Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: Une nouvelle naissance... :: Dossiers d'inscriptions :: Dossiers acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout cela est si futile - Séléna Barma

avatar
Avatar : YoRHa No.2 Type B de NieR: Automata
DC : /
Innocence : Canvas Scarlet
Messages : 17
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur




Séléna Barma
Compatible
Mer 19 Avr - 11:46
Séléna Barma !
« ...?»
AGE : 21 ans
ORIENTATION SEXUELLE : Hétéroromantique
CAMP : Congrégation de l'ombre
METIER : Exorciste et veut pas de promo
INNOCENCE : Canvas Scarlet


Physique ...

CARNATION : Teint Fantomatique
TAILLE : 1m63
CORPULENCE : Possède quelques formes
CHEVEUX : Blanc
YEUX : Gris bleuté
SIGNE DISTINCIF : porte un bandeau noir sur les yeux, mais voit à travers


I am ... I was ...

CARACTERE: Un jour dans mon sommeille Canvas m’a demandé : Que veux-tu devenir ? Je lui ai répondu : Je ne sais pas là où mes pas me porteront. Bien que moi même je sais très bien que ce n’est pas une réponse potable. Oui, je sais faire beaucoup de chose, je peux être ce que je veux dans le fond. Pourtant je suis à purifier un monde que moi même je ne trouve pas si beau. Est-ce le regard d’une adulte désabusé de la vie ? Je n’en suis même pas à la moitié que je suis déjà blasé. Je ne ris pas souvent, je ne suis pas non plus bien optimiste. On va dire que ma vie n’as pas était remplie de merveilleux rêve qu’on offre à foison.

Alors peut être que c’est mon éducation qui fait cela. Je ne suis pas rêveuse, cela est un défaut que je dois bien trouver handicapant, je suis trop réaliste, trop ennuyante pour être sociable avec les gens dans le fond. Je ne pense qu’à moi et moi seul. Je ne souris pas vraiment, ce qui me donne un côté peut être trop froid. Bien qu’on m’a appris à être plus un meuble qu’autre chose, donc engager une conversation ou bien la renforcer n’est pas spécialement mon fort. Je ne suis là que pour écouter et agir en bonne forme. Je pourrais faire l’effort, c’est sûr, mais… Je n’en ai pas envie.

En vrai, j’ai jamais la motivation pour quoique ce soit, je suis le genre de personne qui ne chercher aucune complaisance, le seul bonheur que j’ai, c’est rester au chaud dans mon lit et ne rien faire, je ne suis qu’un “robot”, ces choses qu’on donne des ordres et qui agissent sans désobéir. Bon, je suis quand même humaine, je ne m’empêche pas de dire certaine réflexion à voix haute, ce qui peut me donner un air plutôt agaçant. Je claque souvent de la langue quand je suis contrarié, c’est un tic que je n’arrive pas à me dépêtrer. Je suis totalement apathique, enfin c’est ce que je donne l’air j’ai l’impression, les gens ne m’intéresse pas vraiment, alors la vie et la mort de cela c’est une bonne blague. Quand on m’entend parler, on dirait que je suis en colère aussi, pourtant je suis juste un peu trop franche et un peu trop direct, trouver les mots pour être “gentille” c’est pas vraiment mon fort.

En vrai, même quand je parle de moi, c’est monotone. Des qualités serait peut être une belle idée à rajouter dans tout cela? Solitaire ? Non. Je suis débrouillarde, voilà, je suis le genre de personne qui ne demande jamais rien à personne et qui se débrouille bien toute seule. J’apprends très vite aussi, je suis très assidu dans ce que je fais, donc je suis manuel. Agile et vif, je sais écouter les gens et obéir et agir rapidement. Je réfléchis aussi, je ne fonce pas le tas comme certaine personne stupide. Je n’accorde pas spécialement de confiance au gens, non c’est pas une qualité ça. Je déteste les enfants, non dire que je n’ai pas une âme maternelle n’aide pas non plus.

J’adore les sucreries, c’est un petit péché mignon, mon talon d’achille, je ne résiste pas devant un fraisier entier. Bien que je trouves que perdre une bonne heure pour manger m’agace, mais je mange beaucoup trop. Mon pire défaut ? Je suis totalement vénal, je demande toujours mon dû, comme une sorte de compensation, je ne dis rien mais paie mon silence.

Est-ce que j’ai d’autre qualité ? Je ne sais pas vraiment. Je dirais que je ne m’arrête jamais à la première impression, même si cela est très dur. Je suis la tête sur les épaules aussi, bien que je change vite d’avis pour certaine situation, je ne suis pas un monstre, je crois ? Enfin, je dirais que je suis juste une fille un peu froide qui a conscience qu’elle est incapable d’être “normal” et parler comme celle de son âge, peut être que la moi du futur doit être affligé de penser à ce que je suis maintenant, désolé moi-même….

Me voilà à me parler à moi même, c’est affligeant.
HISTOIRE: Mon histoire ? Je n’ai pas vraiment d’histoire je dirais. Mon passé c’est fait autour de ceux qui ont vraiment une histoire dans le fond. Je n’ai été et resteras une spectatrice de la vie des autres ou ma vie se forgeras avec celle des autres. Au fond, je ne suis qu’un meuble, on m’a appris à être le meuble de votre salon, le décors de votre vie, le lampadaire qui sera toujours là que personne ne voit, dans le fond, c’est d’un triste de se dire cela, mais c’est comme ça.

Je n’ai jamais eu de famille, ma mère ou mon père ou peut être les deux, comment puis-je savoir cela, m’ont abandonné sans vergogne à mon sort, différente des autres, né albinos, on peut dire que la vie m’a fait comprendre que toute ma vie, je serais différente. Bon il est vrai que peut être que je suis albinos car j’ai une sorte de chose en plein milieu de la poitrine. J’ai toujours eu l’impression que cette déformation qui est mon innocence a toujours était ancré en moi, peut être que je suis née sans et elle est venu après ? C’est beaucoup trop flou pour ma personne. Je n’étais qu’une enfant délaissé devant une maison digne des plus grand conte de fée.

On ne m’a pas adopté comme une enfant de cette maison, mais comme employé. Dès mon plus jeune âge, on m’a fait comprendre que je serais servante et que je n’aurais rien d’autre de plus, chaque matin je me lèverais pour servir et je me coucherais après avoir servit. Imaginez le rêve que cela vend, mais je m’en fichais, car quand on est enfant, on est une page blanche que les adultes remplissent comme ils veulent, alors je suis devenu une servante. Plus précisément, la servante des deux jumelles de la famille : Valentina et Felicità, elles étaient pareil et à la fois différente. Beaucoup les confondaient, alors que je ne voyais pas cette ressemblance que les deux avait, certes physiquement c’était des copies. Mais mentalement, c’était une autre histoire.

L’une était plus intelligente, l’autre plus “belle”, l’autre plus créative, l’autre plus sociable, bref c’était des parfaits opposés, et cela ne faisait que faire des étincelles. Leur passe-temps favori était tout simplement: qui de nous deux et la meilleure dans cette catégorie. J’en avais toujours marre d’être l’arbitre d’un jeu aussi ridicule, car cela partait souvent en larme en plus de ça. On peut dire que j’étais très adulte pour mon âge, l’enfance n’avait pas de place dans mon éducation, je devais être la parfaite servante, voir gouvernante maîtresse des autres servante, en traduction la majordome de ces dames. On m’a bien fait comprendre que je ne serais que le meuble de ces dames, que je serais toujours là pour les soutenir et que moi je ne serais rien d’autre qu’un mouchoir et un bouclier, cela vendait beaucoup trop de rêve comme parole.

Bien sûr, pour être la parfaite majordome, il me fallait être parfaite dans les domaines de prédilection de ses dames. L’une adorait le piano, l’autre adorait le violon, j’ai du apprendre les deux. La cuisine devait être autant parfaite que la pâtisserie, je devais savoir lire et écrire aussi bien qu’un auteur pour corriger leur faute. Je devais savoir me battre pour défendre mes deux maîtresses. Mon enfance n’était que de l’apprentissage, souvent j’entendais cette voix qui me disait que cela n’est pas mon but, mais je m’en fichais, je vivais c’était le plus important. Bien sûr, cette chose que j’avais dans le corps, faisait des choses étrange, que j’ai appris à utiliser en secret. Très pratique pour prendre les trucs de loin au moins, mais voilà le résumé de ma vie, pas super intéressant n’est-ce pas ?

Cependant, on a grandit, toutes ensemble. Je gardais une coupe de cheveux au carré, alors que les deux avaient de long cheveux bouclé et soyeux que je devais brosser tous les jours avec aucune passion. J’étais leur objet, leur jouet avec qui elles se confessaient ou avec qui elles demandaient presque la lune parfois. Bien que nous avons grandit, la rivalité entre les deux étaient toujours présente, et par malchance il fallut que cela arrive. Un homme, dont les deux sont tombé amoureuse. Il fallait bien que cela arrive. Son sourire était si timide et gracieux, leur coeur a penché d’un coup. Valentina se maquillait et mettait les plus belles tenues qu’elle avaient, Felicità faisait tout pour être jolie mais complexé beaucoup, tu voyais bien qu’elle n’avait pas cette sociabilité de Valentina. Je soupirais en voyant cette pauvre petite ramper pour aller parler à l’homme, bien que je voyais très bien que Valentina l’empêchait d’approcher, “gamine” je pestais. Bien que je voyais que cet homme jouait avec les sentiments des deux autres, cela devait être amusant pour lui de voir les deux petites bourges lui tourner autour de lui. Protéger mes maîtresses était mon devoir, alors si une est heureuse et l’autre détruite, comment cela allait se passer ? Je me devais de mettre en garde tout cela. Je suis descendu au jardin, ou il avait l’habitude de fumer la pipe. Comme un fantôme, je suis arrivé en silence derrière lui, une voix monotone digne de moi-même, je n’ai fait que souffler.

“Prend garde, quand on joue trop, on finit par se faire mal. Je serais le mal.”

Mon regard presque trop sérieux, je n'affichais aucune émotion, car je suis un meuble. Je le vois encore la bouche entrouverte, je voyais bien qu’il voulait pas montrer sa peur, mais je suis le serviteur de ces dames. Ma mission est de rendre leur vie plus belle. Je suis partie laver les cheveux de Valentina, qui parlait d'elle et lui, se moquant de sa soeur. Après, je suis partie nettoyé les cheveux de Felicità qui pleurait d’être une incapable, qui souhaitait presque la mort de sa jumelle, de la pure jalousie.

Puis, un bouleversement arrive,Valentina va se marier avec le beau prince. L’annonce a ravis les coeurs de la famille, sauf celle de Félicità qui est partie en courant en larme. Le sourire de Valentina était si piquant que je ne savais pas si je devais agir, car je servais les deux et non une seule. Le mariage était en préparation, et les deux se disputaient pour m’avoir, la mère de la famille à trancher que je devais restait vers Felicità étant donné qu’elle aurait d’autre serviteur plus talentueux que moi. Le jour du mariage, ma seule et unique maîtresse n’est pas aller au mariage, je ne pouvais que comprendre, je lui faisais la lecture, se faisant passer pour malade elle restait au lit.

Pourtant, peut être que c’était le destin qui a fait que cela l’a sauvé. L’annonce est arrivé bien vite à nos oreilles. Enfin, cela allait être dur de ne pas l’apprendre. La famille de ma maîtresse sauf sa tendre soeur, on périt dans un accident, elle a perdu mère, père et époux bien sûr.  Un accident que je ne comprenais pas vraiment dans le fond, étant en état de choc elle expliquait mal. Nous avons enterré les aînés de la famille, ainsi que l’époux de Valentina. Depuis elle ne quittait plus sa chambre, elle mangeait si peu. De plus, la fortune de la famille commencé à flancher, Felicità essayait de comprendre le travail de son père mais je la voyais bien galéré, et ce n’est pas moi qui allait parfaitement aider.

“Fais quelque chose Séléna.”

Pour moi c’était un ordre, j’ai alors obéis comme il faut. Il fallait de l’argent, alors, je suis partie en chercher, j’ai volé grâce à ce que j’avais en guise de “pouvoir”, c’est à ce moment là que j’ai appris à le maîtriser. Bien que cette histoire à durer longtemps, ramener de l’argent, servir une morte qui ne bougeait plus traumatisé, une autre qui lutte comme elle peut pour vivre. Cette famille s’effondre et moi je soupirais beaucoup trop. Bien que durant un vol, j’ai croisé d’étrangeté, des “armes” ils avaient des canons, c’était des monstre, que j’ai détruit, bien qu’à la suite de cela, j’ai croisé des personnes vêtues étrangement. Me parlant d’innocence, d’une congrégation, je les ai pris pour des fanatiques. Je me suis barré sans vergogne, et puis quoi encore, je ne suis qu’un meuble.

Mais tout n’as fait que s'enchaîner comme une sorte de suite stupide pour m’ennuyer. J’ai entendu une explosion, venant du manoir qui dépérissait du manque d’argent. Je me suis empressé d’aller voir ce qu’il se passait, un bout est tombé. Je vis alors la pauvre Valentina devant moi, bien qu’elle semblait bien étrange. J’approche pour savoir si tout va bien, mais elle n’allait pas me répondre, elle qui ne parle plus pendant un moment. Le seul mot que j’ai entendu était “innocence” avant de se changer en un de ces monstres immondes. Une émotion de peur c’est affichait sur mon visage. C’est alors que les hommes fanatiques on commencer à l’attaquer, j’ai défendu ma maîtresse, bien qu’on me disait que ce n’était plus elle. Je ne comprenais rien du tout, qu’est-ce qui était vrai ou faux ? C’est alors que j’entendis mon prénom venant des décombre. Felicità. Je fis demi-tour pour aller la sauver, bloquer sous les décombres, évitant les balles de ce monstre, je devais sauver ma maîtresse. J’ai retrouvé ma maîtresse en larme, blessé, tremblante. Bien qu’elle m’a regardé avec ce regard de haine.

“Tué ce monstre qui a tué ma soeur !”

J’ai alors obéis, j’ai détruit le monstre qui a tué la soeur de ma maîtresse. Bien que pendant l’explosion, j’en ai profité pour partir en courant avec ma maîtresse sur le dos qui ne peut plus marcher. Je ne pouvais pas la laisser seule, surtout avec ces personnes bizarres. Bien qu’elles m’ont vites retrouvé, je voulais la protéger, maintenant qu’elle était toute seule. Pourtant, j’ai écouté avec ma maîtresse leur but, je n’ai pas bien compris.

“Part Séléna.”

Elle affichait un sourire, bien que je voyais bien les larmes sur ton visage, tu savais que tu allais finir seule. Bien qu’avec condition, j’ai décidé de l’emmener dans une branche moins noble de sa famille, des vignerons. Je t’ai déposé avec délicatesse, ils m’ont promis de prendre soin de toi, bien qu’avant de partir, tu m’as demandé de me tourner vers toi. Sortant un tissu noir que tu me mets sur les yeux, bien que je vois à travers.

“Un serviteur qui perd ses maîtres et un mauvais serviteur, il doit porter le deuil. A tout jamais.”

Elle a changé de prénom, donc elle est considérée comme morte, puis m’a congédié. Je n’avais plus de travail, ni d’avenir, je m’en fichais dans le fond. J’ai avancé sans me retourner, le meuble que je suis avais un autre travail. Bien que celui-ci était parfaitement différent des autres. De toute façon, ce n’est pas moi qui changera le monde, on m’a dit “nous sommes une famille” moi, je n’ai vu que des collègues, un travail comme un autre, dans le fond je ne comprends rien de cette guerre.

Aujourd’hui, j’ai reçus un colis, Félicità vient de se marier avec un paysans, elle semble si heureuse sur cette photo. Je ne lis que des remerciement à mon attention, mais en vrai mon rôle c’est achever pour elle, elle n’a plus besoin de moi. Je referme le colis, jetant la lettre à la poubelle, je ne fais plus partie de sa vie, et maintenant c’est la Congrégation et la Guerre Sainte qui écrit mon histoire, moi le meuble Séléna.


And in real life ?

PRENOM: Pokéintéressée ou Lyria tout simplement
AGE: 23 ans dans 2 mois
AVATAR: YoRHa No.2 Type B de NieR : Automata
TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? je crois entre 5 ou 6 ans je ne sais plus
COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? Un Allen Walker est venu sur mon forum demandé un copinage, j'ai hurlé y a une Miranda /SBAF/
UNE QUESTION, SUGGESTION ? Comme j'ai dit j'aime bien le design =3 Après je vous avoue qu'un bottin des métiers pour savoir ce qu'il y a comme rôle de dispos dans les différents camps m'aurait un peu aidé >w< Mais sinon ça va ♥
Code:

Fiche créée par Madouce pour Epicode, ne pas retirer le copyright
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : YoRHa No.2 Type B de NieR: Automata
DC : /
Innocence : Canvas Scarlet
Messages : 17
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur




Séléna Barma
Compatible
Mer 19 Avr - 11:46
Canvas Scarlet
« Sort tout de suite ton bouquin sur l'être humain, vous avez 4h»
AGE AUQUEL ELLE DEVIENT EXORCISTE : 18 ans
ROLE DANS LA CONGREGATION : Simple Exorciste
TYPE D'INNOCENCE : Parasite
TAUX DE SYNCHRONISATION : Entre 70% et 95%
NOMBRE D'EVOLUTION : 2
SIGNE DISTINCTIF : Elle se trouve au centre de sa poitrine, créant une sorte de tâche de sang séché assez grande.


And...

APPARENCE PHYSIQUE + EVOLUTIONS: Canvas Scarlet est ancré en plein centre du corps de Séléna, qui est donc au centre de poitrine, cela lui vaut un physique atypique, du fait qu'elle a une sorte de croute de sang qui englobe le bas de sa poitrine, une sorte de corset un peu bizarre. En son centre se trouve l'innocence Canvas Scarlet. Il y a une légère lueur vert, mais étant souvent caché sous ses vêtements, on ne le voit pas. Comme les liens qu'elle fait passé à l’intérieur de son corps et fait sortir au niveau de ses poignets, c'est pas du tout ragoutant, afin de ne pas montrer à cela se trouve.

L'évolution deux, le corps de Séléna en entier se couvre de ce rouge écarlate et ses yeux prennent la couleur de l'innocence. Elle peut tout changer sauf l'innocence qui devient beaucoup trop visible. Bien sûr cela ne dure que peu de temps et a utilisé qu'en cas d'extrême urgence.
POUVOIR: Canvas Scarlet permet à Séléna d'utiliser tout ce qui compose son corps pour en faire une arme, elle utilise tout ce que peut offrir les minéraux de son corps, jusqu’à parfois une mutilation interne. Le point fort, c’est qu’étant toujours lié a son corps, cela ne lui fait aucune carence, mais dés que c’est sectionné elle perdra ce qui lui a été retiré.  Le plus souvent, Séléna utilise le fer dans son corps pour faire apparaître des fils de “fer” rouge vif s’en servant comme pendulaire, bien qu'elle peut aussi projeter des aiguilles fine de fer. Bien que la liste peut être longue, Séléna n'utilise pas tout pour ne pas prendre de risque, et que sa connaissance du corps humain est limité.  
La liaison de ses “armes” est au niveau de son innocence.

La deuxième forme, l’innocence inverse la donne. Elle peut décupler ses composants pour après en prendre la forme, bien qu l'utilisation soit très douloureuse, car l’innocence devient déjà visible ne pouvant être changé, et tout ce qui est décuplé, elle en subira la carence. Utilisé comme tranchant, ce pouvoir elle ne l'utilise qu’en cas de grande nécessité extrême, beaucoup trop douloureux pour elle et ramper pour survivre n’est pas son truc.
La deuxième évolution, ses yeux prennent la couleur de l’innocence étant donné qu’elle prend possession de tout son corps elle devient une sorte “d’innocence”.


Fiche créée par Madouce pour Epicode, ne pas retirer le copyright
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Rokudo Mukuro ▬ Reborn!
DC : Lavi / Camille

Messages : 75
Date d'inscription : 28/02/2017
Mer 19 Avr - 12:56
Bienvenue parmi nous !

Je dois avouer que j'aime beaucoup ton personnage et ton style d'écriture *^*
Ton innocence est vraiment géniale aussi, mais si difficile à utiliser ! Fais attention à toi petite exorciste ♥️

J'espère que tu te plaira et t'amusera bien avec nous~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Jack Vessalius de Pandora Heart
DC : Allen Walker - Komui Lee - William Blake

Messages : 73
Date d'inscription : 22/02/2017
Localisation : Quartier Général
Emploi/loisirs : Commandant des Corbeaux
Humeur : Joyeuse
Mer 19 Avr - 14:08
Bienvenue !

Oui je me rappelle du coup.

Je vais m'occuper de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Jack Vessalius de Pandora Heart
DC : Allen Walker - Komui Lee - William Blake

Messages : 73
Date d'inscription : 22/02/2017
Localisation : Quartier Général
Emploi/loisirs : Commandant des Corbeaux
Humeur : Joyeuse
Mer 19 Avr - 14:37
D Gray Man, l'éveil de l'innocence
Validation

   
▬ ALORS?
CONTEXTE | MISE EN SITUATION | INFORMATIONS.
Bonjour futur compagnon ! Tout d'abord, merci pour l'intérêt que tu portes à ce forum. Je te félicite, tu as choisi le meilleur des camps [ Enfin... ].

Venons au plus important ta validation. Après avoir lu ta fiche, je suis ravi de te dire que tu es validé. Je suis content que tu viennes partager cette aventure avec nous, en espérant que tu te plaises ici.  

ATTENTION MALGRÉ TA COULEUR, TU NE PEUX PAS ENCORE RP SANS AVOIR RÉALISÉ TOUT CELA


Fiche de liens : ICI

Demande de Rps : ICI

Bottin des avatars : ICI

Recensement des innocences : ICI

N'oublie pas d'ailleurs jeter un coup d'œil dans la catégorie évent, journal ou missions pour te tenir au courant des événements auxquels tu pourras participer.

Pour toute information du staff, absence, ou question, nous pourrons te répondre dans cette catégorie.

Je te souhaite une belle aventure parmi nous de la part de tout le staff. Et je fais plein de bisous.    

   
bienvenue parmi nous !
FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Une nouvelle naissance... :: Dossiers d'inscriptions :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: