Intrigue #2

Titre de l'intrigue

Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Proin rutrum ipsum sit amet rutrum ullamcorper. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer in cursus loremi...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ❤

Rumeurs

Allen, ce cher Allen... Il aurait semblerait-il avoué... En public ! Être masochiste... Vérité ou mensonge à vous d'en juger.
Camille et ses contactes physiques incessants, envers une exorciste qui plus est ! Harcèlement sexuel ? Amour interdit ?
Serenity, nouvelle infirmière très populaire auprès des exorcistes... Offrirait-elle quelques services spéciaux ?
Wisely ne se balade jamais sans Gamako et fait profiter des propriétés visqueuses de son ami à tout le monde, serait-il amoureux de sa grenouille ?
Shiro, un maréchal, prendrait exemple sur un certain disparu roux et se lancerait dans le détournement de mineur....
Komui, notre Grand Intendant préféré, parle presque en permanence de sa sœur, mais il semble très proche de Timothy... Inceste ou pédophile ?

Besoin d'aide?

D Gray Man Hallow

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: Cela est plus agréable d'avoir une maison où rentrer.. :: Le coeur de la congrégation :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue. (PV LAVI) [TERMINER]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Lun 30 Jan - 20:25
Peut être KAnda a t-il un coeur?
Kanda avait eu quelques missions depuis son retour à la congrégation bien qu’anodine. Pour le moment, la plupart des supérieures étaient sur la recherche d’Allen et pour le moment, il n’y avait pas d’indice sur la position du cœur. Il n’y avait pas pour le moment non plus de détection d’une nouvelle innocence. En Bref, tout était encore très calme. Un calme précède la tempête. Kanda comme les autres avait pour le moment quartier libre.

Kanda passa sa journée à s’entrainer et à médité, ses deux activités préférer. Et aujourd’hui, Lenalee ne l’avait pas rejoint, il en déduisait donc que les membres des corbeaux n’étaient pas là et cela le rendait de meilleurs humeur. Bon de l’extérieure ça ne se voyait pas, mais je vous assure, il l’est !
Après une bonne séance de méditation il se sentait bien mieux et serein. Il ne faisait même plus attention aux pétales de lotus qu’il était le seul à voir autour de lui. Il savait qu’il vivrait avec ces illusions jusque la fin de ses jours, il s’était habitude. Il ne deviendrait pas fou comme ça avait déjà failli arriver.

Il avait aussi entendu dire que Lavi était revenu, il avait réussi à s’échapper mais il n’était pas en très bonne état. Et sans s’en rendre compte, il se trouvait déjà devant la porte de l’infirmerie. Mais qu’est ce qui lui prenait à la fin ? Il s’en foutait des autres habituellement ! C’était juste par simple curiosité ! Voir si la rumeur était vrai voilà c’était tout, rien d’autres !
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Lun 30 Jan - 21:22
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Il ouvrit un œil, avisant le plafond d’un gris sombre avec un regard noir. Un plafond… Un plafond gris… pourquoi il voyait un plafond gris ? Il se redressa… avant de rapidement retomber sur l’oreiller, la pièce ayant tournée plus que dangereusement autour de lui. Au moins, il avait reconnu l’infirmerie de l’Ordre… Pendant un instant, il avait cru que tout ceci n’avait été qu’un rêve et qu’il était encore chez les Noah. Après tout, son cerveau avait du mal à capter qu’il avait survécut à une rencontre… plus ou moins amicale… avec un Noah pour regarder des feux d’artifices. Il ferma les yeux. Il ne voulait pas repenser à ça…

Il se redressa de nouveau, quittant le lit d’un geste rapide et sec avant de se rasseoir tout aussi brutalement. Il était pourtant hors de question qu’il reste les bras croisés et les petites étoiles qui tournaient autour de sa tête ne le feraient pas changer d’avis.
Et comme on dirait dans une histoire de suspense : Et là, c’est le drame…

Capta le regard noir de l’infirmière, il se rua hors de son lit sans prendre le temps de remarquer qu’il était en pyjama. Faisant fi du hurlement de la gentille et aimable infirmière qui lui vrilla les tympans, il ouvrit la porte de la pièce à la volée et… fonçant de manière remarquablement prodigieuse dans la personne qui se tenait devant, les envoyant ainsi tout les deux au sol sans passer par la case équilibriste.

LAAAAAAAAAAAVVVVVVVVVVVVIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! Reviens ici tout de suite !

Sursautant tout en se redressant plus rapidement que s’il avait un panda démoniaque aux trousses, et sûrement prit par un instinct primaire et… absolument idiot, il se saisit de la main de celui -ou celle d’ailleurs- qu’il avait renverser avant de se mettre à courir avec son compagnon d’infortune bien loin de l’antre du dragon à piqûres. Pas qu’il n’aimait pas les piqûres mais… il haïssait l’infirmerie tout court en réalité…

Ce n’est qu’une fois deux étages montés et enfermé dans une pièce à peine plus grand qu’un placard à balais… où se trouvait d’ailleurs balais, serpillières et toiles d’araignées… qu’il s’arrêta de courir, appuyant son front contre le mur afin de pouvoir cracher ses poumons en… toute sécurité. Sa tête lui faisait horriblement mal et son visage était plus que probablement aussi rouge que ses cheveux à cause de la fièvre dû à un certain Noah -oui, c’était de la faute à Wisely qu’il avait choppé le rhume !-, mais au moins, il était loin de l’infirmerie.
S’il avait vu qui il avait amené dans sa course… il aurait probablement préféré rester dans l’infirmerie…

Désolé… de… toi… blanc… pas ...faute… bonjour…

Sans même lever un regard vers l’inconnu… et continuant son tête à tête avec le mur. Il aimait bien les murs ses derniers temps…

Pas bon…

Il se laissa glisser contre son support, se retrouvant en tailleurs en face et fermant les yeux. Dès qu’il serait guérit, il allait vraiment qu’il reprenne l’entraînement avec sérieux. Peut-être demanderait-il à Yû de l’entraîner ? Après tout, il était de retour à la congrégation d’après ce qu’il avait vaguement retenue des informations données par Komui à son retour. Pourquoi était-il revenu cet abrutis de japonais ?


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Lun 30 Jan - 22:34
Peut-être Kanda a t-il un coeur
Alors qu’il allait entrer dans la fameuse infirmerie, Kanda ne comprit rien aux minutes qui avaient poursuivi. Il s’était retrouvé par terre un peu sonné puis relevé et sans avoir le temps de râler ou de se libérer il se retrouvait après avoir été obligé de courir dans un placard à balais. Une fois qu’il reprit ses esprits, son regard noir habituel avait repris le dessus. Lavi était bien chanceux que la pièce était trop petite pour dégainer quoi que ce soit et le cri strident de l’infermière qu’il n’aimait pas non plus le dissuada de lui crier dessus au risque de se faire repérer. Lui aussi était d’ailleurs sur la sélecte, pour une visite médicale qu’il n’avait jamais faire, jugeant cela inutile.

- J’espère que tu as une bonne raison à me donner pour que je ne te fracasse pas le crane.

Chuchota-t-il quand même quand les cris de l’infirmière étaient plus éloigner. Mais il ressentait une chaleur anormal qui n’était pas simplement du à leurs proximité à tous les deux. Soupirant il toucha le front de son comparse.

- Tu es brulant et tu t’amuses à faire l’abruti, ton cas ne s’arrange pas.

Il ne pouvait pas rester comme ça plus longtemps. Et puis cela ne le regardait pas, pourquoi l’aiderait-il ? Il s’était mis dans ce pétrin tout seul.

Mais voilà Kanda qui se retrouvait à entrer Lavi avec lui après s’être assuré que la voie est libre. Il put alors lui tenant le bras, le ramener à sa chambre à l’abri des regards de tous. Il l’obligea à s’allonger et alla chercher une serviette humide qu’il lui posa sur le front.

- Je ne préviens, ne t’habitue pas que je fasse ça !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Lun 30 Jan - 23:05
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Hein ? De quoi ?
Il tourna la tête… voyant vaguement une silhouette dans le noir. Il n’avait même pas reconnu la voix, juste un vague grognement inquiétant qui avait bourdonné à ses oreilles, ça n’allait pas mieux lui. Il n’était pas sûr que ce soit qu’un rhume à la réflexion… ah, le panda allait le tuer en rentrant… Il se frappa la tête contre le mur… du moins, c’est ce qu’il aurait fait si on ne l’avait pas légèrement tiré par le bras et il ne put que fermer les yeux au contact de la main fraîche qui se posait sur son front. Ah, agréable~

Qui fait l’abrutis ? Demanda-t-il ayant vaguement compris de quoi on lui parlait.

Ou pas à la réflexion…
Il gémit alors qu’on le forçait à se relever, la fraîcheur ayant disparut. Il avait bien envie de râler mais la silhouette qui se dessinait devant ses yeux et la force avec laquelle on le tirait par le bras le dissuada. Hum… cheveux long… Où es-ce qu’il avait déjà vu des cheveux long déjà… Lenalee ? Non… elle n’avait pas autant de force… Dalience ? Ah ouais… sûrement…

Depuis quand tu as une épée ?

Il fit une moue boudeuse, vexé qu’on lui ait caché cette information. Toutefois, il n’eut pas vraiment le temps de râler en bon et du forme qu’il fut en contact avec quelque chose de douillet. Lit… Oreiller… Infirmerie…

Pas envie.

Il était ferme et décidé. Il allait donc ce lever quand quelque chose d’humide apparut sur son front. Il avait la l’impression de cuire… littéralement… Il ferma les yeux de contentement, agrippant, sans vraiment s’en rendre compte, la manche de son sauveur.

Pas d’infirmière ? Demanda-t-il sans ouvrir les yeux.

Autant en être rassuré, il ne voulait pas retourner là-bas. Beaucoup trop bruyant… la dernière « sortie » ne l’avait pas arrangé. Il soupira, se forçant à ouvrir son œil unique et fatigué pour remercier de manière plus correcte la personne qu’il avait entraîné sans le vouloir avec lui et qui l’avait pourtant si gentiment aidé.

……………………………………………………………...Fatal error.

Il referma les yeux. Non, il n’avait pas reconnu la personne qu’il avait reconnu avoir vu. Non, c’était absolument impossible… Il se risqua à ouvrir son œil une nouvelle fois…

...Un ...Deux ...Trois

Yuuuuuuuu ???

Se redressant immédiatement, et avec un peu trop de vigueur, il s’éloigna d’un bon comme s’il avait était brûlé avant… de tomber lamentablement de l’autre côté du lit, les pieds toujours sur le matelas et sa tête ayant dit bonjour de manière plutôt enjouée le sol glacée.
Maintenant, il n’y avait plus seulement des étoiles qui tournaient autour de sa tête, il avait même l’impression de voir voleter des Timcampy qui se moquaient de lui à pleines dents.

Il rouvrit les yeux difficilement, ne prenant même pas la peine de se redresser.

C’est… vraiment toi Y… Kanda ?

Oui, il avait comme un doute quant à la présence du Kendoka. Pourtant, il était sûr d’avoir réussit à rejoindre la congrégation et il avait même fait connaissance avec un exorciste en rentrant… Pourtant, il voyait mal le japonais ...l’aider… surtout sans le menacer de le découper en rondelles au moins deux-trois fois avec Mugen avant. A moins qu’il l’ait fait et qu’il ne l’ait pas entendu… ah, les mystère de la mémoire… Il allait peut-être refaire un somme comme ça avant d’ennuyer l’illusion qu’il avait de Yû, au cas où celle-ci soit aussi susceptible que l’était le vrai… Ne savait-on jamais.


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Mar 31 Jan - 19:09
Kanda aurait-il un coeur?
A quoi bon découper un être déjà à moitié mort. Bon peut être que c’était un peu extrême Lavi ayant simplement attrapé froid mais quand même. Autant l’aider à aller mieux pour le découper quand il serait en pleine forme. Là ça serait jussif. Quand on dit que Kanda est un démon. Il soupira et le pris par le col pour le remettre dans son lit et lui jeta la serviette humide sur la tête sans plus aucune compassion. Non mais il ne pouvait pas rester en place deux secondes ? Il fallait qu’il soit chiant même dans cet état. Il mérité qu’il parte comme ça et le laisse dans sa merde.

Le sabreur tourna sa tête vers la fenêtre, la nuit commençait déjà. Le ciel sombrait dans les mêmes ténèbres à chaque disparition du soleil et dans lesquelles s’était enfermer l’exorciste de la seconde génération.

- Bon maintenant tu te calme ou je te jure que je te laisse te débrouiller seul avec l’infirmière.

Il savait que cette menace pour Lavi était encore pire que l’utilisation de Mugen. Après tout, elle était horrible cette infirmière, à se demander comment elle avait eu la vocation et comment elle avait pu être interrogé.

Le noir soupira tout en enlevant sa veste commençant à avoir trop chaud. Lavi était un vrai chauffage ambulant !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Mar 31 Jan - 20:56
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Aucune réponse… vraiment son hallucination était aussi aimable que le vrai, voici qui était rassurant. Il restait plus qu’à savoir pourquoi il avait une illusion de Yû… Ou alors simplement se rendormir et oublier… Ce qui était pas mal et en bonne voie…
Son illusion ne le vit apparemment pas comme ça, le soulevant par le col de son pyjama bleu -soyons précis- et le jetant sur le lit, la serviette atterrissant violemment sur sa tête. C’était peut-être réellement le kendoka en fin de compte… qui d’autre pouvait transformer un truc aussi mou en arme ? ...décidément, un peu trop de choses devenaient des armes ces derniers temps…

Il se redressa sur les coudes, récupérant la serviette qui se faisait la mal d’une main avant de fixer le japonais sans comprendre. Se calmer… ? Mais il n’avait rien fait… Enfin à part le prendre par la main et l’entraîner dans sa fuite. Et il n’avait rien demandé non plus…
Ah merde… il l’avait entraîner avec lui… Yû allait le tuer… Mais il ne l’avait pas encore fait. Ou peut-être attendait-il qu’il aille mieux pour pouvoir mieux lui fracasser le crâne après ? Il trembla légèrement, se laissant retomber sur l’oreiller, la serviette couvrant et cachant entièrement son visage. Il avait déjà assez mal à la tête comme ça à cause d’un certain Noah et il était sûr que cela allait le suivre plusieurs jours…

Pourquoi tu es là de toute façons ? … Je pensais que tu n’en avait rien de la Congrégation… Pour Allen ?

Il me son bras sur la serviette… sur son visage. Dessous, il avait les yeux fermés. Encore une fois, il se préoccupait de choses qui le concernait pas.

Laisse tomber, ça ne me regarde pas.

Ce n’était pas nécessaire pour enregistrer l’histoire… donc pas utile qu’il ait des réponses à ses questions, n’es-ce pas ?

L’infirmière ne rentrera pas ici… alors tu peux partir.

Il fallait qu’il se reprenne, c’est ce qu’il avait décidé. Hum… il avait décidé beaucoup de choses en faite… mais tout était de nouveau embrouillé. Il avait semblait pourtant si sûr ces derniers temps.

Désolé papi…

Il ne savait même plus si Yû était parti ou pas… mais il était bien heureux que son visage soit caché dans le cas où il serait toujours là. Il avait juste besoin de pouvoir souffler et dormir… un moment où il n’aurait plus besoin de réfléchir. Après, il irait mieux… il irait mieux et il pourrait de nouveau être « Lavi ». Il voulait juste quelques minutes de tranquillité… et aussi que ce rhume lui fiche la paix. Accessoirement, avant qu’il ne réussisse là où le Noah avait « échoué » et ne lui explose son pauvre petit cerveau déjà en miette. Déjà qu’il avait une bonne mémoire, il n’allait certainement pas oublier Wisely avait tout ça…


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Mar 31 Jan - 21:34
Peut-être Kanda a t-il un coeur?
- Il se peut que ce soit pour lui oui. Mais ce que tu peux enregistrer, c’est que je hais toujours l’ordre et peut être pire qu’avant et que je ne compte pas y laisser ma vie. Je déciderais de la suite lorsque j’aurais vu Allen.

Il l’avait appelé par son prénom. C’était la première fois depuis sa rencontre avec lui, la première étant lorsqu’il l’avait sauvé. Cela prouvait qu’il était très sérieux en lui disant cela.

- Mais je te fais confiance pour garder cette information secrète. Quant au pourquoi je t’ai aidé je n’en sais rien moi-même, mais n’en prend pas l’habitude. Maintenant que tu crève ou pas, cela ne me regarde pas.


Si le faite qu'il n'était plus aussi fidèle qu'avant à la congrégation se savait, il risquait pas mal de problème. Il sortit ensuite de la chambre en le laissant réfléchir. Kanda pouvait bien se donner un genre, il n’avait jamais laissé personne près de lui avoir des problèmes sans rien faire. Sauf cette fois-là… cette fois où il avait laissé Néah prendre le dessus sans rien faire. Mais il s’était vraiment inquiéter pour Lavi. Il détestait certains la congrégation mais avait appris à apprécier certaines personnes. Marie par exemple ou Lenalee qui était une sœur pour lui ou encore Allen qui pouvait être un petit frère…

Il reprit son chemin trouvant sa propre chambre. S’enfermant, il se laissa ensuite tomber sur le lit soupirant.

- Je dois vraiment être un idiot pour être revenu ici hein…. Non ce n’est pas pareil qu’avant, maintenant je peux faire mes propres choix.


Il s’endormi perdu dans ses pensées et ne se réveilla qu’une heure après par son ventre qui criait famine. Il finit par se lever pour se rendre au réfectoire où Jerry savait déjà d’avance ce qu’il allait prendre. Et après son repas lorsqu’il allait remonter une jeune femme lui tendis un plateau d’un air désolé.

- Ano… excusez-moi mais quelqu’un vous a vu avec Lavi-san… S’il se repose dans sa chambre, il peut y rester mais il n’a pas dû avoir mangé. Est-ce que vous pouvez lui monter ça ?

Kanda soupira, pourquoi ça devait toujours retomber sur lui ? Il râla intérieurement mais pris le plateau et quitta la jeune femme qui lui était reconnaissante. Il y avait dessus de quoi boire, manger et ses médicaments.
Arriver devant sa chambre, il tocqua deux petits coups et entra doucement. S’il dormait, il poserait cela sur la table de chevet et ressortirait.
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Mar 31 Jan - 22:01
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Encore une fois, il se réveilla en sursaut… et en sueur. La nuit n’avait pas été de tout repos et en réalité, elle ne lui avait même pas permit de se reposer, laissant simplement ses cernes s’agrandir. Heureusement qu’il n’y en avait qu’une de visible.
Soupirant, il se redressa, laissant les draps en vrac sur le lit et posant son cache-cache sur la table de nuit, gardant l’œil fermé. Ne prenant pas la peine de vérifier la chambre où les les jonchaient le sol dans une parfaite imitation du bureau de Komui, il se dirigeant vers la salle de bain. Cette fois-ci, il fit bien attention à la température de l’eau, ce n’était pas vraiment la peine de s’ébouillanter une nouvelle fois. Elle était fraîche mais pas froide et il l’accueillit avec bonheur, remarquant au passage qu’il n’avait plus beaucoup de fièvre même si le mal de crâne persistait. Sur son corps, les cicatrices ne semblaient pas vouloir partir… certaine n’était même pas correctement refermer… d’autre encore tenue par des fils. Les bleus quant à eux avaient une désastreuse couleur jaunâtre.

Ne pas penser… ne surtout pas penser…

Il coupa finalement l’eau avant de sortir de la douche, son œil débarrassé du cache, toujours fermé et mit plusieurs minutes avant de trouver la serviette qui se tenait fièrement sur une chaise dans un coin de la salle d’eau. Comme d’habitude, il ne prit pas la peine de se sécher les cheveux. De se sécher tout court d’ailleurs… la passa simplement autour de sa taille avant de regagner la chambre plongé dans le noir.

Il venait de passer son pantalon et de jeter la serviette sur son lit quand des coups résonnèrent à sa porte. Il ne sut pas vraiment se qui lui prit de signaler à l’inconnu qu’il pouvait entrer alors qu’il n’était pas encore totalement habillé. Si jamais il s’agissait de Lenalee, Komui le tuerait certainement.
Il ouvrit la bouche en voyant que c’était le kendoka qui entrait, ne sachant pas vraiment quoi dire à cela et finit par la refermer. Pourquoi était-il de nouveau venu ici ? Son seul œil ouvert s’accrocha au plateau tenue et remplis de nourriture et il grimaça tout en recula d’un pas.

Désolé Kanda mais… tu peux le reprendre.

Encore une fois, il l’avait appelé par son nom. Sûrement que le dénommé s’en ficherait dans la mesure où il n’avait pas arrêter de lui hurler dessus pour qu’il le fasse mais… pour Lavi, cela lui laissait comme un goût amer. Il secoua la tête, enfilant enfin un tee-shirt noir à manche longue qui traîné sur l’une des nombreuses pile de livre, non sans avoir poussé un gémissement de douleur.

Je suis plus malade… merci pour le coup de main.

Se dirigeant vers la table de nuit, il remit son cache-oeil en place, bien plus à l’aise maintenant qu’il n’était pas seul. Il n’aimait pas laisser son œil à la vue des autres… même s’il le gardait fermé. Cela lui rappelait… des souvenirs. Des souvenirs qu’il avait enterrés il y avait longtemps de cela et qu’il trouvait parfaitement bien où ils étaient.

Il se dirigea vers Yû… Kanda… non, vers la porte, passant à côté de l’exorciste dans le toucher, le frôlant à peine.

Tu peux me laisser maintenant.

N’attendant pas de réponse, il s’engouffrant dans le couloir, laissant soin à Kanda de fermer la porte de la chambre derrière lui en sortant. Ou peut-être la laissera-t-il ouverte… Peu lui importait.


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Mer 1 Fév - 21:12
Peut-être Kanda a t-il un coeur?
Attend, il se foutait de lui là ? Il n’avait rien demandé et avait été presque obligé à monter tout ça pour se faire envoyer dans les roses. Il n’avait qu’une envie de tout lui envoyer dessus. Et d’ailleurs avant de s’en être rendu compte, le plateau était déjà par terre et la tête de Lavi rempli de nourriture ; les cachets éparpiller par terre un peu comme l’eau et le reste de la nourriture. La patience du sabreur était arrivée à son terme. Il avait fait beaucoup d’effort, pour avoir un semblant de sociabilité même si ce n’était pas encore ça.

- Hoy…

Lavi l’ignorait complètement. Il serra des poings et ne lui laissa que le temps de faire quelques pas avant de se retourner lui-même et d’une vitesse éclaire agripper son col et le plaquer contre le premier mur venu.

- Ecoute, si j’ai fait quelque chose qui justifie ce nouveau comportement envers moi et bien dit le ! Tu es vraiment insupportable Lavi ! Je ne sais pas ce que tu as et ça ne m’intéresse pas mais tu m’insupporte !

A quoi bon faire des efforts si c’était pris ainsi, autant rester le Kanda qu’il avait toujours été et ne pas parler même aux autres exorcistes. Il avait appris à ne plus les mettre dans le même sac des corbeaux et c’est ainsi qu’il s’était un peu calmer, surtout depuis son sauvetage. Mais bien avant, il avait même protégé de son propre corps un trouveur, alors qu’au départ, il ne les considérait même pas. Peut-être changeait –il depuis un moment déjà. Puis il y avait eu les évènements de l’arche, l’attaque de la congrégation et le combat d’Alma. Et voilà que peut être, en un instant, en deux phrase, tout était rendu à néant. Seul l’avenir le dira.

Le regard de Kanda envers Lavi était noir et plein de colère. Il lâcha le Bookman junior le jetant presque par terre.

- Tu veux que je te laisse, très bien. Mais ne compte plus sur moi pour quoi que ce soit. Et ne me sort pas que tu n’as besoin de rien car même en mission, je te laisserais crever.

Et il le laissa là, par terre avant de se retourner et aller se défouler dans les sous-sols où il s’entrainait habituellement. Les mannequins n’avaient pas de chance aujourd’hui, ils étaient traités avec beaucoup de violence par Kanda qui imaginait la tête de Lavi à leur place. Il était en colère et avait parlé sous la colère. Son caractère jouait beaucoup aussi. Enfin si ça l’insupportait vraiment, mais le faite que ça ne l’intéresse pas, ça c’était un mensonge, mais personne ne le lui fera jamais dire. Et pour le moment, il avait juste besoin d’extérioriser sa colère.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Mer 1 Fév - 22:17
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Un pas… deux pas… Trois pas… et…

Qu’es-ce que... ?

Quelque chose de froid dégoulinait le long de son dos alors que quelque chose de dur venait de heurter sa tête. Un rapide regard vers le sol lui apprit rapidement que le projectile reçut était le plateau que lui avait gracieusement apporté le kendoka. On pouvait dire qu’il avait effectivement bien reçut… dans la tête, mais bien reçu tout de même. Il serra les poings, qu’est-ce qui lui prenait à celui là encore ?

Il se retourna violemment, s’apprêtant à hurler à plein poumon quand il fit une rencontre bouleversante avec le mur le plus proche, lui coupant le souffle en même temps. Hey… il était encore en convalescence lui. Et en plus, il était presque certain que ça tête avait heurter le mur dans la manœuvre. Il ouvrit la bouche, prêt à répliquer… malheureusement, le japonais fut bien plus rapide que lui. Le débit de parole de Yû était vraiment impressionnant quand il s’y mettait…

Il était… insupportable ? Il tiqua, son sourcil s’agitant violemment. Et lui, il en parlait du caractère de merde qu’il se tapait de la part du japonais depuis leur rencontre ? Non, alors franchement, il en avait des bonnes mais pouvait bien ce les garder pour lui l’amateur de soba à la manque !

Bon, il allait le laisser en placer une oui ? Il eut sa réponse quand, cette fois-ci, il eu une rencontre inconfortable avec le sol. L’exorciste l’avait lâché, oui, mais avec un peu trop de zèle. Forcément, avec son état et le manque de sommeil, le rouquin se réceptionna mal sur ses pieds, perdant l’équilibre et finissant les fesses au sol. Ces derniers temps, il pouvait vraiment faire la concurrence à Miranda en ce qui concernait la maladresse.

Premièrement… s’il s’en foutait de ce qu’il avait… pourquoi il venait le faire ch… l’ennuyer copieusement ? Et secondement, s’il voulait le laisser crever, ce n’était pas la peine qu’il le dise, il était déjà au courant !
Malheureusement, le cerveau de Lavi eut du temps à connecter ses pensées entres elle et, quand il leva les yeux, il ne rencontra que le vide. Le japonais en avait profité pour se faire la malle… voyez-vous ça…

Il se redressa, serrant les poings jusqu’à s’en blanchir les jointures avant de courir en grande enjambée vers ce qu’il savait être le lieu de prédilection du Kendoka. Ayant prit une petite surprise au passage… le fameux plateau qu’il balança au visage du kendoka avec un sourire sadique.

Innocence… activation !

...Exactement… Il venait d’activer son innocence et d’augmanter la taille de son maillet afin de taper sur le kendoka… emportant dans son mouvement un morceau de mur de la pièce.

Va te faire foutre Kanda !

La cohérence de Lavi venait de s’envoler, pour le moment, il avait juste envie de frapper Yû de toute ses forces et de se défouler. Et le Kanda était encore de mise… Mais pour le moment, ce n’était pas ce qui importait pour Lavi, il avait besoin de décompresser des derniers jours et le fait que son « ami » n’y était strictement pour rien lui passait par dessus la tête pour le moment.
Heureusement que Yû n’était pas fragile…


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Mer 1 Fév - 23:37
Kanda était entièrement pris dans son entrainement plus qu’intensif, alors, il ne vit pas le plateau, pas avant de le sentir assez fortement sur sa tête. Il n’eut pas le temps de réagir qu’il sauta en arrière évitant le coup de maillet et heureusement car il avait été assez violent pour emporter une partie du mur. C’est alors avec stupeur qu’il vit Lavi bien armée devant lui.

- A l’innocence carrément…


Kanda n’avait pas crié, mais c’était peut-être encore pire que s’il avait fait. Une voix froide, un regard ressortant toute la noirceur caché dans son cœur. Lavi était blesser, il avait aussi quelque chose en lui pouvant le faire souffrir à tout moment, contrôler par un certain Noah. Mais Kanda n’en était plus à ces détails. Il avait osé l’attaquer et il allait le payer.

C’est donc sans aucun remord que Kanda dégaina son sabre.

- Allons – y ... Mugen…

Il voulait taper, alors il allait taper. C’est alors qu’avec plus de rapidité il sauta directement sur Lavi qui avait intérêt à bien se protéger car Kanda était bien entrainer et savait où, quand et comment frapper ses adversaires, se rendre compte de leurs morphologie et tout ça inconsciemment.
Deux exorcistes énerver et ayant besoin de taper sur l’autre, cela faisait beaucoup de bruit, heureusement qu’ils étaient au sous-sol.
Kanda promettait d’être impitoyable.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Mer 1 Fév - 23:41
Kanda auraut-il un coeur?
Kanda était entièrement pris dans son entrainement plus qu’intensif, alors, il ne vit pas le plateau, pas avant de le sentir assez fortement sur sa tête. Il n’eut pas le temps de réagir qu’il sauta en arrière évitant le coup de maillet et heureusement car il avait été assez violent pour emporter une partie du mur. C’est alors avec stupeur qu’il vit Lavi bien armée devant lui.

- A l’innocence carrément…

Kanda n’avait pas crié, mais c’était peut-être encore pire que s’il avait fait. Une voix froide, un regard ressortant toute la noirceur caché dans son cœur. Lavi était blesser, il avait aussi quelque chose en lui pouvant le faire souffrir à tout moment, contrôler par un certain Noah. Mais Kanda n’en était plus à ces détails. Il avait osé l’attaquer et il allait le payer.

C’est donc sans aucun remord que Kanda dégaina son sabre.

- Allons – y ... Mugen…

Il voulait taper, alors il allait taper. C’est alors qu’avec plus de rapidité il sauta directement sur Lavi qui avait intérêt à bien se protéger car Kanda était bien entrainer et savait où, quand et comment frapper ses adversaires, se rendre compte de leurs morphologie et tout ça inconsciemment.
Deux exorcistes énerver et ayant besoin de taper sur l’autre, cela faisait beaucoup de bruit, heureusement qu’ils étaient au sous-sol.
Kanda promettait d’être impitoyable.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Jeu 2 Fév - 12:42
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Il ne savait pas réellement ce qui lui avait pris d’avoir poursuivit l’autre exorciste pour déclencher un combat… surtout un combat directe avec son innocence activé. Dans d’autres conditions et si on lui avait dit cela quand il s’était levé, il aurait sûrement prit la personne pour un fou. Après, attaquer directement le kendoka était un acte purement suicidaire… alors si on le faisait à la louche et sa réfléchir, ça signifiait simplement que le cerveau de la personne n’était pas très frais et l’instinct de survit encore plus bas que les chaussettes.
Mais sur le coup… ça lui avait paru être une bonne idée. Allez savoir pourquoi.

Il n’avait simplement pas réfléchis, lançant le coup d’envoi avec le plateau salie de nourriture puis avait activé son innocence sans tarder, donnant un puissant coup sur l’exorciste en emportant un pan de mur avec lui. Il ne voulait plus penser… à rien… ni à ses actes idiots… ni à la personne qui en subissait les frais malgré elle.
La réaction ne se fit pas attendre et le japonais bondi sur lui. Dans un sourire sadique, il donna une taille plus petite à Tettsui pour se protéger de l’attaque. La marge de manœuvre n’était pas terrible avec son maillet dans un espace aussi restreint, les dégâts allaient conséquent et Komui allait plus que certainement lui hurler dessus. Mais pour le moment, il ne pensait à rien de tout cela. Peut-être aurait-l dû oublier son innocence et simple attaquer au corps à corps ? Il était vraiment doué pour ça grâce à l’entraînement avec le Panda.

Prenant sa décision, il grossit Tettsui, lui faisant prendre un volume impression dans la petitesse relative de la pièce et le jeta purement et simplement sur l’exorciste, créant un énorme trou dans le sol. Il était le compatible donc ne sentait pas le poids du Maillet par contre, les autres exorcistes et l’environnement ne pouvait pas en dire autant.
Abandonnant donc son innocence en plein milieu, c’est donc le plus naturellement du monde qu’il reprit son assaut sur son adversaire… a mains nus. Contre un sabre… même pas peur. Après, cela pouvait peut-être surprendre, après-tout, la seule personne de la Congrégation à l’avoir vu -un peu- combattre à mains nu était Allen. Heureusement dans un sens que Yû avait une approche plus spécialisé du corps-à-corps ...avec Mugen. Sans armes, tout était différent et Lavi qui était si lent avec son innocence devenait extrêmement rapide. Arrivant à la hauteur de l’autre, il visa directement le plexus, os le plus dur du corps, certes… mais le plus douloureux quand impacté à une grande vitesse. Si réussissait son coup, il était certain d’envoyer l’autre directement dans le mur opposé. Mais Yû était résistant alors même après un coup directe, il irait forcément bien… mais cette pensée ne l’effleura même pas.


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Jeu 2 Fév - 15:46
Peut-être Kanda a t-il un coeur?
Kanda réussi de nouveau à éviter l’énorme innocence mais ne vit pas le coup arriver et se retrouva presque encastrer dans le mur en toussant. Kanda était fort mais pas invincible non plus. Cependant, il n’était pas du genre à partir sans demander son rester tout de suite après s’être reçu un coup. Il sauta alors sur Lavi et lui offrit un coup de la garde de son sabre dan le ventre en même temps qu’un joli crocher du droit dans la mâchoire et tout ça avec a vitesse habituel. Il ne cherchait même plus pourquoi et le comment ils en étaient arrivé là, il était sorti de ses gons. Se calmerait-il ? Pas avoir de l’avoir mi à terre.

Kanda le regardait dans les yeux. Etait-il encore seulement humain en ce moment même, lui-même s’il y pensait en douterait surement. Même les Noah n’étaient pas aussi cruel que lui parfois.

Ne lui laissant pas le temps de reprendre quoi que ce soit, il avait déjà rangé son sabre estimant ne pas en avoir besoin pour mettre cet avorton au tapi s’il n’utilisait pas son innocence. Et il rouait presque de coup le petit coup ne fatiguant pas, enfin, il commençait tout juste à peine et pouvait tenir encore, il avait déjà connu des situations bien pire que celle là.

Il recula ensuite pour se retrouver hors de porter de l’autre homme qui devrait faire un mouvement ‘il voulait le toucher de nouveau. Mais il n’y aurait pu l’effet de surprise. Kanda avait vu sa vitesse et capacité sans innocence. Il était près à tout type de combat maintenant. Près à parer et à donner des coups. Près à s’en recevoir s’il le fallait pour en donner d’autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Jeu 2 Fév - 16:57
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Il n’entendait pas le bruit de leur combat, ni ne voyait les dégâts qui avaient étés déjà fait. Il était entré dans une espèce de mode automatique, un peu comme les Komulin de Komui quand ces derniers faisait une overdose de café.
Il attaquait simplement sans faire attention à la personne en face, parant les coup et remarquant à peine que le katana avait été rangé. Ils se battaient tout les deux à mains nues à présent.

Il ignorait combien de fois il avait été touché… ou combien de mur il avait heurté. Son état second faisait même qu’il ne ressentait pas la douleur… Excepté lors d’un coup plus fort ou un craquement étrange le fit tomber à genoux. Il avait oublié son état lamentable et de fatigue. Son mal de tête revint en force et il posa une main à terre pour éviter de se fracasser le crâne contre le sol.

Et merde…

Conclusion très pertinente… Et il ne savait même plus s’il devait se battre, arrêter ou s’en aller… ou s’évanouir dans un coin. C’était bien aussi, s’évanouir dans un coin…
Il se redressa douloureusement et pas très sûr de ses appuie, son regard croisant Yû dans un éclair d’incompréhension. Son regard fit le tour de la salle et il recula d’un pas, se trouva les fesses au sol une nouvelle fois à cause d’un équilibre précaire.

Je…

Qu’avait-il foutu ? C’était donc ça ses résolutions ? Maudit Noah qui l’avait embrouillé… Il avait décidé d’être un Bookman… de faire en sorte de ne plus l’inquiéter, qu’il prenait son rôle avec sérieux… alors pourquoi c’était-il retrouvé à se battre contre Kanda.
Il leva son regard vers celui-ci, penaud.

Désolé Y-Kanda, je ne sais pas se qu’il m’a prit… Je…

Il se leva de nouveau, plus précautionneusement cette fois.

Hum… Désolé.

Ses excuses ne passerait sûrement pas auprès du Kendoka mais elle étaient sincères et lui toujours perdu. Finalement, le Noah avait fait plus de dégât de ce qu’il avait bien voulu croire et surtout montrer.
Vraiment, à peine prenait-il une décision qu’une catastrophe ce produisait. Et là, c’était l’enlèvement du vieux qui n’était toujours pas revenu. Comment aillait-il faire si jamais le vieux ne revenait pas ? S’il y avait bien une chose qu’il savait pertinemment, c’était qu’il ne pouvait pas succéder à Bookman dans l’état où il était actuellement.

Ne meurt pas papy… Grommela-t-il.

Oubliant la présence de Yû, il se dirigea vers la sortie de la salle d’un pas mal assuré et lent, laissant même son innocence désactivé en plein milieu des décombres causés par leur combat.


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Ven 3 Fév - 22:09
Peut-être Kanda a t-il un coeur?
Yu ne put s’empêcher de soupirer en voyant Lavi ainsi après avoir presque détruit la pièce. Bon il l’y avait un peu aidé ceci-dit.  Le laissant partir sans lui avoir répondu, il resta seul dans la pièce. Se laissant avancer puis glisser contre un mur, il se retrouva assit par terre, jambe replier sur lui et une main poser sur le front. Il resta un moment ainsi ne pensant à rien. Comment ils en étaient arrivés là ? Il était sûr qu’un humain normal se serait déjà trouvé à l’Hôpital. Mais il était résistant, et Lavi aussi. Après tout n’avaient-ils pas été entrainé pour connaitre des sors encore plus difficile ? Les Akumas, les Noé… Ils étaient d’une autre paire de manche et les deux le savaient, ils ne leur feraient pas de cadeaux. Sérieusement, comment ils en étaient arrivés là ? Kanda avait été réquisitionné contre sa volonté pour lui apporter un plateau. Plateau qui avait fini sur la tête de Lavi puis sur la sienne. Puis ils s’étaient battus. D’ailleurs, l’entrée de la chambre de Lavi était surement encore plein de nourriture. Décidément, quel gaspillage. Contre toute attente, il ne put s’empêcher de sourire, il ne c’était pas rendu compte. Cela lui rappelait les dispute qu’il avait eu plus jeune (dans ce corps ci) avec Alma, les deux allaient même jusqu’à se blesser grièvement et s’arrachant des membres, finalement, Kanda allait toujours dans l’extrême, ce n’était pas nouveau ! Et puis Alma n’était pas mieux ! Mais les deux s’aimaient sincèrement, et même s’il n’était plus de ce monde, Kanda continuait de le faire vivre en pensant toujours à lui. Et puis, il n’était pas vraiment seul maintenant non plus.

Entendant quelques pas, le sabreur préféra se lever et s’éclipser. Si on le voyait seul dans la pièce en l’état, il risquait d’avoir des problèmes. Et il ne voulait pas se retrouver aux travaux de réparation, ce n’était pas son truc ! Lui il préférait découper !
Par une sorte sortie, il se faufilât et remonta alors vers l’étage et s’arrêta devant une des nombreuses fenêtres du couloir. L’extérieur avait l’air si calme… mais pour combien de temps ? Ils étaient en guerre. En guerre contre le comte mais pas seulement. Apocryptos….. Les membres de la congrégation…. Kanda préférait encore se trouvé face aux Noés, au moins il savait là comment agir, ainsi que devant les Akumas.  Allen qu’il recherchait, Lavi qui se conduisait bizarrement, il ne savait plus où donner de la tête.

Il vit un pétale voler ce qui le faisait sortir de sa rêverie, il tendit la main et elle se posa sur celle-ci. Il ressentit quelque chose, alors ce n’était pas une illusion. Regardant de nouveau dehors, il vit qu’il y avait des fleurs adapté à la saison, la fenêtre était entrouverte et le vent avait dû emporter le pétale ici.  Il referma doucement la main sur elle tout en fermant les yeux. Il ne savait pas pourquoi, mais tout d’un coup il se sentait bien, comme apaiser. Lorsque des gens commencèrent à passer par là, il retrouva on air habituel et repris son chemin. Arrivant à sa propre chambre, il laissa la porte entrouverte et s’allongea sur le dos sur son lit.

- Tout est si étrange en ce moment...

Il rouvrit la main et souffla dedans, alors le pétale s’envola de nouveau librement. Puis il se leva et se déshabilla pour aller prendre une douche. Une fois propre et rhabillé, il chercha partout son nœud de cheveux, impossible de se rappeler où il l’avait posé… pourtant il était le seul à entrer ici, c’était quoi encore cette blague ? Il n’allait tout de même pas se balader avec les cheveux détaché !  Il finit par le retrouver par terre et soupira. Il put enfin terminer sa toilette, ses cheveux furent attacher comme d’habitude.

« Je t’attendrais…. »

Il tourna vivement la tête mais personne. Cela faisait longtemps qu’il n’avait plus eu d’illusions auditives. Qu’est ce qui pouvait bien lui arriver à la fin ? Il se sentait contrarier sans savoir pourquoi, il se sentait perdu. Ce n’était pas dans cet état qu’il gagnerait le moindre combat ! Non, il devait se reprendre, redevenir l’exorciste froid et sans pitié, le Yu Kanda qu’on connaissait bien. Mais y arriverait-il seulement ? Il n’était même pas sûr de vouloir redevenir ainsi. Enfin seulement avec quelques personnes. Lenalee, Marie, Allen, ils étaient ceux avec qui il était le plus proche. Le sourire joyeux et le ton toujours enjouer habituellement de Lavi, il avait toujours prétendu ne pas le supporter mais ça le sortait tout de même parfois de ses ténèbres. Tiedol, il était un père mais bien trop tactile et familier ! Un père quoi.

Ce combat et toute ses pensées avaient redonné faim au Kendoka et il décida d’aller à la cafeteria mais …. Lorsqu’il y descendit, il y avait bien plus de monde que d’habitude. Après avoir pris son plateau, il remarqua que Lavi y était aussi. Il soupira et arriva, posant son plateau à sa table et s’asseyant.

- Arborer les mêmes airs que moi ne te vas pas du tout.


Dit – il histoire de commencer une conversation qu’il espérait sans dispute. Et puis le sourire lui allait bien mieux que cette mine. Mais il se doutait bien que ces derniers temps….
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Ven 3 Fév - 23:13
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Il avait fini par atteindre les archives, se laissant glisser contre les étagères remplis de livres avant de poser sa tête sur ses jambes qu’il avait repliés contre lui. Ses bras les entourés et, de l’extérieur, ont aurait pû croire à un enfant puni. Il avait merdé… et bien comme il faut. Il avait vraiment été prétentieux en pensant qu’il aurait pu continuer comme avant… continuer alors qu’il ne savait même plus quand il était sincère et quand il jouait la comédie.

Il ferma les yeux et sa respiration se calma un moment. Il caressa quelques minutes l’espoir de s’endormir mais il laissa rapidement tomber quand en étendant une jambe son pied heurta une pile de livres, les faisant tomber dans un fracas assourdissant. Il soupira, lançant un regard meurtrier au désordre avant de se pencher pour ramasser quelques uns de ceux qui avaient chuté.
Le rangement de la pile se fit rapidement alors qu’il les déposaient simplement au sol de manière plus ordonné. La table était remplis de document et autre livre en tout genre alors, il n’avait pas le choix.

Soupirant en pensant au ménage qu’il l’attendait, il se dirigea vers sa chambre, s’arrêtant un moment pour fixer le sol qui avait était nettoyé. Il passa une main dans ses cheveux, il allait devoir s’excuser correctement pour cela. Pourtant, il n’avait pas la moindre idée de comment faire. Il ouvrit sa porte, se dirigeant vers la salle de bain pour la deuxième fois de la journée. Il regrettait presque à présent… d’avoir du entrer chez les exorcistes pour enregistrer l’histoire. S’ils ne l’avaient pas fait, il ne serait pas devenu « Lavi » et alors, rien n’aurait changé… il aurait toujours été le même et alors… alors il n’aurait pas à penser à ce qui lui prenait la tête à présent.
Cette fois-ci, l’eau était glacé et la pensée que ce n’était pas bon avec son rhume lui traversa l’esprit qu’une fois ses lèvres bleuis et son corps frigorifié. Cette fois-ci, il se sécha correctement avant de passer un pantalon blanc et un épais col roulé et des bottes toute aussi épaisse. Il récupéra aussi son écharpe rouge dont il fit plusieurs fois le tour, la montant jusqu’au haut de son nez.

Prenant un livre à la volée qui était bien plus épais qu’un dictionnaire et dont la langue avait été oublié depuis longtemps, il l’ouvrit à une page inconnue, comme s’il continuait simplement sa lecture avant de prendre la direction de la cafétéria. Il rencontrant des scientifiques, répondant à leurs salutations avec un entrain feint. Mes ses cernes étaient suffisamment grandes pour qu’ils mette sont manque de motivation sur la fatigue… et le rhume. Son visage étant au maximum caché par son écharpe, seul son œil émeraude était visible. Cela lui convenait, qu’on ne puisse pas voir son expression. Il n’avait pas envie de sourire pour le moment. Seulement dormir… d’où le livre assommant qu’il avait pris avec lui.

La cafétéria était bondée et pourtant, elle lui semblait bien vide sans Allen dévorant tout ce qui lui passait sous la main à une table. Il soupira, saluant Jerry qui était toujours d’aussi bonne humeur. Au moins, c’était quelque chose qui ne changeait pas. Dans un sens, c’était rassurant.
Prenant le même thé que d’habitude, il se dirigea vers le coin d’une table un peu en retrait. Il pouvait toujours entendre le bruit qui bourdonnait mais, chose qui le surprit, cela le reposait dans un sens. Il ouvrit son livre, prenant sa tasse de thé brûlante entre ses mains pour se réchauffer, ses doigts devenant rapidement rouge. Il entendit qu’on prenait place en face de lui mais ne prit pas la peine de lever la tête, bien trop prit dans sa lecture dont il tentait vainement de comprendre le sens. Après tout, cela ne faisait pas dix minutes qu’il était bloqué sur le même mot parce qu’il ne parvenait pas à ce concentrer… voyons. Toutefois, il fut bien obligé de redresser la tête en reconnaissant la voix qui venait de s’adressait à lui, son œil rencontrant immédiatement le regard du kendoka.

Il se serait bien excusé… mais il pensa que ce n’était pas le meilleur endroit pour cela, ni la meilleur manière de faire. Et puis, et surtout, il n’avait pas envie de remettre ça sur le tapis. D’ailleurs, il avait oublié son innocence là-bas… Komui n’allait pas le louper en voyant les dégâts qu’il avait causé.

Oh ? Manquerais-tu toi aussi de sommeil Kanda ? Il faut arrêter de faire des choses étranges la nuit et dormir tu sais~

Le ton se voulait taquin mais… le cœur n’y était pas. Pourtant, ce n’était pas quelque chose qui aurait dû le gêner. Il se serait presque demandé comment il avait fait jusqu’à présent pour avoir autant de motivation constamment.
Il posa une nouvelle fois ses yeux sur son livre, le refermant d’un coup sec et violant, faisant sursauter les deux personnes les plus proches d’eux. Il leur accorda un geste rependant de la main, abaissa son écharpe de l’autre pour pouvoir souffler doucement sur le liquide brûlant de sa boisson. Il aimait bien les volutes de fumée blanche et leur danse qui s’élevait jusqu’au plafond. Son regard dévia sur le plateau de l’autre.

Tu devrais vraiment varier tes repas tu sais… c’est pas bon pour la santé de manger toujours la même chose…

Bon, lui n’avait vraiment rien à dire actuellement car ça faisait deux jours qu’il ne mangeait rien, se contentant de boire… et il avait évité l’infirmière et les médicaments… mais ce n’était pas une raison pour que Yû… … … ...Kanda, se détruise la santé lui aussi.

… Comment vas-tu ?

Il regretta instantanément sa question et baissa les yeux vers le liquide ambré. Il n’avait pas le droit de poser cette question alors qu’il l’avait attaquer peu de temps avant. Et puis… il ne savait même pas s’il avait encore le droit de s’en soucier… Pourtant…

Dis Yû… J’ai encore le droit de m’en soucier… de comment vous allez ?

Il n’avait pas levé les yeux vers lui, il n’avait même pas comprit qu’il venait de poser la question à voix haute. S’il l’avait su et remarqué qu’il avait de nouveau appelé l’autre par son prénom, il se serait sûrement levé et serait parti. Mais là, il était bien trop occupé à dévisager sa tasse de thé pour s’en rendre compte.


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Sam 4 Fév - 14:23

PV. Lavi

Peut-être Kanda at-il un coeur?

Même lorsqu'on se cache, le passé, notre vraie personne fini toujours par nous rattraper...


Kanda avait failli étouffer lors de la première blague du roux. Mais au moins il ne tentait plus de choses susceptibles de crée une bagarre. Lui aussi avait sursauté lors de la fermeture du fameux livre, non mais il pourrait y aller doucement, surtout qu’en ce moment, tous le monde était sur les dents alors le moindre bruit inhabituel… D’ailleurs… L’innocence de Lavi avait du être retrouver maintenant et s’il disait qu’il était avec Kanda… Ils étaient morts tout les deux. Mais il fallait aussi observer qu’il y avait une trace d’un humain étant rentré dans un des murs et Kanda était un des seul à pouvoir subir ça sans trop de dégâts alors… en faite, même si Lavi de disait rien, Ils étaient mort tous les deux.

Le sabreur soupira une nouvelle fois à la remarque du roux. Mais qu’est ce qu’ils avaient tous avec ça ? Il pouvait tout de même manger ce qu’il veut, il n’en était jamais mort ou tomber malade que l’on sage. Il risquait pour lui bien plus de mourir en combat que pour ne manger que des sobas.

- Je n’ai pas envi de manger autre chose.  Je ne vais pas mourir d’une chose aussi idiote qui plus est. Et puis on en reparlera quand tu auras mangé quelque chose.

Dit-il tout en reprenant une bouchée. Il disait ça d’un ton non je m’en foutiste, comme s’il s’en foutait. Mais il savait qu’en continuant ainsi, il ne vivrait plus pour très longtemps. Son corps résistait et supportait de moins en moins ses combats. La marque sur son torse avait prit plus d’ampleur lorsqu’il était plus jeune.  Au fond, il s’y était toujours préparer et le jour  où ça arriverait, il ne fuirait pas devant la mort. On aurait normalement du lui faire arrêter toute activité mais ce ne fut jamais le cas. Car comme tous les exorcistes, Kanda était une arme, une arme de la congrégation. Une de leurs armes les plus fortes alors qu’ils manquaient cruellement d’exorciste.

Il s’en foutait de devoir disparaitre, enfin c’est ce qu’il faisait croire à tout le monde. Toujours renfermer sur lui-même, il avait décidé lui aussi de ne jamais montrer ses sentiments, ce qu’il ressent. Bien sûr, ses raisons étaient différente que celles des futur Bookman. Il n’avait jamais apprit à faire confiance aux autres dans son jeune âge et il n’y a que depuis un ou deux ans qu’il avait apprit à apprécier la compagnie de certains et seulement quelques fois qu’il avait un peu changé. Et puis, il ne voulait pas montrer ses faiblesses. Il ne supportait pas non plus qu’on s’inquiète pour lui. Il leva les yeux et allait répondre à la question de Lavi. Comment allait-il… il n’en savait rien lui-même. Mais à peine avait-il ouvert la bouche que Lavi s’était reprit. Et sans doute sans le faire exprès, mais l’avait rappelé par son prénom. Il n’aimait pas ça mais venant de Labi, c’était un bon signe. Bien qu’il avait l’air encore complètement perdu. Et de toute façon, le japonais ne le laisserait pas fuir de nouveau.

- Tu sais Lavi, les Bookman restent des êtres humains. Ils ont des sentiments, sans le vouloir s’inquiètent pour leurs entourages. La plupart, ne le montrent pas. Je sais que vous n’êtes pas sensé être des « personnes existante » mais la nature vous rappellera toujours que si. Ton maitre lui-même s’inquiète pour toi, pour nous.

Il soupira, le voila en train de lui remonter le moral maintenant. On le lui aurait dit, qu’il ferait cela quelques mois avant, ils vous auraient ris au nez.

- Si tu dis ça à cause de ce qui s’est passer chez les Noah, sache que nous ne somme pas tous infaillible. Moi même si j’en ai battu un ce n’est que de justesse et parce que j’ai ça…

Il soupira et posa une main sur son torse.  Elle ne se voyait pas sous ses vêtements mais Lavi devinerait surement de quoi il parlait. Cette marque qui le régénérait mais qui prendrait en contre partie, bientôt sa vie.

- Que tu sois Lavi ou que tu ais je ne sais quel autre prénom, tu n’as qu’à rester toi-même. Tu seras toujours un exorciste de notre famille. Et même si tu devais partir et changer d’identité, nous ne somme peut être pas de grands archivistes comme vous deux mais il est sûr qu’on oubliera jamais Lavi. Le Lavi enjoué, triste parfois, le Lavi qui s’inquiète pour nous tous.

Il venait de terminer son plat et était  rassasier.

- On a beau toujours se cacher et montrer un visage qui n’est pas le notre, notre vrai nous fini toujours pas réapparaitre, ne l’oubli jamais.


© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Sam 4 Fév - 20:13
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Il avait haussé un sourcil avant de se concentrer sur sa tasse. En tant normal, il aurait tenter de forcer le kendoka à manger autre chose tout en l’ennuyant copieusement mais là… ce n’était pas vraiment un temps normal et puis il était bien trop fatigué pour faire une telle activité physique. Leur combat lui avait manger le peu qui lui restait, il s’étonnait simplement de ne pas tomber littéralement de fatigue. Il grimaça cependant à l’évocation même qu’il doivent manger quelque chose mais ne releva pas, sa grimace parlant d’elle-même. Il était bien parti pour faire un jeûne de plusieurs jours là…

Finalement, il lui avait posé la question qui lui brûlait les lèvres depuis qu’il avait apprit son retour par Komui à savoir : Comment allait-il ? Le chef de la branche européenne lui avait assuré qu’il se portait bien mais il ne pouvait pas le croire. En réalité, il ne savait pas vraiment s’il pouvait croire quelqu’un maintenant au sein de la Congrégation. Même s’il savait que Komui ni était pour rien. Reever, Johnny et les autre de leur département aussi mais… Ce n’était plus comme avant, et il leur en voulait plus qu’il ne le devait. Il le savait… et cela ne l’énervait qu’un peu plus encore.
Ses doigts se crispèrent sur la tasse alors qu’il fixait le liquide brûlant.

Il sursauta en entendant la réponse du kendoka, l’observant avec effarement alors qu’il se rendait compte qu’il avait posé son interrogation à voix haute. Une chose était sûr, si le vieux Bookman avait été là, il ne l’aurait pas loupé pour sa stupidité. Il entrouvrit la bouche, levant une main pour protester mais Kanda reprit et il ne sut pourquoi mais, il ne pu se résoudre à lui couper la parole. C’était comme s’il avait vraiment besoin de chaque mot qu’il prononçait.
Ne pas être infaillible… Mais sa faiblesse avait causé des blessures à Allen et Chaoji dans l’arche… alors que Kanda s’était battu seul. Puis il n’avait rien fait quand Bookman et lui s’étaient fait capturer par les Noah… et là, alors qu’il était ici, son maître, lui, était toujours leur prisonnier.
Sa main retomba dans un petit bruit sourd sur la table et il referma son poing avec force.

Il vit le geste du japonais, se souvenant parfaitement ce qu’il y avait dessous et il serra les dents. Cette marque qui prenait peu à peu la vie de Kanda… Pourquoi diable était-il revenu combattre alors qu’il aurait pu profiter de la vie et ne pas l’épuiser d’avantage ? Mais ce n’était pas dans le genre de Yû et un léger sourire teinté d’ironie agita ses lèvres.  « Idiot »
Enfin, lui n’était pas mieux…

« Tu seras toujours un exorciste de notre famille. » D’accord ça, ça faisait mal. Il se demandait si Yû était véritablement conscient de ses propos. Si c’était le cas, alors c’était simplement un sadique en puissance.
Il posa cependant sa tête dans une des paumes de sa main, reprenant sa tasse de l’autre. Sur son visage, son sourire était revenu. Le même qu’avant. Mais là, il savait parfaitement s’il était vrai ou faux.

Tu ferais un mauvais philosophe Kanda~
Ah ! Mais puisque c’est ça, je peux continuer de t’appeler Yû, n’est-ce pas ?


Puisqu’il le fallait… alors il le ferait, même s’il n’en avait plus envie. Il le ferait pour éviter au vieux de s’inquiéter jusqu’à leur départ… pour éviter d’inquiéter les autres… pour éviter à Yû de devoir faire le philosophe encore une fois.
Son visage se fit plus doux et il leva une main vers Yû, sans le toucher cependant.

Merci… et désolé pour tout à l’heure.

Sa voix était extrêmement basse et, avec tout le bruit ambiant, personne n’aurait pu entendre ce qu’il venait de dire et encore moins le ton reconnaissant qu’il avait employé. Mais il savait que Kanda avec une bonne ouïe alors, il ne s’inquiétait pas pour cela.
Il se redressa avant de se lever, souriant avec légèreté… un peu raté au vue des cernes qui lui servait de maquillage.


J’ai trouvé un livre qui pourrait t’intéresser tout à l’heure… Tu veux voir ?

Plus concrètement, le livre faisait partie de ceux qui lui était tombé dessus avant qu’il ne décide de venir à la cafétéria pour une obscure raison… Ah si, dans l’espoir de manger mais, finalement, il avait aussi délaissé sa tasse de thé. Et il n’avait même pas pu dormir avec la venu de Yû…

Il est en japonais… et vraiment relaxant~

Il avait ajouté la fin de sa phrase de manière légèrement moqueur, passant ses bras derrière sa tête après avoir remonté son écharpe jusqu’à son nez. S’il pouvait « mentir » à Yû ainsi alors, il n’aurait plus vraiment à s’en faire du reste… Il ferait alors comme si les paroles de Yû avait marché et l’avait rassuré… et puis tout reprendrait comme avant… même si l’absence de Allen et de son maître resterait comme des vides. Et pour Allen, il ne pouvait pas lui en vouloir d’être partir même si la décision avait du être difficile pour lui. Ce qui le faisait revenir au retour étrange de Yû… Mais il lui poserait la question dans un endroit calme… comme les archives par exemple…


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Sam 4 Fév - 20:56

PV. Lavi

Peut-être Kanda at-il un coeur?

Même lorsqu'on se cache, le passé, notre vraie personne fini toujours par nous rattraper...


- Je ne suis pas née pour être philosophe mais pour découper des Akumas alors si tu aurais dû demander à quelqu’un d’autre. Et tu es sûr que tu tiens à la vie ?

La question était suite à sa demande de le rappeler Yù mais il savait que trop bien que Lavi le ferait envers et contre tout.

Dit – il bien loin d’être fâcher, bien au contraire, cependant il ne savait pas s’il devait le croire ou non. Pouvait-il aller mieux aussi vite ? Il était dubitatif mais sans preuve, il n’avancerait rien. De toute manière, l’autre exorciste nierait tout. Et puis Kanda n’avait pas voulu lui faire du mal bien au contraire. Beaucoup le voyait comme un démon mais en fin de compte, il était loin d’entre être un. Il était juste un associable pas douer ! Mais avec son histoire, il n’a pas beaucoup été aidé et une fois perdu la confiance en les Humains, il est dur de changer.

- Les personnes lisant et écrivant le japonais sont vraiment devenues rare de nos jours et trouver un livre en japonais l’est encore plus. Alors je suis curieux de le voir.

Lavi d’après ce qu’il venait de comprendre le pouvait. C’était peut-être normal pour lui mais c’était quand même impressionnant tous les savoirs qu’il avait et devait acquérir. Lui savait que sa tête aurait déjà explosé depuis longtemps à sa place. Mais bien sûr, comme toujours c’était une chose qu’il garderait pour lui.

Le sabreur japonais se leva alors et paru se souvenir de quelque chose. Mugen était toujours à sa ceinture mais Lavi lui, l’avait laissé là-bas.

- Tu devrais peut être songé à récupérer son innocence, par contre je te préviens que j’ai entendu des pas aller vers la salle, je suis parti alors je ne sais pas s’ils l’ont trouvé ou pas.

Il était loin de vouloir qu’on leur saute dessus et devoirs entendre une heure d’engeulade et de sermon. Il n’avait pas du tout la tête à ça.

- Hm… C’est oublier pour tout à l’heure mais ne recommence plus ou je te jure que cette fois, je ne te laisserais pas fuir et le combat continuera jusqu’à la défaite d’un de nous deux.

Il était déjà miraculeux que Kanda ait laissé le roux en vie alors que pour moins que ça, il avait eu envie de décapiter d’autres personnes, et si on ne l’avait pas retenu, il l’aurait déjà fait. Alors il risquait de ne pas pardonner une seconde fois et là les dégâts ne se limiteraient pas à deux murs. L’homme aux cheveux long pouvait aller très loin en combat lorsqu’il était énerver et de plus se soucier que son adversaire soit un allier ou un ennemi.

- Bien, si tu as fini, je te suis alors.

Dit-il s’étant enfin décider à suivre le roux. Et par malchance, son innocence avait bien été trouvée. Elle lui serait rendue bien sûr mais il allait passer un mauvais quart d’heure, Oh oui, alors il valait mieux qu’ils longent les murs jusqu’aux archives. Même si de toute façon, on leur tomberait dessus tôt ou tard, ils ne pouvaient pas rester ainsi cacher tant de temps.





© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Sam 4 Fév - 22:41
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

La question de Kanda lui arracha un léger rire mais il ne la releva pas… il la trouvait parfaitement pertinente et il lui semblait bien que le Noah qui l’avait quelque peu… « aidé » lui avait aussi fait comprendre son ahurissement quant à sa volonté de rester en vie… Enfin, si même Yû si mettait… heureusement que lui ne lisait pas ses pensées et lui faire revivre d’affreux souvenirs. Bien que dans sa façon de parler, il n’était pas parfois pas en reste.

Il sourit, hochant la tête avant de la lever vers le plafond. Depuis que le Comte avait le contrôle sur le Japon -et cela faisait un long moment- il n’y avait plus vraiment de japonais à proprement parlé. La langue finissait doucement mais sûrement par ce perdre ainsi que l’écriture. Enfin, il ne resterait bientôt que les Bookman pour s’en souvenir… mais il aimait bien cette langue. Il aimait sa sonorité, surtout dans les Haïkus qui parvenaient à détendre celui qui les lisaient… ou énerver ceux qui n’en comprenaient pas le sens. Mais il ne doutait pas un seul instant que Yû puisse les comprendre, il était lui-même un peu comme les Haïkus en réalité. La comparaison le fit sourire et il reporta son attention vers son interlocuteur.

Il regarda Yû avec une certaine moue… cachée par son écharpe. Récupéré son innocence… si ça lui faisait plaisir mais quelque chose lui disait qu’il était effectivement trop tard et puis… le trou dans le sol en forme impeccablement circulaire ne faisait aucun doute quand à la culpabilité de son innocence.

Hum… Je pense que s’est foutu pour ça…

Il se ferait encore une fois hurler dessus, surtout qu’il était en convalescence. Il haussa les épaules, de toute façon, il ne comptait pas dire que le kendoka était avec lui… même si c’était plus qu’une évidence dans la mesure où c’était la salle où Yû s’entraînait habituellement et que les coupure nette à certains endroit ne pouvait absolument pas avoir été faite avec Tettsui. Mais dans la mesure où c’était entièrement de sa faute, il espérait pouvoir s’expliquer avec l’intendant avant que ce dernier n’attrape Kanda… et les attrape tous les deux en même temps.

Ne t’en fait pas, je serais sage comme une image. Tu tape vraiment trop fort pour moi~

En quelque sorte, c’était grâce à Yû si ses pensées s’étaient calmées… pour le moment et qu’il s’était dit qu’il pourrait sûrement refaire comme avant. Du moins, garder suffisamment son sang-froid pour ne plus s’attaquer aux autres ainsi. Bon, il fallait aussi dire qu’il n’était absolument plus en état de le faire pour le reste de la journée… et que s’il arrivait à dormir correctement, tout le monde serait débarrassé de lui pendant une bonne semaine avec tout le sommeil et la fatigue qu’il avait accumulé.

Il hocha une nouvelle fois la tête et se remit en route, faisant un détour par la salle d’entraînement. Évidemment, son innocence n’était plus là et il eut un léger sifflement admiratif.

Je pleins ceux qui ont récupéré Tettsui~

Même désactivé, son innocence restait incroyablement lourde pour les autres, et surtout pour des scientifiques non habitués aux combats. Quoique le fait d’être « entraîné » à porter de lourds cartons jouait en leur faveur… même si Allen et lui les aidaient souvent car… les cartons étaient horriblement lourds…

Poussant un léger soupire, il se remit en route, rasant les murs de près et observant chaque angles avec attention. Il avait toujours bien trop mal à la tête pour supporter les cris de l’intendant ou des scientifiques… sans compter que l’infirmière devait toujours être à sa recherche et il ne payait pas cher de sa peau si elle lui tombait dessus, au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs. Heureusement qu’elle n’avait pas les clefs de la salle des archives… mais cela était peut-être parce qu’il les avaient habilement substitué à Komui alors, même si elle venait, elle ne pourrait pas entrer et les épaisses étagères de livres faisaient un bon isolant face au bruits extérieurs.

Ils arrivèrent sans trop de problèmes à destination -et après avoir fait un jolie détour- et il poussant Kanda à l’intérieur de la pièce chargé de livres anciens avant de fermer à clefs derrière eux, laissant la clefs dans la serrure pour éviter qu’on ne tente d’ouvrir par l’extérieur.

Fait attention aux piles de livres, elles pourraient tuer un homme. C’est pire que le bureau de Komui ici.

Il desserra son écharpe. Il était vraiment bien ici, détendu. Même si cela lui rappelait douloureusement que le Panda était toujours prisonnier des Noah.
Lentement, il se dirigea vers la seule grande table… bien qu’il fallait une certaine imagination pour deviner que s’en était une… et se mit à la recherche de livre qu’il avait reposé quelques instants plus tôt.

Ka.. Yû… Pourquoi es-tu revenu à la Congrégation ?

Il avait bien dit : il ferait comme avant ! Ce n’était pas qu’il s’était habitué à l’appeler par son nom mais avec son humeur et ses pensées embrouillées -bien que plus apaisées maintenant- il avait pendant une brève seconde comment il avait décidé de l’appeler.

Hum… Il y a sûrement d’autre livre écrit en japonais dans le coin alors tu peux fouiller. Fais juste gaffe à ne pas te faire ensevelir dessous…

Il devrait vraiment ranger cet endroit… mais c’était plus fort que lui, dès qu’il voyait un livre inconnu il fallait qu’il se plonge dedans et il en oubliait ce qu’il était venu faire. D’ailleurs, celui avec le titre doré avait une…

Merde ! J’ai oublié le livre à la cafétéria… Bon, ce n’est pas comme si quelqu’un d’autre pouvait le lire de toute façon… je vais me faire tuer par le Panda…

Il s’ébouriffa un peu plus les cheveux, observant la pile devant lui tout en se demanda où il avait pu mettre ce livre en japonais. D'ailleurs, il allait aussi se faire tuer pour avoir permis à quelqu'un d'autre qu'un membre du clan Bookman de fouiller dans les archives... Enfin...

...quand il reviendra du moins… Ah ! c’était cette pile là !

Conseil du jour : Ne pas tirer un livre se trouvant au milieu d’une immense pile. Ceci la fait tomber sur vous en entraînant les autres dans un effet dominos et vous êtes bon pour devoir tout ranger si vous n’êtes pas mort ensevelis ou par le soulèvement de la poussière.
Moralité : Rangez plus régulièrement bandes de mollusques !


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Dim 5 Fév - 0:30

PV. Lavi

Peut-être Kanda at-il un coeur?

Même lorsqu'on se cache, le passé, notre vraie personne fini toujours par nous rattraper...


Kanda se mit alors en faisant le plus attention possible à explorer un peu les étagères et regarder tous les livres qu’il pouvait y avoir, laissant Lavi chercher le livre pour lequel il l’avait attiré ici. Il hésita un moment à répondre à la question de Lavi. Il soupira finalement, il pouvait le lui dire après tout.

- Si le 14e c’est réveiller en lui, c’est de ma faute. Je me contrefichais qu’il devienne un Noé ou qu’il détruise l’ordre. Je n’avais aucune envie de faire de l’aider ou encore de faire confiance au Moyashi. C’est pourquoi lors de notre mission à Paris, j’ai ignoré les premiers signes de sa transformation. J’ai choisi de ne rien dire à Komui, ce parce que je détestais l’ordre encore plus que les Noé et les Akumas. C’est encore vrai aujourd’hui. Désolé, mais je ne serais jamais comme vous tous, car j’avais déjà baissé les bras.

Il prit une grande inspiration tout en parlant, il ne regarda pas Lavi en face, concentrer sur un livre, c’était en fait pour ne pas croiser le regard du Bookman junior.

- Mais lui a refusé de nous abandonner à notre sort Alma et moi. Ma rancœur contre l’ordre reste exactement la même. Mais aujourd’hui un nouveau regret me poursuit, et ce regret m’empêche de mourir en paix.

Il se tourna alors et regarda Lavi dans les yeux, affrontant ce regard.

- Ce que je viens de te dire, Marie et Lenalee le savent aussi mais personne d’autres ne doit savoir. J’ai aussi finalement apprit à vous apprécier, vous trois en tout cas.

La dernière phrase venait de lui échapper et il ne la répèterait surement pas. Il se massa les tempes se retournant de nouveau vers les étagères. Ça recommençait, ça empirait. Combien de temps encore ? Il ne saurait que dire ? Il gardait cependant cela pour lui. Il avait profité que Lavi soit en train de chercher le fameux livre pour le faire. Il ne voulait pas qu’il le voit et il mentirait de toute façon s’il lui demandait. Après tout, lui mentait aussi sur son état, enfin il n’avait pas encore de preuve. Mais il le sentait.

Il trouva un des livres dans sa langue et le prit avec succès sans rien faire tomber et se mit à lire un peu. Depuis tout ce temps, il n’avait rien perdu de son japonais. Il l’avait appris dans son ancienne vie peut être, il ne se souvenait pas qu’on le lui avait enseigné lorsqu’il était enfermer au centre de recherche. Enfin, savoir comment il pouvait s’en souvenir n’était pas une des choses les plus importantes pour lui. L’important était de savoir le faire. Et celui lui avait manqué, après tout c’était sa langue maternelle et sans s’en rendre compte, pour la première fois depuis longtemps, un sourire s’était dessiner sur son visage, un sourire sincère. Pendant un instant, il avait oublié tout le reste et seul comptait Lavi et les livres de son pays. Quand il entendit que le roux avait retrouver la pile où était le livre rechercher, il se retourna mais peut être trop rapidement puisque sans avoir le temps de crier gare, une pile de livre venait de lui tomber sur la tête, et il en évita d’autres. Il se frottait la tête regardant le bazar nouvellement former. Et c’est en soupirant de mécontentement qu’il commença à ramasser ce qu’il avait fait tomber mais se baissé avait été une mauvaise idée. Il livre dont la position ne tenait qu’à un fil fini par perdre l’équilibre et tomber tout seul. Et c’est sous une montagne que Kanda se retrouva enterrer et complètement assommé ou presque. Dans les vapes, il n’eut pas la force de se relever tout seul. Non mais même le bureau de Komui était moins dangereux ! Là-dessus Lavi avait eu raison et même en prenant ses précautions, il y avait eu des dégâts. Histoire de ne pas finir asphyxier, il commença à en dérager doucement pour s’assoir et reprendre une respiration normale.

- Je crois que cet endroit veut ma mort…

Il se remit alors à ranger en faisant encore plus attention et après un certain temps, il se tourna vers le roux.

- Alors tu as trouvé ce que tu voulais me montrer ?



© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Dim 5 Fév - 14:54
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue

Dire qu’il avait était un peu surpris de la réponse de Yû aurait été un sérieux euphémisme. Déjà parce qu’il s’était plutôt attendu à être envoyé sur les roses plutôt que d’obtenir une réponse et puis… la franchise du kendoka l’avait également fait s’arrêter dans ses recherches. Il n’aurait jamais pensé l’entendre dire qu’il appréciait quelqu’un. Et encore plus l’entendre dire qu’il faisait parti de ces personnes là. Soit le choc causé par Wisely sur son pauvre cerveau avait été plus fort que ce qu’il avait pensé, soit Yû avait changé… bien changé après ce qu’il s’était passé. Mais il avait observer l’exorciste fuir son regard… puis l’affronter en prononça sa dernière phrase alors, il penchait plus vers la seconde option.
Puis il s’était détourné et, alors que lui-même n’avait pas réagit face à cet aveux, il lui avait parut que Yû avait été gêné, comme s’il n’avait pas escompté prononcer cette dernière phrase. Donc, il s’en voulait pour Allen…

Il serra le livre qu’il avait dans la main avant de le reposer, continuant ses recherches. Il ne savait pas vraiment quoi lui répondre.

Merci…

Sa voix était à peine un murmure et il y avait de forte chance pour que Yû ne l’ai pas entendu mais il s’en fichait. De toute manière, il avait mis bien trop de chose dans ce « merci », des choses qu’il ne voulait pas que l’autre sache parce que lui-même n’était pas censé y mettre de telles choses. De la reconnaissance, encore… pour lui-même mais aussi pour le fait de ce que représenté la présence de Yû au côté des autres exorcistes… et aussi, pour ce qu’il voulait faire pour Allen. Tout ce que lui, en tant qu’héritier de Bookman, n’avait pas le droit de faire.

Retrouvant enfin le livre, c’est perdu distraitement dans ses pensée qu’il le tira sans bien faire attention aux conséquences. Il entendit à peine l’exclamation de Yû qui se faisait tomber une pile de livres dessus au même moment que lui-même se faisait ensevelir par plusieurs piles de livre dans un bruit fracassant. Au moins, il serait obligé de ranger maintenant.
Il ne fallut qu’une demi-seconde pour qu’il soit totalement recouvert par les livres, toussant un peu à cause de la poussière et n’osant pas vraiment bouger de peur de causer un autre cataclysme.

En tous cas, il était bien d’accord avec Yû, cet endroit voulait également sa mort… et ce depuis le jours où il y avait mis les pieds. A l’entende de la question, il levant son bras en tendant glorieusement le livre au-dessus de sa tête, lui-même encore allongé au sol et recouvert par une épaisse couche de livre.

Je l’ai~

Ce redressa enfin de manière très lente et précautionneuse, il consentit enfin à se lever avant de marcher dans la direction de Yû tout en faisant attention de ne pas trop marcher sur les livres. Chose extrêmement difficile… mais il n’aimait pas abîmer les livres. Et dire qu’il devrait tout ranger après…
Cet instant d’inattention lui valu une belle glissade. Par instinct, il agrippa la première chose qui lui venait pour se retenir à savoir… Yû… les envoyant tout les deux au sol et entraînant les rares livres qui n’était pas encore tombé dans sa chute.

Gémissant légèrement à cause d’un gros livre qui avait décidé de choir sur sa tête avant de continuer sa route vers le sol, il mit du temps à remarquer la position dans laquelle il se trouvait. Autrement dit, complètement allongé sur Yû, son visage à seulement quelques centimètre du sien. Pour une raison obscure, il se mit à rougir.

Ah… désolé Yû… Ça va ? Je ne voulais pas te tomber dessus…

Il se redressa doucement, observant un moment le bazar autour d’eux. L’endroit était pire que ce qu’ils avaient fait dans la salle d’entraînement de Yû. Il soupira, passant une main dans ses cheveux et faisant tomber ainsi un peu de poussière. Dans son autre main, il y avait toujours le livre qu’i voulait montrer à Yû.

Et oui, il avait complètement oublié ce détail : Il était toujours en califourchon sur l’autre exorciste…


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2017
Dim 5 Fév - 17:58

PV. Lavi

Peut-être Kanda at-il un coeur?

Même lorsqu'on se cache, le passé, notre vraie personne fini toujours par nous rattraper...


Kanda était alors tombé par terre et avait dû se forcer de ne pas rougir lorsque leurs têtes furent si proches. Mais quand il se tendit compte que Lavi était à califourchon sur lui, cela ne manqua pas et Lavi avait surement remarqué de légères rougeurs sur lui. Il se releva alors en repoussant le Bookman junior.

- Tu n’aurais pas pu tomber autrement que comme ça ?!

Il était loin d’être en colère, il était gêné. Il n’était pas habituer à ce genre de choses. Pas habituer déjà à ce qu’on reste aussi longtemps avec lui simplement parce qu’on le voulait et pas parce qu’on y était obliger. Mais il y avait encore des choses à évités et même si ce n’était pas fait exprès.

Il soupira et laissa Lavi se relever tout seul avait de prendre le livre. Ça lui rappelait un peu le poète Bashô. Il ferma alors doucement les yeux. Son pays, le japon…. Sous cette vie-là, il n’avait jamais connu le japon avant qu’il n’appartienne au comte mais pourtant, il avait comme une nostalgie en y repensant, cela venait peut être de son passé. Seul un Noé pourrait le lui expliquer eux même ayant plusieurs vies. Mais il était évident qu’il n’irait pas délibérément leur demander.

Enfin, il essaya de ne plus y penser et feuilleta un peu le livre, il comprenait et même, il aimait ce qui y était écrit.

- Tu avais raison, il est vraiment intéressant, cela ne fait rien si je le garde un moment avec moi ?

Il savait que normalement, les personnes autres que Bookman ne pouvaient pas trop venir aux archives et encore moins en emprunter. Mais Kanda prenait toujours soin des affaires et il ne se voyait pas à rester ici durant des heures. Non il voulait être tranquillement installé dans un endroit où il était bien pour lire. Mais il ne voulait pas non plus que Lavi ait des problèmes à cause de ça, ils en avaient déjà assez.

« Tristesse au cœur
Quand je t’entends coucou
Ma solitude est plus profonde »


Ce Haïku sans qu’il ne sache pourquoi lui fit remonter deux ou trois larmes. Peut-être parce que ça rappelait ce qu’il avait ressenti autrefois et il n’y a pas si longtemps encore.

Finalement, il ne voyait pas le temps passer et la compagnie du roux, quand il ne lui tombait pas dessus, était plutôt agréable.



© Yamashita sur épicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : Lavi - D Gray Man
DC : Camille et Hayden H. Neil
Innocence : Tettsui

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2017
Localisation : ...Perdu ?
Emploi/loisirs : Bookman et Exorciste~
Humeur : Taquine~♪
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi
Compatible
Dim 5 Fév - 20:22
Peut - être Kanda a t-il un coeur? Une inquiétude inattendue


Il se sentit poussé en arrière et tomba sur le sol -il allait le demander en mariage à force- croisant rapidement le regard de Yû… qui n’était d’ailleurs pas exactement comme d’habitude. Il se redressa et le kendoka récupéra le livre qu’il avait gardé en main. Il passa une main dans ses cheveux, l’observant curieusement.

Je n’avais pas vraiment prévu de tomber tu sais…

La phrase de Yû n’avait pourtant pas le timbre méchant ou colérique de d’habitude et il se demandait vaguement ce qu’il le mettait dans cet état. Pas qu’il soit contre le fait de ne pas recevoir Mugen sous le nez mais, c’était un peu perturbant. Si Yû devenait gentil -pas qu’il était totalement méchant avant…- il ne savait pas comment il devrait réagir face à cela. Ils avaient finalement tous bien changé… Il ne savait pas encore si c’était une bonne ou une mauvaise chose, seul l’avenir leur dirait.

Il le laissa feuilleté le livre, hochant vaguement la tête quand au fait que le recueil était intéressant tout en commençant à empiler de nouveau quelques livres qui étaient au sol dans l’espoir de pouvoir circuler plus facilement sans avoir à marcher dessus.
Il réfléchis un moment à la question, plusieurs livres en main et observant Yû pensivement. Il savait qu’il pouvait faire confiance à Yû pour ne pas perdre ou abîmer le livre. Après tout, il avait vu à quel point le japonais semblait heureux de trouver des livre sur son pays dans sa langue natale.

Hum… Je ne pense pas que cela pose un problème. J’en avait parlé au vieux avant que… Hum… Tu peux garder celui-là, tu n’as pas besoin de le rendre. Pour les autres par contre, il faudra les ramener si tu les prends… et m’avertir aussi, que je sache où il se trouve.

Il avait prit un air sérieux, ce qui n’était pas rare quand il était en mode « bookman ». Mais cela restait rare qu’il le montre devant les autres car, avec eux, il était Lavi l’exorciste et pas Lavi le Bookman Junior. Mais ils étaient dans les archives alors, ce n’était pas si surprenant que cela.
Lui tournant le dos, il se remit au rangement… enfin plutôt à l’empilement des livres. Chose qui ne réglerait que temporairement les ennuis dans la mesure où cela risquait de nouveau de lui tomber dessus. Il fallait vraiment qu’il pense à ranger et classer correctement.

Puis, résonnant dans le silence d’une manière très impromptu, son ventre se mit à gargouiller avec violence. Ce stoppant aussitôt, le rouge lui monta au joue alors qu’il mettait une main sur son ventre dans l’espoir de faire taire l’insupportable bruit. En même temps, il n’avait rien mangé pendant près de quatre jours alors c’était… normal… Mais en même temps, il savait pertinemment ce qu’il se passerait s’il se forçait. Enfin, il espérait que Yû n’est pas entendu… Ce qui serait étonnant mais l’espoir faisait vire comme l’on disait.

Tu n’es pas obligé de rester ici maintenant… J’irais voir Komui pour la salle d’entraînement alors il ne viendra pas t’ennuyer. C’est de ma faute après-tout.

Il haussa les épaules tout en continuant son rangement provisoire. Il ne voulait pas que Yû reste trop longtemps et commence à lui poser des questions ou à douter quand à sa « bonne humeur » retrouvé. En plus, il était à deux doigts de dormir en se servant des livres comme oreiller et il ne voulait pas être pris de cauchemards devant le kendoka… car il était certains qu’ils viendraient le hanter une nouvelle fois.


ft. Yû-chan~
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man :: Cela est plus agréable d'avoir une maison où rentrer.. :: Le coeur de la congrégation :: Infirmerie-
Sauter vers: