Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Asie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir... {feat Shiro Takuya}

avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Jeu 23 Fév - 12:50


Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...


Lavi

Oups... c'était un mur porteur ça...



Shir Takuya

Cette misérable chose t'a mis en difficulté ?  
Rien n’aurait pu lui faire penser que la situation allait dégénérer à ce point, absolument rien. C’est vrai après tout, quoi de plus tranquille qu’un grand  cirque abandonné au fin fond d’il ne savait trop où au Vietnam, totalement délabré et… d’accord, c’était flippant. Rien que l’énorme statut de clown étrange à l’entrée avec son regard vaseux et son sourire défraîchit par les intempéries était bon pour lui filer des cauchemars pendant un moment. Non mais sérieusement, qui pouvait trouver ça joyeux et amusant ? Il n’avait pas pu retenir le grand frisson qu’il l’avait envahis en passant devant.
Comme ça, de l’extérieur, l’immense parc de la taille d’une ville était calme… et remplis de courant d’air, donnant un air sinistre. D’ailleurs, quelques accessoires grinçaient sinistrement, le faisant souvent se retourner sur le qui-vive, la main jamais loin de son innocence. Qui avait eut la glorieuse idée de l’envoyer seul la-dedans ? Sérieux, cet endroit était flippant ! Il en préférait presque le désert… non, il préférait le désert avec le sable irritant et le soleil qui tapait beaucoup trop fort. Et la chaleur insupportable… Bon, finalement, il n’aimait pas le désert plus que cet endroit, mais cet endroit entrait définitivement dans les endroit qu’il n’aimait pas.

Il avait soupiré, mettant l’écharpe jusqu’en haut de son nez pour se protéger de froid. Par mesure de sécurité, et parce que l’endroit ne semblait pas… très accueillant, le trouveur qui l’avait conduit jusqu’à l’ancien cirque était retourné en ville. Lui aussi aurait bien voulu rien qu’en voyant le clown sinistre et le lion de l’enfer qui semblait l’accompagner mais bon, une mission était une mission et il voulait terminer rapidement celle-ci.
De ce qu’on lui avait dit sur les lieux, le cirque n’avait était ouvert qu’une poignée de semaines après la fin de sa construction. Une rumeur courrait comme quoi le directeur du cirque avait été sauvagement assassiné par un local qu’il avait arnaqué afin d’avoir le terrain et que ce même local, maudit par la femme du mort qui menait la divination depuis sa tente de sorcière, était condamné à errer sans fin ni repos. Divination… Pour le coup, elle l’avait pas vu venir, l’assassinat de son mari… sans mauvais jeux de mots… Toujours était-il que, depuis, ce lieux servait de test de courage aux plus téméraires et que peux d’entre eux en revenaient… mais au vu des tensions qui avaient régné dans le pays, peu de monde c’étaient inquiétés, beaucoup pensant qu’ils avaient juste pris la fuite. Ce qui avait donc attiré l’œil de la Congrégation n’était donc pas cela… mais bien le fait que le parc ce mettait en route toutes les nuits à présent. Les lumières s’allumaient et certaines statues s’agitaient… on entendaient aussi des rires s’élever… C’est donc pour cette raison que Lavi avait choisi d’y aller de jour… quelques heures avant que la nuit tombe, histoire de faire le tour du propriétaire avant. Et il s’était dit qu’il n’avait jamais eut aussi raison de le faire dans la mesure où les lieux étaient déjà bien terrifiant à la lumière du soleil, il n’avait aucune envie de le voir à la tombé de la nuit.

Il avait soupiré, montant sur une étrange et peu rassurante balançoire grinçante qui se trouvait au milieu du parc. Ça allait lui prendre des siècle à tout explorer… tout seul, ce n’était même pas drôle et en plus, il n’avait aucun moyen de communiquer avec l’extérieur depuis le parc puisque l’alimentation avait été coupé… soi-disant. Il était donc partie en direction de la maison de l’épouvante non loin de l’entrée, là où étaient caché tout les câbles d’alimentations -il trouvait l’idée vraiment affreuse, il ne voulait pas entrer là-dedans-, histoire de voir ce qu’il en était. S’ils étaient rebranchés, c’est qu’il s’agissait d’une mauvaise plaisanterie de la part d’un local -ou d’un groupe- et qu’il avait eut droit à eu frayeur gratuite pour rien. Il en avait déjà assez depuis qu’il était entré dans la congrégation alors il se serait bien passé de celle-là… Enfin, c’est là qu’avait commencé les ennuis…

D’abord, en montant les escaliers vers la salle de maintenance, son pied s’était enfoncé dans une marche jusqu’au genoux. Déjà, il lui avait fallut plusieurs minutes pour ce tirer de là… En plus, il avait quasiment été sûr d’entendre un rire pendant qu’il se débattait avec la marche. Peu rassurant…
Ensuite, il s’était perdu dans le dédale des couloirs… maudissant au passage l’architecte de l’endroit qui avait repris le style du manoir de Jan, il avait fallut qu’il se prenne une porte et une fenêtre dans la figure avant de le comprendre. Alors, quand il atteint enfin la bonne salle, la nuit était déjà tombée et le parc s’agitait déjà à l’extérieur… et à l’intérieur de la maison de l’horreur également, pour lui déplaire. Surprise… non content d’être débranchés, les câbles avaient étaient sectionnaient. Au moins il était fixé, ça ne venait pas de là…

Demi-tour droite vers la sortie… avec quelques Akuma de niveau un au passage. D’accord, tout va bien… Simplement, les Akuma de niveau un n’avaient aucunes capacités spéciale, il avait déjà un mauvais pressentiment.
Quelques Akuma niveau deux…  Il fallait avoué que cela devenait intéressante… surtout avec une innocence comme la sienne dans un espace réduit, il avait l’impression d’être un éléphant bloqué dans un magasin de porcelaine…
Quelques murs étaient déjà tombés quand deux Akuma de niveau trois apparurent. Bon… elle était où la sortie ? C’était plus qu’un mauvais pressentiments là… Il était sensé faire quoi tout seul ? Lavi était donc entré en mode : j’évite de me faire toucher en ne butant que les niveau un au passage… mission du moment : trouver la sortie.
Malchance quand tu nous tiens, seul les escaliers pour monter était libre, il sentait déjà le moment où il allait devoir faire le baptême de l’air pour sortir… sauf qu’un drame n’arrive jamais seul…

On s’est perdu, exorciste ?

A la réflexion, les disparut du cirque n’étaient pas du à des fuites mais bien à des meurtres par Akuma interposés. Que diable faisait un niveau quatre ici ? S’il sortait de là vivant, il pourrait assurément jouer à la loterie, il savait très bien qu’il n’avait pas le niveau pour abattre celui-là. Il galérait déjà avec un niveau trois… et il en avait actuellement deux aux fesses, sans compter les autres… alors là… Sérieux, il y avait quoi ici pour qu’ils se regroupent tous sans que la Congrégation n’est vent de rien ?

Désolé, je ne faisais que visiter, mais cet endroit n’est absolument pas à mon goût… au revoir~

Certes, cela n’avait que peu de chances de fonctionner. D’accord, d’accord, cela n’avait absolument aucune chance de fonctionner.

Hiban !

Et c’est comme ça qu’une immense dragon de feu se mit à détruire un peu tout sur son passage… dont pas mal d’Akuma de bas-niveau au passage, merci… et surtout, le mur porteur de la maison délabré qui semblait déjà tenir par miracle.  Comment on dit déjà ? Ah oui…

Et merde…

Et s’est comme ça que Lavi, se protégeant tant bien que mal avec son innocence, finit à moitié ensevelit sous les gravats. Dans l’histoire, il s’était sûrement plus blessé lui-même que ce que les Akuma lui avaient fait pendant qu’il fuyait et en plus, il se retrouvait vraiment en fâcheuse posture tout seul, comme un grand… Et il avait du prendre un sérieux coup sur la tête… Il aurait peut-être du rester au lit ce jour-là…  
“L'art du clown va bien au-delà de ce qu'on pense. Il n'est ni tragique, ni comique ; il est le miroir comique de la tragédie et le miroir tragique de la comédie.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Uta de Tokyo Ghoul
DC : de Tyki Mikk / Tokusa
Innocence : Kindness/Yeux Divins

Messages : 79
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : Pas vos affaires
Emploi/loisirs : M'amuser ! Et... tuer quelques monstres, aussi...
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Maîtres
Ven 24 Fév - 19:16
Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...


Shiro était allongé sur une plage, observant le ciel totalement bleu au dessus de lui. La mer en face de lui était plutôt calme et l'eau transparente, chaude, tout comme l'air qui l'entourait. Le sable était propre et blanc, une forêt bordait l'étendue sableuse, on pouvait y reconnaître quelques cocotiers. Ce paysage paradisiaque était plutôt commun pour ce pays qui renfermait bien d'autres trésors. Le maréchal était sur le continent Asiatique depuis quelques temps déjà, étant venu en Chine pour quelques affaires, il avait fait halte en Thaïlande pour y prendre un peu de bon temps. Prendre du bon temps... c'était bien l'une de ses activités favorites, et il s'y adonnait pendant les trois quarts de l'année quand la Congrégation ne l'embêtait pas avec des histoires d'innocences ou de missions.

Le golem noir qui l'accompagnait s'illumina soudainement, indiquant qu'une communication allait lui parvenir. Le maréchal se redressa et soupira. Quand on parle du loup...Il s'agissait d'une requête de la Congrégation, un exorciste aurait été envoyé seul avec quelques trouveurs sur un lieu possiblement infesté d'akumas au Vietnam -pays voisin de la Thaïlande-. On lui demandait donc d'y jeter un œil, le nombre d'akumas présents étant inconnu. On ne lui donna pas plus d'informations au sujet de ladite mission. Shiro était un peu ennuyé par cette nouvelle, il serait bien resté sur cette plage encore quelques jours de plus. Résigné, il se leva, s'étira et retourna au village où il logeait pour y reprendre ses affaires et trouver un moyen de se rendre sur les lieux. Voyager de pays en pays n'était rien pour lui, il était habitué à se retrouver dans des endroits où on ne parlait pas sa langue et ne comprenait pas sa culture. Le Vietnam étant collé à la Thaïlande, un simple bus ou une voiture suffiraient, même si ces moyens de transports n'étaient absolument pas les favoris du brun. Il fallait toujours qu'il y rencontre d'étranges individus.  

Finalement à l'arrière d'un bus, le maréchal entreprit de reprendre la lecture d'un livre qu'il avait commencé précédemment. Il fallait bien s'occuper, la route s'annonçait longue et il ne voulait pas lever les yeux et voir l'homme baveux qui le fixait étrangement quelques sièges plus loin vers le milieu du bus. Que disait-on, déjà, à propos d'étranges individus ?
Après quelques heures de route, Shiro dû lutter contre la fatigue. S'endormir dans un endroit pareil ne serait pas franchement sûr. Entre ce qui semblait être un groupe de brigand et l'autre obsédé, décidément, il était plus intelligent de rester éveillé...  

De longues heures passèrent et le bus atteignit finalement sa destination. Fort heureusement, le lieu de la mission n'était pas loin de l'arrêt du bus, le maréchal n'aurait pas supporté une heure de plus assis sur cette fichue banquette. Il devait maintenant trouver la route à prendre pour se rendre dans se fameux cirque abandonné. Les habitants locaux n'en savaient pas énormément à ce sujet, le brun passa une bonne demie-heure à récolter des informations. Enfin sur la bonne route, il pressa le pas, plus vite il y serait, plus vite cette mission serait terminée.

Il atteignit le cirque peu de temps après et le reconnut immédiatement à ses attractions et à la dégoûtante statue de l'entrée. Le tout était sale, abîmé, verdâtre. Cela ne lui mettait pas l'eau à la bouche. Il resta à l'extérieur, cherchant du regard l'exorciste qui était censé être arrivé peu avant lui.  Il entendit quelques bruits, se retournant il vit quelques akumas de faibles niveaux qu'il élimina en quelques coups. Un autre bruit, plus important attira son attention. Un bâtiment s'écroulait un peu plus loin. Serait-ce... La meilleure façon de le savoir était de s'y rendre. S'y dirigeant à une allure rapide, le brun vit plus nettement le mur qui venait de tomber. Il semblait aussi y avoir des résidus d'explosions. L'exorciste était sûrement là bas.
Enfin devant les décombres, il aperçut une chevelure rousse presque couverte par les gravats. Il n'y avait apparemment pas d'akumas à proximité, certains ayant sûrement laissé pour mort l'exorciste. Le maréchal s'y aventura et bougea quelques morceaux afin d'en tirer par le t-shirt l'exorciste. Il sourit et lui parla d'une voix railleuse.

- Qui aurait cru qu'un exorciste pouvait-être vaincu par un mur démoniaque ?   

Il se dirigea sans le lâcher vers la terre ferme -c'est à dire hors des décombres- et déposa l'exorciste contre un mur, ne sachant pas trop s'il était en état de tenir debout ou non.

- Je m'appelle Shiro, maréchal envoyé par la Congrégation pour t'aider... et apparemment te sauver la peau.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Ven 24 Fév - 22:38


Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...


Lavi

Oups... c'était un mur porteur ça...



Shir Takuya

Cette misérable chose t'a mis en difficulté ?  

Quand il avait vu les lieux, il avait déjà regretté d’y avoir était envoyé, mais quand en voulant se créer une sortie pour fuir les Akuma, il avait détruit le mur porteur de la bâtisse défraîchi qui commença à s’effondrer sur lui, il s’était dit qu’il aurait simplement du rester couché. D’ailleurs, il n’avait pas vraiment tardé à rejoindre le pays des songes quand il avait atteint le sol, des petites étoiles s’élançant gaiement autour de sa tête. Qui avait dit que des poutres en bois et le sol ne faisait pas un lit agréable ?
Dans les fait, il pouvait remercier le fait que Tettsui pouvait changer de taille, sinon il se serait rompu le cou sur le cou. Bien que dans la pratique, c’était aussi parce qu’il avait une innocence aussi peu précise que ce genre de chose lui arrivait. Et c’était un peu trop souvent à son goût ces derniers temps…

Il lui fallut quand même quelques minutes pour émerger en papillonnant, tentant tant bien que mal de bouger… et plutôt mal que bien en réalité. Il ne sentait même plus son innocence dans sa main et soupira, bougeant juste un peu pour tenter de la désactiver sans se prendre d’avantage de choses sur la tête. Morale de l’histoire, il n’aurait vraiment pas du le faire… Parfois, il ne réfléchissait vraiment pas avant d’agir. Mais en même temps, il n’avait pas vraiment le choix dans la mesure où il n’y avait personne d’autre que lui et que les trouveurs n’étaient pas là. Peut-être appelleraient-ils des renforts au bout d’un moment…
Il eut le temps de retourner quelques secondes au pays des songes et des petits poneys avant de sentir qu’on le tirait de là. Il tenta de bouger légèrement pour aider son sauveur avant de… c’est lui où on le traitait comme un sac de voyage encombrant là ? Même s’il ne se plaignait pas du tout d’avoir était tiré de là. Il toussa un peu, enlevant qui semblait être un surplus de poussière de ses poumons… et aussi un sacré couche dans ses cheveux indisciplinés.

Il releva la tête vers son sauveur à l’entende de la raillerie, l’observant de manière un peu… hébété. Encore un inconnu au bataillon, il commençait à se demander s’il avait était absent aussi longtemps que cela pour voir autant de nouvelles têtes. Dans tout les cas, le mur contre son dos était le bien venu, il n’était pas sûr de pouvoir tenir debout aussi rapidement.
Il sourit à la présentation de l’inconnu qui ne l’était plus, une lueur surprise dans son œil vert. Ça par contre, il ne s’en serait pas douté. Il fallait dire que son interlocuteur n’avait pas vraiment le style d’un maréchal… même si à regarder de plus près, il en dégageait l’assurance. Les nouveaux maréchaux étaient étonnants… En tout cas, il était certain que celui-ci détonnait déjà physiquement parlant.

Lavi, se présenta-t-il simplement. J’ai étais un peu surpris par le mur. Ils ont un caractère incroyablement difficile ces derniers temps.

Il sourit, amusé tout en tentant d’épousseter sa tenue afin d’être un peu plus présentable. Peine perdu, il ressemblait déjà plus à rien ainsi recouvert de poussière blanche ainsi, il abandonna rapidement la partie.
Quand il reprit la parole, ce fut avec sérieux toutefois. Même s’il doutait que le maréchal ait vraiment de mal comme il avait eu lui. Si la personne qui lui faisait face était bien un maréchal… Bon oui, il avait bien le droit de douter quand même ?

Il y avait deux niveau trois et un niveau quatre avant que je m’endorme… Ils sont passé dire bonjour ou ils ont préférés faire les clowns sous une autre tente ?

Il était partisan de : plus vite il(s) en auraient fini ici, plus vite il(s) pourraient rentrer/vaquer à leurs occupations. En parlant d’occupation…

Il me semble pas vous avoir déjà vu à la Congrégation…, bon aucun doute sur ça puisqu’il avait une bonne mémoire donc il restait une seule solution...

Il retient le « vous évitez les lieux ? », le souvenir de Cross se faisant très fort dans son esprit. Il espérait simplement que le maréchal devant lui ne soit pas un adepte de la fuite également et devoir partir à sa poursuite à l’autre bout du monde. Une fois avec un maréchal suffisait. Mais il extrapolait peut-être, il venait peut-être simplement d'une branche secondaire... même si ça lui paraîtrait étrange qu'un exorciste du rang de maréchal ne soit pas rapatrié à la principale, ne serait-ce pour le moral des troupes.
Il se détacha du mur, testa un peu son équilibre tout en y restant appuyé d’une main. Ce n’était pas vraiment ça… aussi, il décida de s’asseoir au sol, gardant le dos contre le mur. Un peu de repos ne faisait pas de mal. Ah… Il sourit, de bonne humeur.

Merci pour le coup de main~

Ce qui prouvait dans se geste qu’il n’était pas contre le maître d’Allen et qu’il pouvait donc avoir de bon espoirs pour la suite. Par contre, il devrait peut-être arrêter de comparer tout les maréchaux qu’il croisait avec lui… ce serait tout aussi bien et mieux pour sa pauvre tête.
“L'art du clown va bien au-delà de ce qu'on pense. Il n'est ni tragique, ni comique ; il est le miroir comique de la tragédie et le miroir tragique de la comédie.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Uta de Tokyo Ghoul
DC : de Tyki Mikk / Tokusa
Innocence : Kindness/Yeux Divins

Messages : 79
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : Pas vos affaires
Emploi/loisirs : M'amuser ! Et... tuer quelques monstres, aussi...
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Maîtres
Lun 6 Mar - 1:24
Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...



Le jeune rouquin n’était finalement pas inconscient mais il semblait vraiment mal en point. Il avait sans doute respiré un peu de poussière lorsqu’il était sous les décombres même s’il n’y était pas depuis longtemps puisque le maréchal s’était empressé de l’y rejoindre. L’exorcise semblait plutôt surprit de le voir devant lui. Etait-ce parce qu’il pensait être seul sur les lieux ? Ou bien était-il simplement étonné par le style du brun ? Ça n’avait pas une grande importance à ses yeux à vrai dire, mais il était toujours amusé par l’effet qu’avait sa coupe de cheveux, ses tatouages et ses fringues avaient sur les autres. Le rouquin sourit à Shiro lorsqu’il se présenta. Plutôt positif, comme type, il souriait après avoir presque été écrasé par des kilos de décombres. Il se présenta à son tour, ne révélant en fait que son prénom. Un peu étrange, mais pourquoi pas, certains noms de famille font honte à leur porteur… Le maréchal pouffa à l’entente de la réplique du rouquin et lui répondit d’une voix amusée.

- C’est parce que tu ne sais pas leur parler, amateur.


Après s’être une nouvelle fois épousseté et ne perdant pas le sourire, l’exorciste l’informa de la présence de deux akumas, l’un étant tout de même de niveau 4. En vérité, le maréchal en avait abattu plusieurs sur sa route, mais n’ayant pas à engager le combat grâce à la capacité de son œil, il n’avait pas réellement prêté attention à ce qu’il détruisait. Peut-être les avait-il eus… il se souvenait d’en avoir détruit un de niveau 3, mais pas vraiment du reste. Il se caressa doucement la nuque en répondant sur un ton cette fois nonchalant.

- Je ne sais pas, sûrement, j’en ai tué plein par ici. Surtout pour arriver à toi… mais je ne les ai pas regardés.

Une question à laquelle le maréchal avait souvent à répondre fut ensuite posée par l’exorciste. Ils ne s’étaient en effet jamais croisés à la Congrégation, Shiro avait probablement quitté le QG avant que le rouquin ne rejoigne les rangs des exorcistes. Cela faisait déjà 6 ans, après tout. Il n’avait revu les murs de la Congrégation que pour de rares occasions comme d’importantes réunions et lorsqu’il ne pouvait pas l’éviter. Il détestait vraiment cet endroit… et ses habitants, pour des raisons auxquelles il ne préférait plus penser. Il allait répondre sans vraiment le faire comme à son habitude.

- Je n’aime pas cet endroit, je n’y vais jamais. Je reçois les missions via mon Golem.

Il n’avait décidemment pas envie d’en dire plus. Après tout, le rouquin n’avait pas pris la peine de lui donner autre chose que son prénom à propos de lui.                  
L’exorciste entreprit de se remettre sur pied en prenant appui sur le mur, sans succès. Shiro, se contenta de l’observer sans tenter de l’aider. Dans son état, il lui faudrait un moment pour pouvoir remarcher –et se battre- . Shiro soupira, qu’allait-il faire de lui ? Même s’il pouvait s’occuper des démons seul, il n’allait pas l’abandonner à son sort ici… si ?

Le brun haussa les épaules lorsqu’il le remercia. Ce n’est pas comme s’il avait envie d’être ici, bien au contraire. Sans cela, il pourrait toujours être sur sa plage, sur cette île paradisiaque… et non dans ce vieux et dégoûtant cirque abandonné infesté d’akumas et en compagnie d’un infirme. Il ne lui répondit donc pas, le rouquin comprendrait sûrement au mouvement de ses épaules qu’il n’avait que faire de ce genre de paroles. Il réfléchissait à présent à ce qu’ils allaient faire par la suite. Rien pour le moment, en tout cas. Le maréchal avait envie de partir, il était lui aussi fatigué après tout ce temps sans dormir. Il vint s’asseoir à côté de l’exorciste et soupira.

- On va devoir attendre que tu puisses remarcher, tu n’es pas blessé aux jambes ou aux pieds au moins ? Je n’ai pas envie de te traîner.


A quoi bon lui demander s’il était blessé quelque part ? Il ne saurait de toute manière pas le soigner. Au moins, le rouquin penserait qu’il s’inquiétait pour lui… ou au moins pour la mission. Il sortit un paquet de cigarettes puis un briquet de sa poche, en alluma une et la porta à ses lèvres. Cela l’aiderait à se détendre un peu, tout comme une bonne discussion. Il lui tendit le paquet pour lui en proposer une et reprit la parole.

- Alors… Lavi c’est ça ? Je n’ai pas eu toutes les infos sur la mission, faudrait que tu me renseignes. On a que ça à faire, après tout.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Lun 6 Mar - 20:00


Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...


Lavi

Oups... c'était un mur porteur ça...



Shir Takuya

Cette misérable chose t'a mis en difficulté ?  

La remarque du Maréchale à propos du mur lui avait tiré une léger rire alors qu’il tentait une nouvelle fois d’épousseter sa tenue. Bientôt, il allait se mettre à draguer les murs tout en leur demandant de reporter gentiment leur rendez-vous amoureux pour plus tard… voir pour jamais, serait une option encore meilleur. Après le désert, la phobie des murs ? Même si là, c’était de sa faute d’avoir était aussi peu délicat. Il avait grimacé, il avait vraiment failli y passer tout seul, comme un grand… il n’allait même plus avoir besoin des Akuma si cela continuais ainsi. Son grand-père allait le tuer quand il rentrerait, il en était de plus en plus sûr.
Puis il avait observé le maréchale un peu… choqué ? Surpris ? Un truc comme ça, tout en clignant les yeux -un œil en fait- et passant sa main dans ses cheveux roux. Il ne faisait même pas attention aux Akuma qu’il tuait… A croire qu’il faisait juste une promenade de santé. C’était… humiliant en quelque sorte. Non, c’était carrément humiliant en faite. Bien qu’il n’avait pas vraiment de raison à être humilié, il serait peut-être plus fort s’il passait un peu de temps à s’entraîner au lieux de tout le passer dans les archives… Peut-être devrait-il profiter que le vieux ne soit pas là pour ça en réalité… Ah, dilemme quand tu nous tiens. Mais il avait bien plus peur de son vieux maître que des Akuma et des Noah réunis.

Vérifiant quelque peu son équilibre, il écoutait pourtant attentivement la réponse du maréchal qui ne tarda pas.

Ah… Une réponse un peu faible, même pas surprise en réalité.

Donc, il n’aimait pas la Congrégation… Il eut un regard blasé, fixant un point loin du maréchal sans vraiment le voir. C’était fou les gens qui détestait l’Ordre et qu’il croisait ces derniers temps… Lui non plus ne les portait pas vraiment dans son cœur mais, en même temps, il n’avait pas à les aimer, il n’était pas là pou cela. Alors il se contentant de hocher vaguement la tête et d’abandonner la partie en s’asseyant. Au moins, ce maréchal donnait des signes de vies et répondait quand on l’appelait… c’était toujours ça de prit. Il n’avait vraiment pas envie de se lancer à la poursuite d’un autre maréchal. Surtout qu’il semblait tout de même aussi excentrique que le maître de Allen.

Il rit à la question, faisant un signe vague avec une main, signifiant qu’il n’était absolument pas nécessaire de le traîner. Il n’était pas à ce point là… Même si automatiquement, il mit la main sur l’une de ses côtes et fit une liste mentale des dégâts. Une de ses jambes avait été touché assez durement dans sa chute et allait l’empêcher de marcher correctement et… il pensait bien s’être cassé une côte tout seul, comme le grand qu’il était et même pas à cause de la chute ! Du moins, pas directement… Mais vraiment, quel abruti ce prenait violemment le manche de sa propre innocence dans les côte alors qu’il l’utilisait pour éviter de mourir écraser par une maison… des décombres… un truc qui pesait lourd quoi. Il faisait vraiment pas mal d’âneries ces derniers temps… Pour être poli.
Il soupira, rien de bien nouveau en sommes, il commençait vraiment à être habitué à avoir mal et à la douleur. Il s’habituerait donc à ces blessures là et repartirait comme si de rien n’était. Il pouvait remercier son endurance à défaut de sa capacité à combattre correctement.

Pas d’inquiétudes, deux minutes et l’on pourras repartir. Je ne tiens pas à empiéter trop longtemps sur votre temps~ Répondit-il, amusé.

Il l’avait dit cela avec son éternel sourire, masquant ainsi la grimace dû à un mauvais mouvement toujours dans le but de vérifier ce qu’il pouvait faire ou pas. Il ne voulait vraiment pas passer à l’infirmerie en rentrant… Après le vieux, c’était bien l’infirmière en chef qu’il craignait le plus…
Enfin, il avait bien comprit au ton et aux gestes de son coéquipier du moment -s’il pouvait vraiment dire ainsi- que celui-ci agissait plus par obligation que par envie et qu’il n’avait sûrement envie que d’une chose, ce débarrasser de lui et de la mission le plus rapidement possible pour retourner vaquer à ses occupations, sûrement bien plus plaisante que de déambuler dans un horrible cirque en ruine. Ce qu’il pouvait comprendre parfaitement, lui aussi préférerait être ailleurs. Par contre, il avait était peut-être optimiste en parlant de deux minutes alors, il fut en quelques sortes soulagé quand son sauveur du moment reprit la parole.
Il sourit face au bref moment de réflexion. C’est vrai, peut-être ne c’était-il pas correctement présenté. Non, c’était sûr… mais il y avait eut l’excuse du choc par mur interposer.

Ou Bookman Junior si tu préfères, mais étrangement, les gens préfère « Lavi ». Il paraît que c’est plus court et plus facile à hurler en cas de problèmes.

Pourquoi diable son maître avait-il choisi ce prénom plutôt qu’un autre d’ailleurs ? Dans cette guerre, cela lui semblait particulièrement ironique et mesquin…
Enfin, il se concentra sur la mission… du moins, les renseignements qu’il pouvait fournir dessus.

Pas grand-chose de particulier par rapport à d’habitude… Le parc du cirque à été abandonné peu de temps après sa construction après une affaire de meurtre et de malédiction et depuis, plus personne ne voulait s’en approcher par peur d’être maudit à son tour. Des jeunes ce sont mis à prendre les lieux pour leur test de courage et des disparitions inquiétantes mais au vu de la situation du pays pendant longtemps, ils ne se sont pas vraiment inquiété jusqu’à récemment. Ils pensaient juste qu’ils quittaient le pays pour un meilleurs endroit.

Il eut un léger rire cynique alors qu’il ce mettait à regarder le ciel. Quand on le connaissait, cela choquait toujours qu’il se mette à parler sérieusement et avec un ton blasé, complètement détaché de ce genre de chose. Cela était si éloigné du caractère qu’il montrait habituellement. Mais la guerre était la guerre et les hommes le dégoûtait tellement dans ses moments-là qu’il n’y faisait pas vraiment attention lui-même.

Enfin, la nuit le cirque s’allume tout seul et il y a des bruits étranges et des rires… la salle des machines était dans la baraque que j’ai détruit mais les câbles étaient complètements tranchés donc aucun moment que ça vienne de là~

Il haussa vaguement les épaules, il avait reprit son sourire au moins. Le mystère était déjà résolu de toute manière en voyant tout les Akuma qu’ils avaient croisés. Restez à savoir pourquoi ils s’étaient réunis à cet endroit plus qu’à un autre… peut-être parce qu’ils savaient que la branche asiatique n’était pas loin et qu’ils faisaient un regroupement en amont afin de pourvoir l’attaquer tous ensemble ? Il fallait peut-être qu’ils pose la question à un Akuma de niveau supérieur pour avoir la réponse… Où peut-être était-ce la présence d’innocence… mais comme il n’avait pas entendu les Akuma en parler et que, d’habitude, ils n’étaient pas vraiment discret à ce niveau là, il doutait vraiment que ce soit ça.
Il se redressa une nouvelle fois, se tenant au mur afin de le faire le moins douloureusement possible. Reprenant son innocence dans la main pour l’observer. Au moins, elle n’était pas abîmé elle… Il observa de nouveau le maréchal, sous-entendant ainsi qu’ils pouvaient y aller s’il le souhaitait. Lavi ne tenait vraiment pas en place quand il était en mission… même en ne pouvant se battre que de manière réduite. 
“L'art du clown va bien au-delà de ce qu'on pense. Il n'est ni tragique, ni comique ; il est le miroir comique de la tragédie et le miroir tragique de la comédie.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Uta de Tokyo Ghoul
DC : de Tyki Mikk / Tokusa
Innocence : Kindness/Yeux Divins

Messages : 79
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : Pas vos affaires
Emploi/loisirs : M'amuser ! Et... tuer quelques monstres, aussi...
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Maîtres
Ven 10 Mar - 18:20
Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...



Le maréchal sourit en entendant la réponse de l’exorciste qui semblait encore souffrir d’un simple mouvement de bras. Prêt à repartir dans deux minutes, hein ? Cela arrangerait bien Shiro, mais il doutait vraiment de la véracité de cette affirmation. Il le prendrait tout de même au mot, s’il avait encore du mal, ça lui apprendrait à ne plus mentir, voilà. Il était vrai que son temps était très précieux, -même si son occupation principale consistait à ne rien faire- mais rester assis là quelques minutes encore ne le dérangeait pas. Il était courbaturé après sa longue nuit sur la banquette dure du bus et il soupçonnait l’apparition de cernes sous ses yeux… et tout ça à cause de quoi ? Un type louche et baveux.

Shiro pouffa lorsque Lavi lui révéla son titre de Bookman Junior et la facilité d’hurler son prénom si besoin. Il était décidemment tombé sur un petit comique… pas doué, mais comique. Enfin, il pouvait être drôle, avec sa maladresse. Du moins, cela donnait au brun l’envie de se moquer de lui. Le maréchal avait déjà entendu parler des Bookmen, des hommes chargés d’observer et « d’enregistrer » tout ce qu’ils voient. Des genres d’historiens, mais plus sérieux, en gros… Il ne les savait cependant pas affiliés à la Congrégation. Ou était-ce juste celui-ci, le hasard ayant fait de lui un compatible ? Le maréchal se frotta la nuque et répondit.

- Bookman Junior ? Je ne savais pas qu’un fouineur pouvait aussi être un exorciste… mais c’est effectivement plus compliqué à hurler que Lavi.

Lavi n’était donc sûrement pas son vrai nom, mais une couverture. Enfin, peut-être pas, le maréchal avait simplement entendu ça une fois dans les couloirs du Quartier Général, on ne parlait pas beaucoup de ces hommes-là à l’époque. Reprenant un peu son sérieux, il écouta attentivement le récit du rouquin sur la mission à accomplir. Cela ressemblait à une histoire d’épouvante. Un lieu au passé tragique, des événements inexpliqués… comme si le cirque était hanté. Shiro ne croyait cependant pas aux fantômes. Quelque chose devait avoir causé cela. Les disparitions étaient sûrement provoquées par le groupe d’Akuma sur les lieux. Par contre, rien n’expliquait les lumières, le maréchal doutait de la faculté d’un démon à pouvoir faire cela… à moins que cela ne soit une mauvaise blague ? Restait la possibilité qu’il s’agisse d’une innocence. Mais depuis le temps, les Akuma ne s’en auraient-ils pas déjà emparé… ?

- Je suppose qu’un peu d’observation s’impose… ce sera déjà plus utile que de faire les morts sous des décombres.

Il avait prononcé ces mots sur un ton railleur, jetant par la même occasion un regard rieur au rouquin qui se relevait justement, lui rappelant sa bourde. Shiro se leva à son tour, époussetant son pantalon et s’étirant. Il devina que l’endroit déjà inspecté par le rouquin était celui en ruine et aux environs. Ils partiraient donc de l’autre côté. Le maréchal écrasa sa cigarette contre le mur et lui intima de le suivre dans la direction choisie.

- On tente par-là… si on ne trouve rien il faudra attendre la nuit pour que notre « fantôme » se manifeste.

Sur ces mots, il entra directement dans ce qui semblait être l’ancien endroit où étaient enfermés les animaux. De nombreuses cages étaient alignées contre les murs, évidemment plus aucun animal ne s’y trouvait. Le brun souffla, il n’aimait pas les hommes et encore moins les cirques pour ce genre de truc… même lui n’aimait pas qu’on fasse souffrir de pauvres animaux pour faire rire une bande de sale gosses. Pour le moment, rien ne semblait suspect, mais cela ne saurait tarder…

- Si tu vois quelque chose de suspect fais moi signe.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Dim 12 Mar - 13:05


Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...


Lavi

Oups... c'était un mur porteur ça...



Shir Takuya

Cette misérable chose t'a mis en difficulté ?  


Un fouineur… Il n’aimait pas vraiment la définition, les Bookman n’espionnait pas les gens. Bon, si, il leur arrivait de le faire… mais dans la mesure où ce n’était pas pour leur bénéfice personnel, ce n’était pas fouiner pour lui. Par contre, le « maréchale » mis le doigts sur le sujet qui fâchait et il préféra donc ne pas répondre, expliquant quelques peu les formalités de la mission comme il lui avait demandé un peu plus tôt. Un Bookman exorciste … c’est vrai que son vieux était aussi un compatible, ce qui rendait déjà la guerre étrange à leur yeux. Pourquoi avaient-ils étés choisi pour porter l’innocence et combattre alors qu’ils devaient être neutre ? A croire que la vie avait un sens de l’humeur particulièrement douteux. Pas qu’il ne l’avait pas remarqué avant…
Ses explications terminés, il se releva, vérifiant en même temps l’état de son innocence. Il aurait été vraiment foutu si elle était abîmé… mais heureusement ce n’était pas le cas alors tout allait bien dans le meilleur des monde ! Enfin presque… pensa-t-il en lâcha le mur et posant la main sur une de ses côtes. Il sentait déjà l’énorme bleu se former, mais ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait dans cet état, il allait même devenir un des coutumier du fait.

Il sourit, amusé aux paroles du maréchal tout en rangeant son arme dans son étuis dans un geste nonchalant.

C’est vrai que le test pour cette façon d’observer n’a pas été concluant, les décombres gâchent bien trop la vue pour que ce soit efficace~ Rajouta-t-il amusé.

Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes de faire de l’ironie, bien que seul l’amusement pouvait s’entendre actuellement dans sa voix. Mais le « maréchale » ne le connaissait pas et il fuyait la congrégation… et il était un peu -beaucoup- fatigué, plus mentalement que physiquement, alors il ne voyait pas le mal de se comporter un peu différemment de d’habitude. Il n’avait à rassurer personne même s’il restait méfiant, cela était en quelques sorte reposant. Alors il s’estimait en quelque sorte chanceux d’être tombé sur ce maréchal et pas un exorciste rendant des comptes à la Congrégation ou une autre personne du genre…

Fantôme électrique… précisa-t-il tout en hochant la tête.

Les mains dans les poches et l’air tranquille, il suivit docilement le maréchal tout en observant les alentour. Rien ne semblait avoir bougé depuis qu’il était arrivé. Il devait faire attention à la façon dont il marchait aussi… mais ne se préoccupait pas de la douleur toujours bien présente. C’était trop tard pour changer d’avis et aller dormir de toute façon.
Ils entrèrent sous une tente et il retient de justesse une grimace de dégoût en voyant toutes les cages alignés mais il poussa un soupire. Il était de plus en plus perdu entre son lui actuel et son lui précédent depuis son « jeu » avec Road et ses rencontres avec le Noah de la connaissance -maudit Noah- n’avaient fait qu’empirer la chose, c’était bien dans ces moments-là qu’il le remarquait, quand son dégoût de l’être humain et son désintérêt pour la vie revenaient en force. Il hocha la tête avec un léger rire, se remettant à observer le fameux maréchale. Pour le moment, la seule chose suspect qu’il voyait dans les environs, c’était bien lui… Mais ce n’était peut-être pas la meilleur chose de lui faire remarquer, surtout qu’il avait compris que le brun avait une bonne manipulation de la répartie.

Que pensez-vous des Noah ?

La question ne semblait pas vraiment avoir de lien avec le contexte ou quoi que ce soit de leur précédente conversation mais il n’avait pas vraiment pu s’en empêcher. La question était générale et quand il pensait aux Noah, il avait aussi une pensée pour Allen à présent et il n’aimait pas le liens qu’il y avait entre les deux.
Un rire résonna, le même qu’il y avait eut avant qu’il ne détruise l’espèce de maison hantée. Automatiquement, il leva sa tête pour voir le sommet de la tente mais rien ne semblait y être. Il fronça les sourcils, posant une main sur son innocence. Il n’avait pas envie de ce lancer dans une autre attaque… Mais c’était le travail, en quelque sorte.

J’entends quelque chose de suspect Maréchal, annonça-t-il joyeusement.

Par contre, il ne voyait strictement rien qui sortait de l’ordinaire… su moins, autant que cela pouvait être dans ce genre d’endroit. Quoique même s’il voyait soudainement des lions et autres animaux affamés et furieux leur sauter dessus, il n’était pas sûr d’être surprit…

“L'art du clown va bien au-delà de ce qu'on pense. Il n'est ni tragique, ni comique ; il est le miroir comique de la tragédie et le miroir tragique de la comédie.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Uta de Tokyo Ghoul
DC : de Tyki Mikk / Tokusa
Innocence : Kindness/Yeux Divins

Messages : 79
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : Pas vos affaires
Emploi/loisirs : M'amuser ! Et... tuer quelques monstres, aussi...
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Maîtres
Ven 21 Avr - 21:37
Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...



La réflexion du maréchal à propos des Bookmen ne semblait pas avoir plu à ce Lavi, détail dont le brun se fichait totalement. Si ces paroles étaient totalement fausses, le jeune homme aurait pu le contredire, ce qu’il ne fit pas. Shiro en déduisit donc qu’il y avait une grande part de vérité dans ce qu’il disait –comme dans 90% des cas- Qu’il était agréable de toujours avoir raison... Au moins, le jeune partageait un peu son humour et ne prenait pas mal la façon dont il se moquait de lui et de son problème de mur. Une mission est déjà épuisante par nature, alors s’il devait faire équipe avec un type susceptible et ennuyeux, ce serait le paquet !

Enfin, il était temps de se concentrer et d’explorer un peu la salle. Le brun longeait les cages, l’endroit était tellement suspect qu’il s’attendait à tout moment à voir quelque chose surgir. Une chose était sûre, il n’y avait plus aucun animal vivant dans cet endroit et, de toute évidence, si « le fantôme électrique » comme aimait l’appeler l’exorciste, devait se cacher dans le coin, il le ferait sûrement ici. L’encombrement et le manque de clarté de la pièce pouvaient être pratiques Avait-il seulement besoin de se cacher ? Shiro n’avait aucune idée de sa nature ou de sa puissance, ce qui était gênant. La voix du rouquin le stoppa dans sa réflexion.

« Que pensez-vous des Noah ? »

Il se retourna pour lui répondre. Il ne voyait pas bien le rapport entre leur mission et cette question, mais qu’importe. Il n’avait pas une haine féroce envers les Noés et n’était pas non plus fermement impliqué dans cette bataille. Etrange, compte tenu de son grade, n’est-ce pas ? Il se contentait de faire le minimum, de tuer les « ennemis de dieu » qu’il rencontrait et de rapporter les innocences trouvées au quartier général. Il n’avait cependant jamais eu la chance d’achever un membre du clan Noé. Ces types-là étaient plutôt doués quand il s’agissait de fuir, mais ils constituaient un groupe d’ennemis intéressants, bien moins ennuyeux que les akumas.

- Ce que j’en pense ? Je ne les déteste pas. Nous n’avons pas choisi d’être des compatibles tout comme ils n’ont pas choisi d’être des Noés. Cependant, je ne leur ferai confiance sous aucun prétexte et n’hésiterai pas à les tuer, si c’est ce qui t’inquiète.

C’était à peine s’il avait eu le temps de finir sa phrase qu’un rire se fit entendre. Il fut suivit d’un fracas. Tournant la tête en direction du bruit, le maréchal vit qu’un bâtiment avait été détruit non-loin. En agissant ainsi, l’ennemi leur indiquait clairement sa position, ce qui semblait être trop beau pour être vrai, le maréchal redoutait de tomber dans un piège. Il sourit à la remarque du rouquin qui ne semblait pas le moins du monde effrayé.

- Hm, sans blague. On ferait mieux d’aller dans la direction de la maison hantée détruite, mais faisons ça discrètement… Donc on ne casse pas de mur, compris ?

Sur ces mots, le maréchal abandonna les centaines de cages et longea les murs des bâtiments menant au point souhaité. Ainsi, ils étaient moins repérables. Shiro activa son innocence de type symbiotique, elle lui permettait de voir mieux et plus loin. Cependant, rien de suspect n’était dans son champ de vision. Cet enfoiré de fantôme semblait vraiment se foutre d’eux… Une fois prêt des ruines, le brun toussa à cause de la poussière qui était encore dans l’air après la destruction. Il ne voyait aucun ennemi, aucun mouvement… Si le fantôme n’avait pas l’intention de sortir de sa cachette tout seul, il faudrait l’inciter à le faire, mais comment ?

- Tout compte fait, nous devrions peut-être casser quelques trucs…


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Jeu 6 Juil - 17:42


Il y a des jours où l'on ferait mieux de dormir...


Lavi

Oups... c'était un mur porteur ça...



Shir Takuya

Cette misérable chose t'a mis en difficulté ?  


Il hocha la tête à la réponse du maréchal, perdu dans ses pensées. Personne n'avait choisi, certains l’acceptait mieux que d'autre, voilà tout. Et lui ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour Allen... au diable leur guerre, c'était bien ce qu'il avait envie de dire. Son rôle de Bookman n'avait jamais était aussi pénible et lourd que depuis qu'il était à la Congrégation et le vieux l'avait sentis, c'est pour ça qu'il l'avait prévenu quand l’innocence de Lenalee avait changé.
Mais s'il devait vraiment partir... comment il réagirait ? Il poussa un léger soupire. Il n'avait pas envie d'y penser et en plus, ce n'était ni le lieux, ni le moment. Il manquerait plus que le maréchal remarque qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas chez lui. Au delà de l'évidence, bien évidemment...

Heureusement pour lui, il rire plutôt sombre surgit, le tirant de ses pensées mais également de fournir une quelconque réponse. De toute façon, il aurait pu répondre quoi à ça ? Il n'avait pas spécialement « peur » que le maréchal ne fasse pas son boulot. Après-tout, en tant que porteur d'innocence, ils n'avaient pas vraiment le choix en la matière.
Souriant, il avait donc annoncé joyeusement sa « découverte » que le brun avait dû lui aussi entendre de toute façon. Tu parles d'une évidence... et son supérieur lui fit gentiment remarquer. Pour peu, il aurait dit qu'il trouvait sa blague amusante pourtant.

Il sourit en lui faisant un léger mouvement de la main puis fit mine de fermer sa bouche à l'aide d'une fermeture. Il croyait quoi ? Que c'était un passe-temps de ce faire tomber les bâtiments dessus ? Bon, ce n'était pas parce qu'il passait son temps à les détruire qu'il aimait ça... ce n'était pas sa faute si son innocence manquait cruellement de précision et... de discrétion au passage.
Son innocence en main et réduite à son maximum, il suivit donc le maréchale en silence, observant les alentours alors qu'ils avançaient vers... les ruines en faite. Il releva son écharpe sur son nez, se protégeant de la poussière encore levé suite à l'effondrement.
Il haussa un sourcil. Casser quelques trucs supplémentaire ? Si l'Akuma ou autre chose voulait restait cacher, ils étaient partis pour tout raser dans le périmètre avant de le faire décider de ce montrer. Il haussa finalement les épaules. Il ne connaissait pas de quoi était capable l'innocence du maréchal -puisqu'il n'avait pas eut l’opportunité de voir l'étendu de son pouvoir quand il était à moitié inconscient- mais il connaissait plutôt bien la sienne.

Je m'en occupe.

Se dirigeant vers le centre du parc aussi rapidement qu'il le pouvait... c'est à dire, lentement au vu de son état plutôt lamentable, il grimpa sur le toit de l'un des manèges à l'aide de son innocence avant de rabaisser son écharpe. Jeux de son et lumière, attention...

Combo-ban...

Et on choisit un jolie dragon de foudre et de feu qui fait son show un peu partout dans le lieu délabré et détruit quelques trucs sur son passage sans aucune finesse.
Non vraiment, si jamais il voyait la fin de la guerre, il ouvrirait un agence de démolition... Ah, son grand-père allait vraiment lui hurler dessus avec tout ça...

“L'art du clown va bien au-delà de ce qu'on pense. Il n'est ni tragique, ni comique ; il est le miroir comique de la tragédie et le miroir tragique de la comédie.”
@ Saya Shirayuki de N.U
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Asie-
Sauter vers: