la migraine venir à grands pas... Même mes alliés me fatiguaient.... Pas que je haïsse l'androgyne, il me fatiguait juste, à l'image des exorcistes... Après une grande inspiration, je pris la peine de prendre la parole pour essayer d'expliquer deux trois petites choses à mon interlocuteur.

- J'ai toujours su que Gamako était verte et c'est une couleur répandue chez les grenouilles... Tu n'aimes pas cette couleur ?

Oui, c'était finalement la seule explication que j'ai pu trouver pour les paroles étranges de cet Akuma. Enfin, ce n'était pas une raison pour poser des questions ou faire des commentaires pareils...

▬ Les carpes ne sont pas verte… mais les grenouilles sont verte…

... Vraiment... Vraiment fatigant... Pourquoi ce type sortait-il des idioties pareilles ? Moi, je lui demandais pourquoi il y avait des hommes et des femmes ? Je l'interrogeais sur ses cheveux longs ?! Sur son apparence androgyne ?! Et moi qui pensais passer une journée tranquille, la migraine m'avait gagné et j'avais l'impression que mon cerveau allait exploser...

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Europe-
Sauter vers: