Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: Cela est plus agréable d'avoir une maison où rentrer.. :: Le coeur de la congrégation :: Bibliothèques Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Salle des archives) Ne pas sombrer dans les papiers... {PV Hayden}

avatar

Avatar : Shinya Hiragi (Owari no Seraph)
DC : /
Innocence : White Reaper
Messages : 18
Date d'inscription : 11/04/2017
Humeur : Je suis joie
Voir le profil de l'utilisateur




Jógvan Olsen
Compatible
Mer 19 Avr - 22:10

ft. Hayden
Salle des archives
Ne pas sombrer dans les papiers...
Au sein de la Congrégation existait un endroit sans pareil qui attisait bien des rumeurs et des légendes auprès du personnel. Peu de personnes n'osaient vraiment descendre dans cette immense salle aux allures de crypte. Beaucoup n'avaient guère le choix et s'y rendaient en traînant les pieds avec le maigre espoir de dénicher le Saint Graal qu'ils convoitaient. D'après certaines histoires, des personnes se seraient perdues, incapables de retrouver leur chemin. On ignorait encore aujourd'hui si ces pauvres âmes vivaient encore.

Caché dans les tréfonds du bâtiment central, l'endroit engloutissait êtres vivants et objets dans un océan de paperasse insondable. Infâme, la salle des archives était sans pitié, même avec les plus braves et les plus déterminés.

Si par simple hasard, vous auriez demandé à Jógvan de faire un tour dans cette fameuse salle des archives pour récupérer un quelconque papier, le monsieur vous aurait bien ri au nez avant de vous envoyer gentiment balader. Oui, c'est ce qu'il aurait fait. Malheureusement pour le concerné, une contrainte l'avait poussé à s'aventurer dans cette zone peu fréquentable et aussi organisée que le bureau du Grand Intendant.

Dans la semaine qui suivait, le blondin devait partir en mission en Bulgarie. L'enquête ayant déjà été ouverte par le passé, Jógvan souhaitait récupérer quelques rapports et prendre plus ample connaissance du terrain et des enjeux de cette mission. Entamant sa recherche avec confiance et sérénité, il était à mille lieues de ce qui l'attendait.

À peine était-il entré qu'un sentiment désagréable le parcourut des reins au cou. Ça le grattait, ça le démangeait. Comment une pièce pouvait-elle être aussi sale et mal rangée ? Le jeune homme tenta de progresser parmi les papiers tout en prenant le soin de ne pas en froisser ou d'en écraser. D'abord convaincu que le dossier tant désiré se trouverait non loin d'une certaine lettre de l'alphabet, Jógvan y perdit un temps fou - soit une bonne heure et demie. La motivation dans les chaussettes, l'exorciste poursuivit sa recherche, gardant néanmoins le sourire aux lèvres.

Ce n'est qu'au bout de trois heures qu'il décida de capituler et de ravaler sa fierté : il avait besoin d'un petit coup de main. Guettant la salle, Jógvan tenta de trouver un compère. Un peu plus loin sur la gauche, entre deux étagères bancales se trouvait une touffe de cheveux sombres. Le jeune homme ne reconnut pas la personne, ignorant s'il s'agissait d'un scientifique. Curieux, il nagea jusqu'à elle.

Désormais plus proche, il remarqua un jeune homme aux cheveux violacés et aux yeux vairons. Sa tenue semblait banale et ne montrait pas une éventuelle appartenance à la section scientifique. L'exorciste semblait un brin déçu.

- Excusez-moi de vous déranger, travaillez-vous ici ? Je suis à la recherche d'un dossier et j'aimerais savoir si vous pouviez m'aider à le trouver.

Malgré une irritation palpable dans le fond de sa voix, Jógvan dessina un doux et fin sourire, se tenant droit. Chaleureux et poli, il dissimulait son impatience sous son masque quotidien, espérant que ce jeune inconnu daigne lui venir en aide.


DDS, NE PAS PLAGIER


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Rokudo Mukuro ▬ Reborn!
DC : Lavi / Camille

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2017
Mer 19 Avr - 23:34

PV. Jógvan Olsen

Ne pas sombrer dans les papiers...

Ô joie, de la poussière...


Il était en mission spéciale de la plus haute importance, son commandant comptait sur lui ! Du moins, c’est ce qu’il n’arrêtait pas de se répéter en boucle depuis qu’il avait posé l’orteil dans la salle des archives. Depuis, il tenait ses bras serrés contre son torse et regardait les allées d’un air extrêmement méfiant, sursautant au moindre bruit de peur qu’une des étagères bien plus remplis que ce qu’elle devrait ne lui tombe dessus avec toute sa charge.
Mourir dans un lieu froid et sombre… aussi sale et mal rangé que le bureau de l’intendant… quel triste sort…

Il soupira, se concentrant sur ses pieds pour ne pas tomber sur le sol poussiéreux et manquant de rentrer plusieurs fois dans des étagères en poussant un gémissement de peur à les voyant tanguer dangereusement. Une mission de la plus haute importance pour son commandant… il survivrait à cette épreuve et ne le décevrait pas !
Il restait quand même que les lieux n’étaient pas très accueillant et… assez flippant somme toute faite.

Il souffla un peu, plissant les yeux pour tenter de lire les indications quasiment illisibles et poussiéreuses sur les étagères, mordant sa lèvre sous la réflexion. Il allait y passer la journée à chercher ce dossier. Et encore, c’était optimiste… Il avait plutôt l’impression qu’il allait y passer l’année… voir sa vie entière ! Mais il ne pouvait pas faire ça, il ne pouvait pas baisser les bras et cesser de lutter, le commandant attendait ce dossier et il remplirait sa mission pour lui ! Il ne ferait pas honte au commandant et ne le décevrait pas !
Regardant une étagère avec attention, il se leva sur la pointe des pieds pour mieux voir, dépoussiérant un peu la dite étagère avant de récupérer un épais dossier et de tousser copieusement avec la poussière soulevé, se retenant à l’étagère pour ne pas tomber. Maudite poussière. Ne faisaient-ils donc jamais le ménage ici ? Quoiqu’un peu de rangement ne serait pas du luxe également… Il eut un frisson d’horreur quand le bureau de l’intendant s’imposa à son esprit et remercia le ciel et tout les saint d’être au service du commandant plutôt qu’au sien. Le commandant était parfait en tout point ! Et il était si gentil et merveilleux en plus ! C’était un véritable honneur de travailler pour lui !

Baissant les yeux, il se concentra un peu sur le dossier tout en l’ouvrant légèrement pour voir de quoi il s’agissait, le titre étant illisible. Il grimaça en voyant l’état des rapports entre feuilles jaunies et photos défraîchis. Les pays du nord… ce n’était pas vraiment ce qu’il cherchait… pour ne pas dire pas du tout. Il lança un regard boudeur à l’étagère tout en gonflant les joues. Il semblait qu’en plus tout était mélanger, comment il allait faire pour se retrouver lui ? Ce n’était pas comme s’il avait le temps -et l’envie accessoirement- de se lancer dans un rangement et un nettoyage de printemps. Et pourtant Dieu savait que cela ne serait pas du luxe… ce n’était pas étonnant que les archives aient si mauvaise réputation et que de sordides rumeurs courraient à son sujet. Ah, si son fabuleux commandant savait ! Il était sûr qu’il pourrait faire quelque chose pour ça ! Son commandant avait toujours de bonnes idées et pouvait tout faire ! Mais ce n’était pas lui qui gérait la zone des archives, chose qui était bien dommage vu l’aspect des lieux.

Excusez-moi de vous déranger, travaillez-vous ici ? Je suis à la recherche d'un dossier et j'aimerais savoir si vous pouviez m'aider à le trouver.

Il sursauta violemment, n’ayant pas entendu l’autre approcher. Se tournant brutalement vers lui, il heurta l’étagère derrière lui avant de se retourner vers celle-ci pour tenter de la maintenir et arrêter son tangage inquiétant tout en lâcha le dossier qu’il avait en main et qui s’éparpilla sur le sol. Honteux de sa maladresse, il se baissa pour ramasser le dossier mais heurta dans l’autre étagère… qui tangua et cette fois, il ne pu empêcher le tangage et la masse de dossier de l’étagère la plus haute qui se renversa sur tout le long de la rangée où ils se tenaient, les dossiers leur tombant dessus par la même occasion. Et comme Hayden n’était pas du genre à tenir sur ses pieds, il tomba durement sur les fesses quand l’un des dossier tomba assez violemment sur le sommet de son crâne.

Il fallut plusieurs minutes pour l’entendre dire tristement et honteusement entre de crise de toux dû à la poussière :

Pardon… je suis vraiment désolé…

Il s’était mis à genoux dans la direction de l’inconnu qui l’avait surpris tout en observant honteusement ses fameux genoux, un dossier encore ouvert sur sa tête, alors qu’il n’osait pas regarder l’autre. En plus, il y avait même des larmes qui perlaient aux coins de ses yeux... le pauvre gosse...

© Yamashita sur épicode


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Shinya Hiragi (Owari no Seraph)
DC : /
Innocence : White Reaper
Messages : 18
Date d'inscription : 11/04/2017
Humeur : Je suis joie
Voir le profil de l'utilisateur




Jógvan Olsen
Compatible
Dim 23 Avr - 21:33

ft. Hayden
Salle des archives
Ne pas sombrer dans les papiers...
N'ayant fait que poser une question toute bête, Jogvan ne s'attendait pas spécialement à surprendre son interlocuteur de la sorte. Il l'avait tiré si brutalement de sa lecture que le jeune inconnu sembla troublé et manqua de peu de se faire ensevelir par une première étagère. Le blond, quoiqu'un peu surpris lui aussi, observa le spectacle maladroit qui s'offrait à ses yeux.

Le jeune homme aux cheveux sombres tenta de récupérer les quelques papiers qu'il avait fait tomber précédemment, s'excusant au passage. Jogvan n'afficha qu'un simple sourire, préférant la politesse malgré cette irrésistible envie de rire qui lui chatouillait le fond de la gorge. Bien qu'attentif en temps normal, l'exorciste n'avait pas remarqué suffisamment tôt la deuxième attaque des étagères pour réagir. Ainsi, une multitude de bouquins, dossiers et autres feuilles volantes vinrent tranquillement s'écrouler sur le duo.

Ce n'était pas un amas de papiers qui allaient les tuer, Jogvan se contentait de soigneusement dégager les documents de ses bras et du sommet de son crâne. Cependant, un autre danger planait encore : l'étagère en métal qui leur faisait de l'ombre à tous les deux continuait de vaciller.

Grinçant des dents, Jogvan tenta de la stabiliser brièvement. Vidé de son contenu, le meuble était plus léger et plus maniable, il parvint à stopper son tremblement rapidement. Satisfait, il lâcha l'étagère et tourna la tête vers l'inconnu. S'attendant à voir son visage au niveau de ses yeux, il dut baisser son regard pour constater que le noiraud était agenouillé. Encore une fois, il s'excusait...

- Je ne pense pas que ce soit auprès de moi qu'il faille s'excuser, répondit-il tout en se massant l'arrière de la tête, souriant. Les scientifiques vont être contents. J'imagine déjà leur tête...

A cette remarque, Jogvan grimaça légèrement, lui aussi été indirectement fourré dans le coup... Il ne souhaitait pas vraiment se faire remonter les bretelles par le secteur scientifique. Il tendit une main à l'inconnu agenouillé, chassant un instant ces quelques pensées gênantes de son esprit.

- Mais d'abord, vous êtes-vous fait mal ? On dirait que vous vous êtes sacrément cogné à l'instant, ricana-t-il doucement. Je n'avais pas la prétention de vous faire peur, je ne m'attendais pas à ce que vous sursautiez ainsi...

Il observa un instant le sol, jonché de documents éparpillés. Ils allaient devoir rapidement ranger cette paperasse, si encore cela leur était possible. Ce petit incident avait fait pas mal de bruit dans la salle, Jogvan se demandait si des têtes curieuses allaient apparaître pour, éventuellement, leur donner un coup de main.

Aucun bruit dans la salle des archives ne témoignait la présence d'une autre âme errante...

- Tellement de paperasse... marmonna-t-il pour lui-même, alors que sa main attendait pour aider l'inconnu à se relever.


DDS, NE PAS PLAGIER


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Rokudo Mukuro ▬ Reborn!
DC : Lavi / Camille

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2017
Jeu 25 Mai - 14:05

PV. Jógvan Olsen

Ne pas sombrer dans les papiers...

Ô joie, de la poussière...



Il leva timidement les yeux vers son interlocuteur avant de balayer la zone du regard. Que les scientifiques ne soient pas heureux du désordre était un euphémisme... en même temps, s'ils rangeaient un peu plus souvent les lieux, ça n'arriverait pas. Il gonfla un peu les joues, boudant légèrement. Il allait devoir ranger, il n'allait pas ternir la réputation de ce commandant pour une chose pareille.
Il sursauta de nouveau quand le blandinet reprit la parole et se concentra. Il fallait qu'il arrête de sursauter pour tout et pour rien... S'il c'était fait mal ? Il se massa légèrement l'arrière de la tête d'une main, grimaçant doucement.

J'ai l'habitude... signala-t-il d'une toute petite voix. Ce n'est pas grave... Je n'étais pas assez attentif...

Ce n'était pas pour rien qu'on l'appelait souvent la catastrophe ambulante. Il avait une certaine tendance à tomber en emportant dans son sillage tout ce qui était à portait de main. Il se mordit la lèvre, malheureux. Ah, ce n'était pas le moment de déprimer, il allait tout ranger et mener à bien la mission que lui avait donné son commandant !
Il hocha la tête, bien d'accord avec lui avant de saisir la main qu'on lui tendait, s'aidant ainsi pour ce relever.

Pardon de vous causer des ennuis... Vous n'avez pas besoin de rester, je vais ranger.

Il observa de nouveau les environs redevenu silencieux, la poussière encore soulevé par endroit. Bon, il allait mettre plusieurs jours à ranger s'il le faisait tout seul mais en même temps, tout était de sa faute alors il ne pouvait pas ennuyer l'autre avec ça. Ce souvenant qu'il n'avait pas répondu à la question -trop occupé à détruire les lieux- il sursauta de nouveau tout en lâchant sa main, reculant d'un pas et manquant de tomber de nouveaux mais se rattrapant par miracle au... vide.

Je suis désolé... Je ne travaille pas ici, mais je peux peut-être vous aider... si vous... enfin je... peut-être...

Il fini par se terre, observant le sol pour ne pas s'embrouiller d'avantage. Pourtant, l'autre ne lui faisait pas peur mais il était simplement gêné à cause de la situation qu'il avait provoqué. Ne sachant plus vraiment où se mettre ou quoi dire, il s’accroupit, récupérant quelques dossiers dans ses bras avant de capter qu'il serait peut-être plus judicieux de remettre les étagères d'aplomb en premier pour que ce genre de choses de ce produise pas de nouveau...

Excusez-moi, auriez-vous un tournevis et des vis ?

Il avait demandé cela le plus naturellement et le plus sérieusement du monde, comme si tout Homme normalement constitué ce trimballaient avec cela dans sa poche. Posant sa petite pile et notant soudainement son manque de politesse et d'éducation, il se redressa -un peu trop vivement- et tomba sur ses fesses avant de se relever plus précautionneusement avant de faire face, rougissant, à son interlocuteur.

Pardon, je suis impoli... Je... Bonjour... Je m'appelle Hayden Neil, je... je suis... Je suis le bras-droit du commandant Nightray. R-Ravi de faire votre connaissance !

Même si concrètement, il ne savait même pas qui pouvait bien être cette personne, exceptait qu'il soit un exorciste comme le montrait son uniforme. Généralement le Crow et les exorcistes ne s'entendait pas vraiment alors, il espérait vraiment que celui-ci n'en voulait pas trop au Crow... Il ne voulait pas se battre... Et puis...
Finalement, il retourna à sa tâche autrement dit : empiler les dossiers pour éviter qu'ils soient éparpillés au sol. De toute façon, il ne comptait pas être aidé puisque tout était de sa faute alors plus vite il commencerait, mieux ce serait. Et puis, peut-être trouverait-il le dossier que lui avait demandé son commandant comme ça ? Il grimaça en voyant des feuilles éparses et mélangeaient . Mieux valait ne pas trop compter là dessus.

© Yamashita sur épicode


_________________
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Cela est plus agréable d'avoir une maison où rentrer.. :: Le coeur de la congrégation :: Bibliothèques-
Sauter vers: