Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: Une nouvelle naissance... :: Dossiers d'inscriptions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liang-Hei || Qu'est-ce tu viens m'faire chier, moustique ?

avatar
Avatar : Daemon Spade, de KHR ( Katekyo Hitman Reborn )
DC : Tu n'irais pas un peu trop vite, toi... ?
Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2017
Ven 1 Sep - 1:30
Liang-Hei Shû
« Joue ta vie ou vis ton jeu. »
ÂGE : 25 ans.
ORIENTATION SEXUELLE : Euuuh... entre demisexuel et asexuel. Démerdez-vous pour comprendre. Si vous voulez un point sûr, il est demiromantique. C'est cadeau, c'est cadeau...
CAMP : Congrégation de l'Ombre. ... Pour l'instant.
SOUVENIR : Whut ?
POUVOIR : Multifonction. Non ? Couteau suisse alors. Non plus ? Bon bah... joueur de poker. ~ Quoi, ça va vous pas ?  
ORIGINE : Chinoise & anglaise.


Appearance...

CARNATION : Blanc nuancé de rose. Rose très très clair. ... C'est un humain normal, quoi. Ah, au fait, il a la peau douce. Et sa peau a la délicieuse senteur de fleur d'ylang-ylang. C'est un humain normal j'vous dis.
TAILLE : Approximativement 183,795 centimètres. Approximativement oui, approximativement...
CORPULENCE : Finement musclée. Les muscles fins sont les plus redoutables qui soient, tout le monde le sait.
CHEVEUX : Il a les cheveux bleus dont la nuance dépend de la luminosité. Même si la plupart du temps ils paraissent courts, méfiez-vous, Liang-Hei a développé une véritable passion pour le déguisement – jeu pour lequel il excelle.
YEUX : Bleus, même s'ils sont légèrement vairons – son oeil droit est bleu tandis que le gauche oscille entre le bleu et le vert et possède une pointe ambrée sous la pupille. Au fait, il est atteint de synesthésie musicale.
SIGNE DISTINCIF : Une cicatrice dorsale qui lui barre tout le dos, par deux diagonales ( ressemblant ainsi à une croix ) partant du haut de ses épaules au milieu de ses fesses. Malgré la cicatrice abominable, il est indemne – un véritable coup de chance, d'ailleurs.

Il a une immense rose en corolle ( à l'encre bleue ) ( tiges, feuilles et épines comprises au fait ) au milieu du dos, prenant les trois quarts de sa colonne vertébrale, par-dessus sa cicatrice. Et, comme si un tatouage ne suffit pas, il a un serpent argenté tatoué. La queue du serpent est sur son talon gauche et enroule sa jambe gauche, traverse sa fesse gauche pour s'enrouler autour de la tige et se déployer en arc de cercle au-dessus de la rose en fleurs. La tête du serpent est sur son omoplate gauche et vous scrutera de ses yeux rouges.

Sur le haut du bras droit, il a également une croix stylisée ( le crâne que vous voyez, vous le remplacez par celui-là ). Il a aussi un tatouage de papillon ( vous prenez celui qui est tout en bas, le troisième quoi ) au beau milieu de la nuque.

Il aime les tatouages ? Oh que oui. Il a encore d'autres tatouages ? ... Non, pas officiellement en tous cas.

What I am deep inside...

CARACTÈRE: Loyal × Stratège × Charismatique × Souriant × Humble × Joueur × Direct × Assuré × Intègre

Explicitons un peu tout cela. Liang-Hei est quelqu'un d'incroyablement loyal, bien que très peu de personnes soient au courant de sa loyauté ( à part Fo qui garde ça pour elle, Bak qui a scellé ça dans une partie de sa mémoire et Liang-Hei lui-même... ), et bien que ce soit une de ses meilleures qualités, cela ne se voit pas de prime abord parce que môssieur montre sa loyauté comme... un mélange entre Draco Malfoy, Severus Snape et Bellatrix Lestrange. Vous voyez un peu la douille arriver ? Il n'empêche qu'il respecte à la lettre sa notion d'honneur et qu'il est d'une fidélité et d'une dévotion sans aucune faille, quoi qu'il se passe. Mais, mais mais mais, il ne se dévoue pas à n'importe quoi ou à n'importe qui pour la simple et bonne raison qu'une fois qu'il s'est dévoué, c'est à vie. Et il ne joue pas avec sa vie, pas quand son honneur est dans la partie en tous cas. Enfin, c'est bien beau, voilà une qualité que vous ne pouvez pas voir chez Liang-Hei si vous ne la connaissez pas en amont. Reprenons... Pour être stratège, Liang-Hei est définitivement un stratège hors pair. Doté d'une excellente mémoire, d'excellentes capacités d'analyse et d'un très bon esprit critique, notre Chinois a aussi le grand avantage de savoir mener avec brio la stratégie de l'improvisation. Petit conseil, ne l'obligez pas à passer en mode impro parce que... ben... ah, vous avez perdu momentanément l'usage d'un bras ? Chanceux, c'est le dommage collatéral le moins important qui soit arrivé après que Liang-Hei soit passé en mode impro... Ah, évidemment, pour être stratège comme lui, Liang-Hei est quelqu'un d'intelligent doté d'un bon sang-froid ( non, il n'est pas calme de nature ) ( il a juste le sang... plus congelé que froid d'ailleurs ).

Parenthèses intempestives... Sinon, notre Exorciste est également particulièrement charismatique. Il sait parler, il sait se taire, il sait aussi quand il doit parler, quand il doit se taire et, en plus d'avoir une excellente maîtrise de sa gestuelle et de ses expressions, il est doté d'une formidable éloquence. En plus de son prestige et de son talent de séduction naturel, son charisme fait de Liang-Hei quelqu'un qui est à l'écoute. Fo a déjà dit à son sujet « Il est difficile de pouvoir contredire une telle force charismatique (...) ». Vous aurez la suite plus tard, ne vous en faites pas. Continuons. Liang-Hei est souriant, ses sourires sont très souvent éclatants. Il a toujours un sourire sur les lèvres, que le sourire soit imperceptible, impassible, léger, joyeux, rêveur, distrait, amusé, enjoué, moqueur, irrité, qu'importe : Liang-Hei sourit tout le temps. Et ses sourires sont assez contagieux, d'ailleurs. Oh si, il y a des moments où son sourire est si petit qu'on a l'impression qu'il ne sourit pas mais ne vous y trompez pas et regardez-y à deux fois ; il sourit toujours. Si vous êtes son ennemi, faites en sorte de toujours voir Liang-Hei en train de sourire. Simple conseil, simple conseil... Revenons à nos moutons ( d'ailleurs, Liang-Hei préfère les agneaux ) ( bref ). Liang-Hei est d'une grande humilité. Il est loin d'être modeste, ne confondez pas, cela dit il est tellement humble qu'on a l'impression qu'il est modeste à la clef. Il a conscience de ses forces comme de ses faiblesses, les accepte toutes, les assume toutes et il sait les utiliser au mieux. Attention, ce n'est pas parce qu'il est humble qu'il s'efface devant ses supérieurs ( ça les arrangerait bien, tiens ) et cela ne veut pas dire qu'il est prétentieux ou arrogant pour autant. Bref, poursuivons.

Liang-Hei est également quelqu'un de très joueur. Il entrera sans problème dans votre jeu, quel qu'il soit, et il peut tout aussi bien vous entraîner dans son jeu à lui. Il est très rare qu'il n'accepte pas de relever un défi car, soyons francs, jusque là il les a toujours gagné. Son côté joueur cache aussi un côté aventurier... et vous pouvez le prendre au pied de la lettre. C'est un excellent joueur de poker. Que nenni, chers amis, il ne triche pas. Jamais. Cela étant... s'il est un excellent joueur de poker, c'est parce qu'il se défend très bien autrement. Savez-vous ce qu'est une poker face ? Non ? Oh... Une petite partie peut-être ? Erhm. Passons. Notre Chinois est également assuré. Il dégage une belle aura d'assurance et ça se ressent. Il a confiance en ses capacités, confiance en lui et en ses décisions autant que ses stratégies. Il est assuré mais ne criez pas victoire trop vite ! Ne croyez pas qu'il est trop assuré pour autant. ... En fait si, croyez qu'il est trop assuré. Ça lui donnera une facilité en plus pour vous laminer la tronche. En parlant de tronche... Liang-Hei est quelqu'un de direct, quand il dit ou fait quelque chose, il le dit ou le fait sans détour, de manière nette. Pas besoin de développer plus ce point. Une dernière chose ? Liang-Hei est quelqu'un de particulièrement intègre. En plus d'être un incorruptible qui ne cède ni aux chantages, ni aux pots-de-vin, ni aux autres tentatives de corruption ( il est incorruptible, je vous dis ), Liang-Hei a une grand sens des responsabilités ; il respecte scrupuleusement ses devoirs et ses règles même si... autant le côté incorruptible de son intégrité est connu de tous ceux qui l'ont approché... autant le côté sens des responsabilités de son intégrité n'est connu de pers-... de lui-même seulement, okay okay. Bon, trêve de bavardages. Suivant.

Hautain × Sournois × Menteur × Paresseux × Antisocial × Rebelle × Détaché × Gourmand × Méfiant

Vous vous souvenez ce qu'a dit Fo à propos de son charisme... ? Voici la fin de sa phrase - tirade pour être exact - « (...) mais BORDEL pourquoi est-ce qu'il est flemmard ?! J'ai jamais vu quelqu'un vouloir rien faire À CE POINT de ses journées ! ET QU'IL ARRÊTE DE PRENDRE LES GENS DE HAUT BORDEL, C'EST SUUUUUUUUUUUUPER AGAÇANT ! MERDE ! ». Nous pouvons donc entamer la partie des défauts de Liang-Hei en connaissance de cause avec une grande... sérénité.

Bon, vous avez lu quelques unes de ses qualités, c'est bien beau tout ça. Place au revers de la médaille. Sachez-le, dans la Congrégation, ses défauts sont beaucoup plus connus que ses qualités - à l'exception du fait qu'il soit incorruptible et que ses stratégies aboutissent étrangement toujours à un résultat. Donc, premier défaut ? Et sans doute un des trois plus grands... huum... ou quatre... bref. Premier défaut ? Liang-Hei est quelqu'un de très très très... hautain. Il n'est ni prétentieux ( il n'aime pas spécialement attirer l'attention sur lui et n'en éprouve aucun plaisir non plus ) ni arrogant ( quoi, on dirait pourtant ? Ah bah si t'es con et que tu t'enfonces dans ta merde, toi aussi... ) et n'est pas particulièrement orgueilleux pour autant. Hein, il s'estime supérieur aux autres ? Euh... non. Il est supérieur à la plupart de ceux qui forment « les autres ». Nuance, chaton. Et si quelqu'un lui est supérieur, il le reconnaîtra. Hein, il est fier ? ... Nooooon... tu crois ? Attends, t'as fait comment pour le remarquer ? Il le cache si bien pourtant ! *tousse*' Hum, oui ? Orgueil et fierté vont de paire. ... Bah j'ai jamais dit le contraire, hein... Oh, Liang-Hei est méprisant ? ... Dis, chaton, dans « hautain », y a quoi qui rentre pas dans ton cerveau ? Il n'est pas méprisant, si t'es aussi nul  c'pas d'sa faute hein ( oui, il est méprisant, au cas où t'aurais pas compris ). Liang-Hei, menteur... ? Bah, en même temps, quand il vous dit que vous êtes nécessaire au bon fonctionnement de la Congrégation, vous croyez sincèrement qu'il dit la vérité ? Évidemment que non, tout le monde sait que vous êtes inutile. Mais lui, il est gentil, il ne vous le dit pas pour vous rassurer. Belle intention, peut-être, maiiiiis... ça fait de lui quelqu'un de menteur. À cause de vous. Aaaaaah, lui qui sait pourtant que la générosité est un péché... Oui, continuons, vous avez raison. Liang-Hei est quelqu'un de retors et très sournois. Surveilles tes arrières, mon chaton, et surveilles-les constamment surtout. Hum ? Tu as prévu trois coups à l'avance donc c'est bon ? Hunhun... petit joueur. Liang-Hei prévoit au moins trente coups à l'avance. Game over, kitty.

Bon, passons à son deuxième plus gros défaut. Quel est-il ? ... La paresse. Sérieusement, si la paresse avait un visage, ce serait le sien. Je vous assure que vous n'avez jamais vu quelqu'un traîner autant des pieds que lui, ronchonner parce qu'il a une mission à pétaouchnoc les oies aux olives ( juste à côté du QG ), râler parce qu'on le réveille de manière brutale ( en lui touchant la joue ou en lui murmurant « Liang-Hei, réveilles-toi s'il te plaît » alors qu'il... ne dormait même pas ), être d'humeur massacrante parce que quelqu'un a osé interrompre sa luxuriante et relaxante contemplation d'un magnifique coquelicot ( quoi c'est une tulipe ? Vos gueules, c'est un coquelicot ) ( aucune culture ces gens... ) et on en passe des meilleures. En fait c'est ça, le hic, Liang-Hei a d'excellentes capacités, mentales comme physiques, il a une excellente mémoire... mais encore faudrait-il qu'il n'ait pas la flemme de les utiliser. Là repose toute la difficulté... Oh, j'oubliais un petit détail marrant ! Il est nonchalant avec ça. Il est lent dans ses gestes. Et d'ailleurs, s'il est aussi souriant, c'est parce qu'il est silencieux. La flemme de parler. Hein ? La flemme de sourire ? La flemme de pas sourire. Il a toujours souri, ne pas sourire est très éprouvant et fatigant pour lui. Vous l'avez pris pour un warrior du jeudi soir ou quoi ? Bon, bref, bref, poursuivons... Un autre défaut qui découle de sa paresse ? Il est détaché. Détaché de tout. Notion de danger ? Zéro. Notion d'amitié ? Zéro. Notion de haine ? Zéro. Notion de survie ? Nada. Notion de famille ? ... c'est quoi, ça ? Que pouic, les gens. Il n'a rien à perdre, absolument rien, et la Congrégation considère que ce « défaut » est en fait une grande qualité. De une parce que, malgré tous les proches morts au combat, malgré toutes les fois où il aurait pu y passer, il n'a jamais abandonné, n'a jamais été envahi par le chagrin ( et de deux, parce que ça le rend facilement utilisable comme pion à sacrifier ) ( petit hic : il le sait et, intègre comme il est, ... il ne se laisse JAMAIS utiliser ) ( il fait seulement croire à ses supérieurs qu'ils ont réussi alors que... bah non les gars ) ( bref ). Alors pourquoi considère-t-il ça comme un défaut ? Bah mes cocos... demandez-lui. Quand il dort. Il n'aura même pas à se fatiguer à vous ignorer, c'est mieux pour sa santé mentale. Erhm.

Vous voulez qu'on entre dans son... ce que la Congrégation considère comme étant son plus gros défaut ? Son côté excessivement rebelle. Liang-Hei est loin d'être docile et obéissant et, ça, ils l'ont très bien compris. Bien que silencieux et souriant, il n'a jamais hésité à dire ses quatre vérités à ses supérieurs et, s'il y a UNE personne qu'il respecte - quand bien même ils se sont engueulés un nombre incalculables de fois -, c'est Fo. Même si elle n'est pas d'accord avec lui, il n'en reste pas moins qu'elle respecte son avis et essaie de le comprendre - tout en l'engueulant, Fo restant Fo, faut pas déconner - et qu'elle ne le contredit pas juste pour le contredire. À ce titre, la deuxième personne qu'il respecte est Bak. Même s'il n'est pas d'accord, même si Bak ne cesse de s'opposer à lui ( selon le point de vue de Liang-Hei ) jusqu'à en avoir des crises d'urticaire, il n'en reste pas moins que Bak ne fait pas semblant de s'opposer à lui, il le fait vraiment. Bon, même si les engueulades où il gueule partout en s'agitant partout sont pénibles pour Liang-Hei ( trop de bruit donc trop de monde ), Bak et Fo font partie des très rares personnes que Liang-Hei a hissé au rang « d'êtres respectables ». Malgré son côté rebelle et plein de fougue, s'il y a un supérieur à qui Liang-Hei peut obéir sans discuter, c'est Bak. Parce que ses actuels supérieurs qui lui disent « LIANG-HEI, BOUGES-TOI, ON A BESOIN DE TOI POUR UNE MISSION À [endroit nécessitant plus de trois heures de train] » bah... sa gueule ? En plus Liang-Hei est en train de compter le nombre de pierres dans sa chambre. Merde. Faites pas chier.

Pourquoi Liang-Hei est aussi rebelle ? Rebelle contre l'autorité, si vous avez bien compris. En fait, c'est parce qu'il est quelqu'un de profondément antisocial. Non, pas asocial, ni asociable, antisocial. Ce qui signifie ? Il a une sévère dent contre la société, il a une sainte horreur des règlements, déteste devoir respecter des règles qu'on lui impose, déteste encore plus devoir obéir aveuglément. Liang-Hei emmerde profondément les règles et les interdits de la société, des gouvernements, de ses supérieurs hiérarchiques et de toute personne s'estimant au-dessus de lui. Il n'aime pas l'autorité ( si vous vous demandez pourquoi il est si hautain... cherchez pas plus loin, vous avez votre réponse ) ( ... à 75% ). D'ailleurs, s'il n'affirmait pas avec autant de détermination et de conviction qu'il exterminera les Akuma et les Noah jusqu'au dernier, s'il n'était pas un « Apôtre de Dieu », il serait impossible de savoir dans quel camp il se situe. Pour lui, les règles sont faites pour ne pas être respectées et les interdits sont faits pour être transgressés. Il n'y a qu'un seul règlement qu'il respecte, c'est le sien. Et ça, mes aïeux, ça, c'est un very énorme problème. Pour la Congrégation. Heureusement qu'il a des qualités, le petit, n'est-ce pas ? D'ailleurs, vous vous souvenez de la partie où j'ai dit qu'il peut obéir à un ordre de Bak sans discuter ? Vous savez pourquoi ? Parce qu'il considère Bak comme son égal. Et, aussi, il ne voit pas pourquoi il obéirait aveuglément à des gens qui ne savent même pas se battre. Pfuh. Enfin, il dit ça mais quand on lui ordonne de partir en mission, il le fait... de très mauvaise grâce mais il le fait.

Bon, ça devient trop sérieux tout ça. Continuons. Liang-Hei est également très... hum, pardon...TROP gourmand. Sérieusement ! En plus d'avoir l'appétit d'un régiment d'ogresses enceintes, il est gourmand à la clef. Ne lui demandez pas où disparaît la quantité astronomique de nourriture qu'il avale par jour mais ne vous inquiétez pas pour sa ligne : il se porte comme un charme. Et d'ailleurs... il est très méfiant. Nan mais on a déjà essayé de le corrompre avec une sucette cerise-myrtille... son parfum préféré de sucette, ça a failli marcher d'ailleurs... la tentative de corruption hein ! Faut pas se demander pourquoi il est si méfiant...
HISTOIRE:
0 an ~ 25 juin

Tu venais à peine de naître. Tu étais né quatre jours auparavant, avec une avance d'une cinquantaine de minutes sur ton jumeau. Et, alors que tu passais quelques tests dus à une « anomalie », c'est ta vie entière qui bascula. Alors que tu venais à peine de naître. De manière totalement fortuite, due également à un Général se trimballant deux Innocences recherchant leurs hôtes, ils découvrirent que tu étais compatible. Par hasard. Par un pur hasard. Et tu venais de naître, Liang-Hei. Ils se sont empressés de retourner dans la chambre où se reposaient ta mère et ton jumeau pour annoncer à ta mère que tu étais mort. Elle cacha son chagrin en se focalisant sur son unique fils.

Quant à toi... à en juger le regard agacé de Fo et une de ses paroles emblématiques, un si doux et adorable « regardez cette tête de con, vous allez me faire croire qu'il est compatible ? Vous voulez faire crever des nourrissons sur le champ de bataille maintenant ?! Comme si j'avais pas assez à gérer avec des crétins en pleine crise d'adolescence... », ta vie avait définitivement pris un sacré virage ce jour-là. Une chose est sûre, tu n'as plus jamais croisé ton père ou ta mère ou ton jumeau, ni qui que ce soit de ta famille.

2 ans ~ 07 février

- « Où est passé Liang-Hei ? », dit un scientifique chargé des bilans médicaux du petit.
- « Toujours aussi infoutu de t'occuper d'un crétin de bébé, toi... », lança un autre scientifique.
- « Et vous êtes toujours aussi incapables de vous bouger au lieu de parler SANS RIEN FAIRE ?! », répliqua sèchement Fo. « Crétins ! C'est à cause de sans-cervelles comme vous que je me farcis les trois quarts du boulot de la branche asiatique ! BOUGEZ-VOUS PUTAIN ! »

C'est donc une Fo énervée qui passa le quartier général asiatique au peigne fin pour voir que tu essayais de te jucher sur un petit muret - trop haut pour toi de toute évidence -, un pli concentré sur le front, et que tu te mis à sautiller. Quand tu estimas que tu sautillais assez haut, tu te servis de la force de ton sautillement pour te hisser sur le muret en manquant de passer par-dessus et de t'écraser quelques six mètres plus bas. Fo regardait la scène, bras croisés, yeux fermés, moue clairement agacée.

Toi, tu contemplais paisiblement les étoiles et, sans t'apercevoir qu'une entité en colère allait te chopper par la peau du cou et te coller avec de la sève à ton lit, tu souris et dis ton premier mot en applaudissant face au spectacle que le ciel te donna. Tu venais de voir une étoile filante, qui t'avait arraché un riant « Joli ! ». Après ça, tu te sentis arraché à ton muret et tu te mis instantanément à bouder en fermant les yeux et en balançant tes bras comme un chaton agacé qui jouait avec une pelotte de laine pour passer ses nerfs. Fo t'avait ramené dans ton lit, en engueulant passablement tous ceux qui ne t'avaient pas trouvé.

05 ans ~ 01 août

Tu recrachas ta part de bavarois à la framboise sur la tête de Bak ( qui passait par là ). Tu ne t'excusas même pas, trop choqué par ce que tu venais d'apprendre, ignorant la moue courroucée de Bak en lui lançant ton assiette de dessert dans la tête pour le faire taire. Tu te penchas vers l'exorciste qui parlait de famille, « d'amis », et de... de quelque chose que tu ne compris pas du tout. D'humanité ?

- « À quoi ça sert, l'humanité ? »

Une simple question qui choqua assez Bak pour qu'il se taise. L'exorciste t'expliqua que son rôle est de protéger l'humanité de la menace des Akumas. Même à cinq ans, son discours ne te plut pas du tout. Déjà, il utilisait plein de mots que tu ne comprenais pas et ça t'énervait. En plus, si tu avais posé ta question d'une manière simple c'était pour avoir une réponse simple. Et courte. Pas un discours de dix minutes, au terme duquel tu t'étais d'ailleurs endormi en regrettant d'avoir sacrifié ton bavarois à la framboise. C'était excellent, les bavarois à la framboise. Même si dormir c'était quand même mieux.

En tous cas, c'est dans ton sommeil que tu avais répondu à ta propre question. S'il fallait se demander à quoi servait l'humanité c'est qu'elle servait à rien. C'était simple comme réponse. Simple et surtout nécessitant aucune réflexion. Et c'était surtout ce dernier point qui était bien. En te réveillant, tu vis que Bak était assis à côté de ton lit. Tu bâillas, penchas ta tête de côté. Juste pour signifier que tu ne comprenais pas pourquoi il était là. En réponse, il te donna une part de bavarois à la framboise que tu mangeas en silence.

07 ans ~ 28 décembre

Des exorcistes allaient partir à la chasse aux Akumas et toi, petit Liang-Hei, tu avais voulu venir avec eux. Bak t'avait passé un véritable savon en te l'interdisant, Fo t'avait littéralement incendié en te passant quatre savons. Tu avais répliqué, boudé, crié puis tu étais allé manger pour bouder davantage. Quant aux autres, ils pensaient l'incident clos, jusqu'à ce qu'un scientifique crie :

- « Où est passé Liang-Hei ?! »
- « IL T'A ENCORE ÉCHAPPÉ ?! MAIS T'ES UN BON À RIEN, CRÉTIN ! » hurla Fo.

Déjà trop tard, tu t'étais inflitré dans une valise d'un des exorcistes. C'était étroit et tu avais dû tout enlevé. Et en plus tu te sentais balloté de partout. Et, en plus, tu avais faim. Et, encore pire, tu ne voyais rien. C'était pas drôle. Tu avais emporté avec toi un jeu de cartes, qui était censée être ton Innocence. D'après les informations du scientifique qui s'occupait de toi mais qui t'interdisait de toucher à cette Innocence. Tout ça parce que tout le monde ne voulait pas te laisser partir et que tu étais soit-disant trop jeune. Et vu que tu n'étais pas d'accord, bah... aux grands maux les grands remèdes. Même si, après une heure de voyage, tu regrettais amèrement ton choix. Tu aurais dû les suivre en douce... hm... non, trop fatiguant. Liang-Hei, mon petit, tu as une cervelle de poireau, fut ta pensée. Même si tu te mis à douter. Peut-être qu'un poireau avait plus de cervelle que toi.

Au bout de deux heures, tu ne tins pas, et tu fis tout pour ouvrir la malle en balançant tes pieds et tes mains partout. Un exorciste ouvrit la valise, malette en fait, et tu te redressas d'un bond en prenant une grosse goulée d'air sous le regard éberlué de trois exorcistes. L'un d'entre eux sortit pour parler avec le trouveur qui les accompagnait. Les deux autres te demandèrent ce que tu foutais là. Tu haussas les épaules.

- « J'viens chasser les Akumas. »

Ils te regardèrent puis, alors que l'un sourit, l'autre ricana. Et ce fut l'autre qui reprit la parole. Avec un ton qui d'emblée ne te plut pas. Pas du tout. Même Bak ne te parlait pas avec ce ton-là.

- « Tu es beaucoup trop petit, Liang-Hei. »
- « Et ça change quoi ? »
- « Tu te feras tuer à coup sûr. On a pas besoin de toi pour tuer les Akumas. »
- « Alors pourquoi il en reste autant ? », dis-tu d'une voix hautaine et clairement suffisante.

Tu avais arqué un sourcil, bras croisés sur ton torse, pour montrer tout le mépris que tu portais à cet exorciste. Il avait définitivement un ton qui ne te plaisait pas. Pas du tout. C'était affreux à quel point ça ne te plaisait pas. L'autre exorciste tapota ses cuisses pour t'intimer de t'y installer et tu te contentas de lui lancer un regard dédaigneux. Tu n'avais pas l'intention de bouger. D'abord et surtout parce que tu avais la flemme de bouger.

- « Qu'importe. », intervint le troisième exorciste. « On arrive dans moins de deux minutes, trop tard pour le renvoyer au QG. »

À peine étiez-vous arrivés au village, après un topo du trouveur, que les trois exorcistes t'ordonnèrent de rester avec le trouveur. Tu serras ton jeu de cartes que tu avais planqué dans ta manche, à un tel point que tu en saignas. Tu reniflas bruyamment et tu t'assis par terre... et, une fois les exorcistes partis et que le trouveur t'avait offert une part de pudding à la mangue... tu t'enfuis de l'auberge. Pour ne pas changer. Tu as couru pendant longtemps, pendant très longtemps, jusqu'à tomber sur quelqu'un qui te demanda ton aide. Tu passas ton chemin. Et, au bruit que tu entendis autant que tu ne le vis, tu te retournas... pour voir une espèce de boule géante et armée. C'était moche. C'était très moche. Et ça émettait un bruit absolument dégueulasse, aussi dégueulasse que la courbe d'un jaune solaire écoeurant qui traversait ta vision.

Quand tu compris que c'était un Akuma, un truc aussi laid ne pouvait être qu'un Akuma, tu vis les trois exorcistes converger vers toi. Il y avait plus d'Akumas. Et ils s'évertuèrent à les tuer tous tout en t'ordonnant de foutre le camp. Il y avait quatre Akumas. Et toi, tu trouvais les exorcistes trop lents à les tuer. Ils étaient des exorcistes oui ou non ? Bande d'incapables. Alors tu as lancé une carte sur l'Akuma le plus proche de toi. Et une autre carte. Et encore une autre. L'Akuma avait commencé à exploser dès la première mais tu as lancé les deux autres cartes juste... tu ne sais pas trop, en fait. Tu as été pris par le moment et ses circonstances. Et tu as tué ton premier Akuma. Le bruit de son explosion était inutilement bruyant et la couleur de son explosion, qui généra un véritable flash jaune solaire dans ta vision, t'aveugla pendant quelques secondes. Et tu t'es évanoui alors que les trois cartes que tu avais lancées revenaient vers toi et se fichèrent en triangle autour de ta tête.

07 ans ~ 02 janvier

Tu te réveillas avec un bandage à la main et au sommet du crâne. Papillonnant des yeux, tu ouvris les yeux. Tu avais clairement mal à la tête et tu avais faim aussi. Tu regardas prudemment autour de toi. Ça ressemblait à ta chambre au QG et le blond à côté ressemblait fort à Bak...

- « Liang-Hei ? », te demanda-t-il.
- « Oui ? »
- « TU ES COMPLÈTEMENT BOUCHÉ DES NEURONES, ESPÈCE D'ABRUTI ! QU'EST-CE QUI T'AS PRIS ?! T'AVAIS QUOI À PROUVER AU JUSTE ?! », t'interrompit une voix féminine anormalement familière.

... Ah. Ça, c'était Fo. Et vu le ton qu'elle avait employé, tu te mis toi aussi à lui aboyer dessus jusqu'à ce qu'elle quitte ta chambre en refermant ta porte d'un geste rageur. Bak te regarda et soupira.

- « Liang-Hei ? »
- « Oui, pour la deuxième fois ? »
- « Je peux savoir depuis quand tu es devenu aussi inconscient ? »
- « Depuis que je me suis dit que la valise était la meilleure cachette. C'était pas une bonne idée. C'est étouffant et oppressant ces machins, vous savez ? »
- « ... ça je me doute mais ce n'est pas ce que je veux savoir. »

Tu poussas un profond soupir. Tu ne savais pas si Bak voulait t'engueuler mais toi tu ne voulais pas te faire engueuler encore une fois. Fo avait déjà fait naître un profond sentiment de honte dans ton coeur en plus d'avoir écorché à vif ton orgueil et ta fierté, c'était largement assez pour l'année. Tu boisas ton regard, agacé, dans celui de Bak.

- « Et tu veux savoir quoi, alors ? »
- « Pourquoi tu t'es enfui du QG ? »
- « Je ne me suis pas enfui. Vous refusez que j'utilise une Innocence alors que je suis compatible alors j'en ai piqué une pour aller dégommer des Akumas. »
- « ... Et pourquoi tu veux dégommer des Akumas ? »
- « Parce que je suis compatible avec l'Innocence. »

Bak se releva, le visage fermé, et te lança un regard d'une telle profondeur que tu plissas tes yeux. Mais quoi, à la fin ?

- « Écoute-moi bien, Liang-Hei. Être compatible avec l'Innocence ne signifie pas être un exorciste. Et un exorciste ne va pas risquer sa vie inutilement sur un champ de bataille.»

Tu n'étais pas d'accord. Se battre sans risquer sa vie, voilà quelque chose que tu ne comprenais pas. Ta logique te disait que se battre équivalait à accepter sa propre mort et celle de ses compagnons. Tu préféras ne rien dire sur ce coup-là, tu savais que tu avais raison mais tu savais que Bak n'avait pas tort pour autant. ... même si admettre que le blond n'avait pas tort, sur ce coup-là, était assez difficile.

- «Maintenant, regardes-moi. », finit par dire Bak.
- « Non. »
- « Non ? »
- « Non. », répétas-tu d'un ton ferme et sans appel.
- « Et pourquoi non ? »

Sa douce voix élargit la plaie que Fo avait ouverte, comme s'il la saupoudrait de sel. Le sel de celui qui a les mots justes. Et le sel de la honte profonde. Tu grognas.

- « ... Je ne sais pas. »

Bak s'agenouilla devant toi et te força à le regarder dans les yeux. Tu repoussas sa main. Le repoussa tout court. Mais tu ne détournas pas le regard. Le mur était très intéressant en cet instant précis, surtout cette petite fente absolument séduisante.

- « Tu m'écoutes attentivement, là ? », demanda-t-il, sourcils froncés.
- « ... »

Il soupira.

- « Je vais faire comme si. Liang-Hei. ... Je ne veux pas que tu meures. Je le refuse tout comme je refuse de t'exposer au danger. Tu tiens vraiment, vraiment vraiment, à tuer des Akumas... n'est-ce pas ? »
- « Oui. Vraiment vraiment. »
- « Pourquoi ? »
- « T'es bouché ? Parce que je suis compatible avec l'Innocence. »

Il soupira tout riant légèrement, traduction parfaite de son expression excédée. Ou exaspérée, tu ne connaissais pas la différence entre ces deux mots. Bref.

- « Et si je te l'interdisais ? »

Tu le regardas enfin dans les yeux, en lui lançant le regard noir de la mort mortellement mortelle.

- « T'as pas intérêt. », répondis-tu froidement
- « Oh ? Sinon quoi ? Tu me tues ? », répliqua-t-il sans se démonter, ce qui t'agaça un peu.
- « Non. Fo m'engueulerait et hurlerait. Et c'est chiant. »

Bak rit.

- « Et si je te dis que tu es trop jeune pour être un exorciste, tu me réponds quoi ? »
- « T'étais pas vieux quand t'as commencé à diriger notre branche. »

Bak te regarda et te tira la joue en te faisant glapir. Par réflexe, tu le jetas par terre en t'appuyant sur ses épaules, en te projettant sans le vouloir sur lui. Tu y avais mis tout ton poids mais faut croire que tu as oublié de te redresser dans l'équation. Il se redressa, te remit dans ton lit avec une douceur qui te faisait froid dans le dos à chaque fois qu'il te la montrait, et il te regarda... sérieusement. Enfin.

- « Tu veux devenir exorciste ? »
- « Oui. », répondis-tu solennellement
- « Alors commence par arrêter de fuir. »

Bak se redressa pour sortir de ta chambre. Tu ramenas ta main blessée contre ton torse. Tu fronças les sourcils. Le blond se retourna en ouvrant la porte. Tu te redressas et voulut t'approcher de lui dans l'intention de plaider ta cause mais il coupa court à tout ça en venant vers toi et en te tapotant la tête. Tu clignas des yeux et redressa tes yeux dans les siens. Hein ?

09 ans ~ 21 septembre

Voilà trois mois que tu étais devenu officiellement un exorciste. Ton cas avait suscité énormément de polémique étant donné que tu n'avais même pas dix ans mais... mais, finalement, tu ne sais toujours pas comment, tu es devenu un exorciste. Il paraîtrait que c'est le discours émouvant du scientifique qui s'occupait de toi qui plaida en ta faveur. Tu reçus la tenue officielle des exorcistes et tu eus deux missions d'emblée, couronnées de succès bien sûr ; une en Inde et une autre dans le nord de la Chine. Lors de ta première mission, tu avais dû accompagner un autre exorciste « au cas où » et, lors de ta deuxième mission, c'était exactement la même chose mais avec un exorciste différent. Notez que, dans les deux cas, les deux exorcistes t'avaient traités en gamin et tu avais eu bien des peines à ne pas leur lancer un joker dans le front à ces deux abrutis de sous-êtres.

Enfin. Les deux étaient plutôt doués en ce qui concerne l'extermination d'Akumas donc tu n'as rien dit. Haha... si, tu leur avais balancé toutes tes vérités dans la face. Ils t'avaient tout de même bien agacé, ces deux crétins. Bref, tu rentrais de ta mission de Chine et, juste après ton rapport à Bak, tu te retrouvas nez à nez avec ton baby-sitter. Tu fis d'emblée une moue courroucée.

- « Tu vois que tu peux obéir aux ordres, Liang-Hei. »
- « Bonjour. »
- « D'ailleurs, il faut que tu reprennes un point de ton entraînement afin que nous puissions mesurer la portée de la dernière attaque que tu as mentionnée. »

Tu ne l'avais mentionnée qu'à Bak celle-là. Comment cet abruti a été mis au courant ? Qu'il était chiant...

- « Bonjour. »
- « Allons-y tout de suite, ne perdons pas de tem-... »
- « BON-JOUR ! Et moi j'ai faim, j'vais manger et ensuite j'vais dormir. »
- « Liang-Hei, ça suffit ! Nous devons absolument en savoir plus sur ton niveau deux et... C'EST PAS VRAI ! LIANG-HEI, REVIENS ICI TOUT DE SUITE ! »

Évidemment que tu t'étais esquivé et que tu étais naturellement allé au réfectoire pour manger. Une fois déshydraté et rassasié, tu étais allé directement dans ta chambre... où le scientifique t'attendait. Il te prit par le bras et te traîna littéralement pour te faire sortir de ta chambre alors que tu t'agrippais à tout en résistant de toute ta force pour ne pas sortir.

- « Arrête de te faire ta tête de mule ! Tu dois t'entraîner, il est vital que tu maîtrises mieux ton niveau deux ! »
- « JE VEUX DORMIR ! Et t'es censé t'occuper d'moi, le vioque, pas me faire chier non ? »
- « Ne commence pas à sortir des vérités générales ! Tu dois t'entra-... »
- « SI C'EST UNE VÉRITÉ GÉNÉRALE, DÉGAGE ! »

Tu commenças à jouer des pieds et des mains, en fâchant que plus le scientifique, mais tu réussis tout de même à aller sous ta couette au bout de trois minutes de lutte intense. Tu t'accrochas littéralement aux bords du lit, attendant que le scientifique cède en ronchonnant, avant de t'endormir.

09 ans ~ 27 septembre


Tu avais dormi cinq jours et demi. 132 heures. Tu étais d'humeur massacrante et tu avais une migraine tellement forte qu'à peine tu ouvris les paupières et levas ta tête de deux millimètres au-dessus de ton coussin que tu crus que trois personnes te lançaient des masses tour à tour dans la tête et que ton cerveau explosait. Horrible. Tu reposas ta tête sur l'oreiller et voulus lever une main jusqu'à ta tempe. Tempe trop loin, tu abandonnas ton geste et ta main resta levée pendant une bonne demi-heure.

Le scientifique qui s'occupait de toi était là et notait toutes réactions. Tu murmuras « eau », un murmure qu'il fit semblant de ne pas entendre. Cela t'agaça passablement, aussi tu eus la bonne idée de te lever soudainement en position assise. Tu crus que tu allais mourir et tu insultas ton abruti de cerveau au passage. Quand le scientifique comprit enfin que tu avais une migraine, il te passa un verre d'eau, que tu bus, et... et tu te rendormis aussitôt.

- « À quoi est-ce dû ? », s'enquit une voix.
- « Nous ne savons pas du tout. Certains scientifiques pensent que l'accumulation du pouvoir de deux de ses cartes est trop puissante pour son corps. »
- « Vous êtes sûrs qu'il ne s'agit que de ça ? », s'enquit une autre voix.
- « Nous ne sommes sûrs de rien, malheureusement. »

Tu n'entendais pas les voix, ni ce qu'elles disaient, tu voyais seulement les couleurs des voix malgré tes paupières fermées qui dansaient dans le vide. Alors que ta tête se calma et que tu voulus respirer calmement... tu paniquas brusquement. En ouvrant les yeux le constat terrible se vérifia. Tu ne voyais plus rien. Tu paniquas tant et si bien que ta respiration s'affola pendant de longues minutes et que le moindre son te vrillait les oreilles et te faisait paniquer encore plus. Que se passait-il ?

Tu te levas brusquement et un bruit assourdissant choqua si fortement tes tympans que ton ouïe s'envola alors que tu commenças enfin à distinguer quelques formes. Floues. Tu te recroquevillas vivement, tête entre les genoux, raclant le sol et ta table de chevet d'une main, ta gorge de l'autre, murmurant des « respires » et des « aller, respire ! » alors que tu pensais hurler, et ce n'est que dix minutes plus tard que tu arrivas enfin à te calmer. Ta panique passa totalement vingt minutes plus tard. Le scientifique était à côté de toi et soupira.

- « Je suppose qu'accumuler plusieurs cartes est trop dur pour toi. »

Tu serras les dents et, d'un ton aussi cinglant que tranchant, tu lui dis :

- « T'as même pas d'Innocence donc tu f'rais mieux de la fermer et d'pas la ramener, déchet. »

Tu soufflas, comme si la phrase avait été trop longue à dire pour toi, et tu te redressas en t'appuyant sur le mur, une main sur ta gorge. Tu avais l'impression d'exploser, que tout ton corps explosait, et en même temps un jaune solaire répugnant apparaissait dans ta vision, comme des flashes aveuglants que tu savais n'être que des illusions et... et pourtant... Tu pris ta tête entre tes mains.

Plus jamais. Plus jamais ça. 132 heures à cauchemarder et avoir l'impression de mourir, un réveil aussi détestable, une migraine qui ne partait pas ( elle est partie en trois jours mais ça tu ne le sais pas encore )... plus jamais ça. Tu avais eu la bonne idée de cumuler le Valet et la Dame de pique. Sur un Akuma de niveau deux. ... Plus.Ja.Mais.Ça.

- « Liang-Hei ? »
- « ... »
- « Liang-Hei, à quoi tu penses ? »
- « ... À part le fait que tu es con en plus d'être inutile ? »
- « À part ça, oui. »
- « À rien d'autre que "dégages, fous-moi la paix et laisses-moi dormir." Content ? »

12 ans ~ 13 février

U.C


Behind the screen

PRENOM: Night.
ÂGE: Ça s'fait pas de demander l'âge d'un ancêtre comme moi...
AVATAR: Daemon Spade de KHR ( Katekyo Hitman Reborn ).
TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? J'suis un ancêtre, j'vous dis. What a Face
COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? J'sais pas. Hein, mon choix de prédéfini peut vous orienter ? J'sais pas. What a Face
UNE QUESTION, SUGGESTION ? C'serait un peu trop prétentieux d'ma part, j'vous connais pas encore. °^°
Code: Akuma no shi.

Fiche créée par Madouce pour Epicode, ne pas retirer le copyright
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Daemon Spade, de KHR ( Katekyo Hitman Reborn )
DC : Tu n'irais pas un peu trop vite, toi... ?
Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2017
Ven 1 Sep - 1:31
Sayang ku
« Chacun a droit à son joker, voyons... »
ÂGE AUQUEL IL/ELLE DEVIENT EXORCISTE : 9 ans.
ROLE DANS LA CONGREGATION : Exorciste. Fair enough.
TYPE D'INNOCENCE : Équipement.
TAUX DE SYNCHRONISATION : 85%.
NOMBRE D'EVOLUTION : Two.
SIGNE DISTINCTIF : Le dos de ses cartes représente un crâne stylisé sur fond noir. Un papillon est posé sur chaque crâne, la couleur du papillon diffère selon des données que seul Liang-Hei connaît. Le papillon au dos de la carte du Joker est, d'ordinaire, un arc-en-ciel de couleurs ( du blanc au noir en passant par le violet, le vert, le rouge, tout ça ).


And...

APPARENCE PHYSIQUE + EVOLUTIONS: Il s'agit d'un simple jeu de cartes, tout ce qui a de plus banal. Seul les As et le Joker diffèrent d'un jeu de cartes ordinaire. L'As de Coeur est un coeur rouge avec, à l'intérieur, un joker roulé en boule, yeux clos. L'As de Carreau est un carreau rouge, avec, à l'intérieur, un joker tout content, bras et jambes tendus, formant ainsi une croix à l'intérieur du carreau. L'As de Pique est un pique noir avec, à l'intérieur et au niveau de la courbe droite – en bas –, un joker nonchalamment adossé, une jambe pendant dans le vide, l'autre tendue jusqu'à toucher l'autre extrémité du pique. L'As de Trèfle est un trèfle noir avec, en guise de tige, un joker en train de marcher, tête trois quart de profil, faisant un clin d'oeil à celui qui regarde la carte. Le joker semble se servir du trèfle noir comme d'un parapluie. La carte Joker, quant à elle, comprend les mêmes 'images' que les autres as en miniature. La miniature de l'As de Carreau en bas à gauche, la miniature de l'As de Pique en bas à droite, la miniature de l'As de Coeur en haut à droite et la miniature de l'As de Trèfle en haut à gauche. Au centre, on peut voir le visage du joker, tout sourire, un minois adorable, avec un papillon posé sur le front. Même si l'Ordre a remodelé son innocence – qui, de base, était un... jeu de cartes –, tous les petits détails de ce jeu de cartes ont été demandés par Liang-Hei.

Au niveau deux, Liang-Hei peut débloquer le pouvoir spécifique de chaque carte. Le papillon au dos de la carte qu'il choisit s'illumine et illumine alors le devant de la carte de la couleur du papillon. Exemple, pour faire plus simple ; prenons le neuf de pique. Au dos de cette carte, le papillon est de couleur azur brume ( un blanc très légèrement nuancé de bleu ). S'il active le neuf de pique, le papillon s'illuminera alors et, sur le devant de la carte, les neuf piques ( plus les deux chiffres neuf ) vont s'illuminer d'une couleur azur brume.
POUVOIR: Les cartes de Liang-Hei peuvent trancher n'importe quoi et, une fois la cible tranchée, reviennent toujours vers lui. Petit avantage, il est le seul à pouvoir les arrêter dans leur course. Petit inconvénient, les cartes peuvent trancher n'importe quoi... sauf l'étui. Un étui magnifique renforcé en diamant pas ordinaire à l'intérieur, s'il vous plaît. Big news ? C'est lourd. Bref...

Au niveau deux, la puissance de ses cartes est activée. Ainsi, la carte Joker lui permet de réutiliser l'effet d'une carte du niveau du Roi. Liang-Hei pense que le Joker peut aussi lui permettre de réutiliser l'effet d'une carte de niveau de l'As mais, pour l'instant, il n'a pas tenté l'expérience par pure flemme. La particularité du Joker mise à part... les cartes coeur lui permettent de se protéger et/ou de guérir. Les cartes de nombre impair permettent de guérir – la puissance dépend du chiffre –, les cartes de nombre pair permettent de se protéger – même remarque –. Le Valet permet de désinfecter et refermer n'importe quelle plaie. La Dame offre un puissant bouclier, le Roi permet de soigner des blessures graves... d'une seule personne ( tant que ladite personne est en vie n'est-ce pas, s'il savait resusciter les morts j'vous raconte pas le taf qu'il aurait en plus... ) ( et les Akumas plus les Noahs qu'il aurait sur le dos, aussi... ). L'As lui permet de guérir une personne empoisonnée par la matière noire tout en offrant une protection le temps de la guérison mais, une fois qu'il a utilisé l'As de Coeur, il ne peut plus utiliser de cartes coeur ( pour la journée hein, déconnez pas ). Les cartes coeur ne le fatiguent pas mais le blessent. Les blessures sont superficielles mais il ressent la douleur qu'il soigne comme l'ancien blessé l'a ressentie et, pour la protection, il ressent la douleur qu'il aurait dû ressentir si l'attaque avait porté ses fruits sur la/les personne/s qu'il protégeait. Les cartes carreaux lui permettent de contrôler la température. Les chiffres en-dessous de cinq lui permettent de contrôler la température environnante – la longueur du rayon d'action dépendant du chiffre – et les chiffres au-dessus de cinq de contrôler la température d'un être vivant. Le cinq de carreau représente une température neutre, enfin, la température normale d'un environnement ou d'un être vivant au moment précis où Liang-Hei utilise cette carte ( assez pratique pour savoir si quelqu'un a de la fièvre ) ( ... ouais, cette carte sert à rien ). Détail mis à part, les chiffres pairs descendent la température et les chiffres impairs la montent. Le Valet congèle tout ( sauf les êtres vivants et les Akuma, petit détail mais tout de même ) dans un rayon de trois mètres autour de Liang-Hei tandis que la Dame fond tout ( sauf les êtres vivants et les Akuma, same thing ) dans un rayon de trois mètres autour de Liang-Hei. Le Roi piège sa cible dans la glace et l'As réduit en cendres tout ce qu'il touche. Les effets des cartes-chiffres carreaux ne sont pas permanents et fluctuent entre quelques minutes et trois jours selon la volonté de Liang-Hei et l'énergie qu'il met en activant la puissance d'une carte-chiffre carreau.

Les cartes pique lui permettent de manipuler l'esprit. Pour les chiffres, les cartes pique lui permettent de transmettre plus ou moins fortement des suggestions à sa cible mais le choix final revient à sa cible. Les chiffres pairs concernent une seule cible tandis que les chiffres impairs concernent plusieurs cibles ( à ce jour, le neuf de pique ne lui permet de regrouper que cinq personnes – A, B, C, D, E – et, même si la carte est puissante, A va se prendre 100% de la puissance du neuf de pique, B se prendra 94%, C mangera 72%, D supportera 48% et E aura 21% ). Le Valet de Pique lui permet de contrôler sa cible pendant deux secondes, la Dame lui donnera accès aux pensées de son adversaire ( jusqu'à la désactivation de la carte ), le Roi efface les dernières pensées – des deux dernières minutes si vous préférez – de sa cible et l'As de Pique lui permet d'empêcher sa cible de penser pendant cinq minutes. Dit autrement, l'As de Pique vous transforme en légume pendant cinq minutes. L'utilisation des cartes pique lui donne des maux de tête plus ou moins marqués selon la puissance de la carte, la durée de sommeil de sa dernière nuit ( c'est d'ailleurs pour ça que, même étant insomniaque, il se force à dormir trois heures en vingt-quatre heures minimum ). Sans compter que manipuler l'esprit lui donne un faim furieuse ( et c'est pour ça qu'il peut manger deux fois plus qu'Allen ) ( bon, j'exagère... mais à peine seulement ). Hein, ce sont ses cartes de prédilection ? Du tout, votre Honneur, du tout. Ah, au fait. Les cartes pique ne marchent que sur des cibles qui pensent et qui sont vivantes. Il peut vous assurer qu'une pierre ne pense pas et que lire les pensées d'un arbre devrait être catalogué comme étant la pire torture mentale qui soit. Les cartes trèfle génèrent des explosions de plus en plus importantes suivant le chiffre de la carte ( plus le chiffre est élevé, plus l'explosion sera puissante ) au toucher. Exemple, si un Akuma le gave, il va activer son cinq de trèfle et le balancer sur l'Akuma et ce n'est que lorsque l'Akuma touchera la carte que l'explosion sera générée. Bon, un Akuma ou sa cible, hein. Le Valet lui permet de faire exploser une cible qui se trouve dans le lointain – mais qu'il doit quand même avoir dans son champ auditif et/ou visuel – ( il lui suffit de penser à sa cible en activant la carte ) tandis que la Dame lui permet de générer deux explosions côte à côte ( en pensant l'endroit où il veut les deux explosions simultanées en activant la carte ). Le Roi lui permet de générer une série d'explosions qui n'a comme limite que sa vision ( précision : sa cible doit être dans un rayon de dix mètres autour de lui ). L'As de Trèfle, quant à lui, absorbe tout ce qu'il touche comme un trou noir ( que ce soit à côté de lui ou dans le lointain ). Le Joker lui permet de « régurgiter » ce qu'a absorbé l'As ou de réutiliser la dernière attaque absorbée par l'As de Trèfle. Même si les explosions ne font pas de dommages à Liang-Hei, elles peuvent blesser n'importe qui se trouvant dans les parages. Une explosion reste ce qu'elle est. Et, vu l'ouïe particulièrement développée de Liang-Hei, s'il utilise le Roi de Trèfle il sera sourd pendant... trois bonnes minutes ( enfin, vraiment sourd pendant deux minutes puis tout lui apparaîtra comme des bruits de fond jusqu'à se préciser ) ( il retrouvera son ouïe optimale au bout de cinq minutes ) et, généralement, il saignera des oreilles.

Petites précisions. Tout d'abord, il ne peut activer la puissance des cartes de niveau Valet à As qu'une fois par jour, de même pour le Joker ( deux fois par jour s'il réutilise le Roi de Carreau et qu'il régurgite/réutilise la dernière attaque absorbée par l'As de Trèfle ) ( ce qu'il fait rarement vu qu'après il s'évanouit, l'utilisation du Joker l'épuise de base alors s'il l'utilise deux fois dans la journée il fait pas long feu vu son temps de sommeil d'insomniaque ). Ensuite... faites gaffe, ne croyez pas qu'il dégaine son Innocence à la tout-va. Il possède cinq jeux de cartes parfaitement identiques, dont un qui est son Innocence. Et enfin... il peut combiner la puissance de plusieurs cartes – trois maximum – mais faut pas déconner non plus ( combiner trois As ? Vous voulez sa mort ? ), c'est un procédé qui le met en rogne et qui l'assoiffe en plus de lui donner faim abominablement furieuse... et dès ces trois points réglés... il s'endort comme une masse pendant au moins douze heures... et au plus... euh... on sait pas. En tous cas, au réveil, il a une bonne grosse migraine et est, à ce titre, d'humeur massacrante. Donc avant de l'obliger à combiner des cartes, réfléchissez-y à deux fois ( ces effets sont amoindris quand il combine trois cartes trèfle ou deux cartes coeur, par exemple ).


Fiche créée par Madouce pour Epicode, ne pas retirer le copyright
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Rokudo Mukuro ▬ Reborn!
DC : Lavi / Camille

Messages : 75
Date d'inscription : 28/02/2017
Ven 1 Sep - 12:06
MON FRÈRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pourquoi tu m'as pas prévenu que tu t'inscrivais ! *sort le fouet*
Et tu abuses, il n'y a même pas l'histoire... franchement...

Bon je vais abuser aussi car je ne vais pas lire ta fiche /paf/
Je rentre Dimanche... /o/

En tous cas, BIENVENUE PAR MINOU !
Depuis le temps que je te harcèles par Zeus *^*
(Enfin attention, je te surveilles quand même *enfile sa casquette spéciale*)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Wisely de D.Gray man
DC : Kohaku Shû & Dino
Souvenir de noah : La Sagesse/Connaissance

Messages : 180
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 16
Localisation : Dans l'Arche
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Sadique
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Apôtre de Noé
Ven 1 Sep - 14:08
Oh~
Je vais avoir un nouvel esclave ! (ça veut dire : bienvenu !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Uta de Tokyo Ghoul
DC : de Tyki Mikk / Tokusa
Innocence : Kindness/Yeux Divins

Messages : 79
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : Pas vos affaires
Emploi/loisirs : M'amuser ! Et... tuer quelques monstres, aussi...
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Maîtres
Sam 2 Sep - 22:17
Bienvenue parmi nous !
Si tu as des questions n'hésite pas, bon courage pour ta fiche. ♥

_________________


 « Je pense de moi que je suis vraiment cru, mais je suis juste cruellement vrai. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Daemon Spade, de KHR ( Katekyo Hitman Reborn )
DC : Tu n'irais pas un peu trop vite, toi... ?
Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2017
Lun 4 Sep - 9:55
@ Hayden : ... T'es qui, toi ? °A° /VLAN/

Parce que je me suis inscrit sur un coup de tête. /PAN/ Comme à chaque fois, quoi... What a Face Ouais, je sais que j'abuse mais vu que j'adore abuser j'n'ai aucun regret. 8D

Je m'en doutais. XD Je suis absolument ravi de voir que tu aimes tant mes pavés que tu ne veux pas être interrompu en les lisant. **

MERCI. /O/
Grave. D8 Sens-toi coupable, si j'fais un burn out c'sera de ta faute. D8<
Je ne me permettrai jamais d'en douter. 8D

@ Wisely : Aaaah... t'es pas celui qui a foiré le mental de l'autre abruti qui est mon frère alors que je ne le sais même pas d'ailleurs ? °° ( ça veut dire merci hein /O/ )

Un nouvel esclave ? T'es puissant ? CHOUETTE, UN NOUVEAU JOUET QUI CASSERA PAS FACILEMENT. /O/

@ Shiro Takuya : Thank you honey ! **
Je n'hésiterai jamais, ne t'en fais pas. /O/ J'risque même de vous faire puissamment chier. XD /OUT/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Daemon Spade, de KHR ( Katekyo Hitman Reborn )
DC : Tu n'irais pas un peu trop vite, toi... ?
Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2017
Dim 10 Sep - 1:16
DP, désolé, mais juste pour dire que je risque de mettre plus de temps que prévu.
Je cherche aussi mon style pour l'histoire donc même si j'ai commencé à l'écrire ne la prenez pas en compte, y a encore plein de petits trucs à peaufiner. °^°
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Rokudo Mukuro ▬ Reborn!
DC : Lavi / Camille

Messages : 75
Date d'inscription : 28/02/2017
Lun 11 Sep - 12:53
Ça marche, en plus on en as même parlé hier~

Bon courage et de toute façon, tu sais où me trouver si tu as des questions /o/
(Je vais en profiter pour relire la fiche predef' moi... et ma fiche perso /fuisloinstrèsloinmême/)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Daemon Spade, de KHR ( Katekyo Hitman Reborn )
DC : Tu n'irais pas un peu trop vite, toi... ?
Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2017
Mer 20 Sep - 18:35
Okay, sorry pour le retard, vraiment, mais du coup j'ai bientôt fini. /O/
Just let's wait and see. Cool
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Une nouvelle naissance... :: Dossiers d'inscriptions-
Sauter vers: