Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: Cela est plus agréable d'avoir une maison où rentrer.. :: Le coeur de la congrégation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une apprentie ?! [PV Billy]

avatar

Avatar : Uta de Tokyo Ghoul
DC : de Tyki Mikk / Tokusa
Innocence : Kindness/Yeux Divins

Messages : 79
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : Pas vos affaires
Emploi/loisirs : M'amuser ! Et... tuer quelques monstres, aussi...
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Maîtres
Ven 28 Juil - 20:29
Shiro
Takuya
& Billy
C.Maxwell
Une apprentie ?!

Alors là, tu avais vraiment envie de te pendre. Tu venais de recevoir un message de la Congrégation via ton golem, ce message t’indiquait de revenir au plus vite pour rencontrer ta nouvelle apprentie. Voyant cela, ton taux de mauvaise foi était monté en flèche. Oui, de mauvaise humeur tu avais tendance à exagérer, et pas qu’en pensées. Depuis quand te confiait-on des apprentis ? Ce n’était jamais arrivé, les gradés te connaissent, tu n’as rien à offrir à un jeune exorciste. Jamais elle ne pourrait suivre ton rythme ou même te supporter. L’inspecteur a peut-être fait ça pour t’emmerder, en fait… il n’en manque pas une, celui-là…Même le Maréchal Cross devait être un meilleur maître que toi. Sérieux, qu’est-ce que tu allais en faire ? Ce n’est pas ton boulot, d’apprendre le métier à des gosses… enfin peut-être que si, mais tu n’as pas signé pour cette partie. Buter des akumas et des Noés, ce n’était pas assez ? La Congrégation devait vraiment manquer de vétérans pour s’en remettre à toi. Plusieurs maréchaux avaient rendu l’âme dernièrement, le mois regretté étant Cross. Bah, tu comprenais ce type, du moins son côté insubordonné et provocateur. Tout l’histoire avec le quatorzième, ça te passait au-dessus. Cette apprentie allait avoir besoin de courage pour vivre à tes côtés ces prochaines années.

Par chance, tu étais déjà en Europe, tu n’aurais pas à te taper un énorme trajet pour aller la rencontrer. Déjà, pourquoi fallait-il que vous vous rencontriez au QG ? Pourquoi devais-tu te déplacer et pas elle ? Tu soufflas. Vraiment, c’était abusé. Comme d’habitude, l’itinéraire et les réservations de train avaient été faites d’avance par la Congrégation. Tu arrivas ainsi rapidement au Quartier Général. L’intérieur grouillait de traqueurs et de scientifiques. A chaque venue (elles sont très espacées...), tu trouvais l’endroit changé, mais même changé, tu ne l’aimais toujours pas. Tu espérais ne pas croiser Komui ou Luberrier ce qui, par chance, n’arriva pas. La présence de ses deux personnes était des plus dérangeante. Tu te baladas un peu jusqu’à ta chambre dans laquelle tu déposas ta valise. Tu n’avais pas envie de la porter durant tout ton échange avec la jeune… Billy, c’est ça ?  Tu essaierais au moins de retenir son prénom, elle ne t’avait rien fait, après tout…

Tu arrivas –pour changer- en retard sur les lieux où tu étais supposé la rencontrer. Elle serait probablement déjà là, à t’attendre, mais qu’importe. Tu ouvris en entier la porte, t’engageant dans la pièce….

_________________


 « Je pense de moi que je suis vraiment cru, mais je suis juste cruellement vrai. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : OC - Tofuvi
DC : /
Innocence : Pendentif - Lily
Messages : 24
Date d'inscription : 07/04/2017
Mar 8 Aoû - 18:01
Attente

Tes grands yeux de biche perdus dans le vide, tu les entends parler. Ils cherchent à te rassurer, t’expliquant la raison d’une telle démarche. Frank est là aussi, te souriant en silence. Tu es contente qu’il soit là. Tu es contente qu’il ne dise rien. Il n’essaie pas de te mentir, de te faire croire que toute cette histoire c’est pour ton bien. Non, il ne te prend pas pour une idiote. Et tu l’aimes pour ça.

Tu entends ton prénom, une, deux, trois fois, avant que tu ne réalises qu’on t’appelle. Alors ça y est, ils se sont rendus compte que tu n’écoutes plus ? Il leur en a fallu du temps. Comme s’ils avaient récité toute cette discussion, sans tenir compte de ta présence. Au fond tu t’en moques bien. Ça n’est pas la première fois, après tout. Et si ça te blessait au début, ça n’est plus le cas. Enfin une chose contre laquelle tu réussis à te protéger, Billy.
« Cela vous convient ? Il faut comprendre que nous le faisons pour vous, Mademoiselle Maxwell »
Silencieuse, tu te contentes d’hocher la tête. Non, cela ne te convient pas. Pas du tout, même. Mais tu n’as pas le choix, tu le sais très bien. Et puis quelque part, c’est une bonne chose, non ? Le Maréchal Takuya doit être une personne incroyable, et tu pourras apprendre beaucoup à ses côtés. Et puis, comme te dirait Frank « ça ne fait pas de mal de connaître quelqu’un. »

Le voilà d’ailleurs qui s’approche de toi. Tu devines alors que l’entrevue est terminée et te lèves, cherchant à quitter la pièce. A les fuir, peut-être. C’est qu’ils t’effraient, avec leurs grands gestes et leurs grandes idées et leur perte d’humanité. C’est ce que tu leur reproche le plus, en vérité. Oubliez que vous n’êtes que des humains. Et que pour beaucoup, vous n’avez pas choisi de participer à cette Guerre. Peu importe.
« Billy ! » Tu sursautes et te retournes en direction de ton ami. Ah oui, il voulait te parler c’est vrai. « Vous êtes sûres que cela vous convient ? » Il s’inquiète sans cesse pour toi, Frank. Et tu as peur que ça ne soit dangereux pour lui « Je ne sais pas. Je n’ai rien contre ce Maréchal, bien sûr. Mais … » Tu redeviens silencieuse et baisses les yeux « Mais vous n’aimez pas être un poids ? »
Surprise, tu relèves les yeux vers lui, alors qu’il rit bruyamment. Le voir ainsi te fait sourire et remet un peu de couleur sur ton visage. Il s’excuse alors, disant qu’il n’a pas voulu t’offenser. Il n’en est rien et tu lui fais savoir, avant de lui dire que le Maréchal t’attend sûrement et qu’il serait mieux que tu ne sois pas en retard.



Sauf que personne ne t’attend. En effet, te voilà bien seule dans la petite pièce. Tu ne sais pas depuis combien de temps tu es là, perdue dans tes pensées. Une personne est passée tout à l’heure, s’excusant pour le Maréchal et t’apportant un thé. Tu te moques bien d’attendre, et ne lui en veux pas. Il a sûrement des dizaines de choses à faire, te baby sitter est la dernière de ses priorités.

Alors tu regardes la pluie taper contre le carreau et laisses tes idées vagabonder. Si bien que lorsque ton Supérieur rentre enfin, tu ne le remarques pas. Au lieu de ça tu chantonnes, les yeux perdus dans la vague. Ce n’est qu’au bout de longues secondes – minutes ? – qu’enfin tu t’aperçois de sa présence et sursautes.
« Pardon. Je. J’étais dans mes pensées, je suis navrée. » Dans un mouvement rapide, tu te lèves et le salues « Vous êtes le Maréchal, n’est-ce pas ? Je suis Billy. Billy Maxwell. Enchantée. Vous avez dû faire un long voyage j’imagine. Il y a du thé si vous voulez, je n’y ai pas touché. »
Tu lui indiques la tasse du bout du doigt et essaies de lui sourire, avant d’enfin lever les yeux vers lui. Ton cœur loupe un battement en voyant sa dégaine, que ce soit les tatouages ou simplement son regard qui te semble dur. Il t’effraie et tu te sens honteuse de le juger ainsi, sur un premier coup d’œil.
« Je ne sais pas s’ils vous ont donné des directives ou parlé de choses que je dois faire. Ils ne m’ont rien dit »
Ou peut-être l’ont-ils évoqué, lorsque tu n’écoutais pas ? Aucune idée.
©️ GASMASK


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Cela est plus agréable d'avoir une maison où rentrer.. :: Le coeur de la congrégation-
Sauter vers: